Announcement

Collapse
No announcement yet.

Côte d’Ivoire : fièvre jaune

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Côte d’Ivoire : fièvre jaune

    Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

    Les autorités parlent de 19 malades et un syndicat de médecins rapporte plusieurs morts

    Une épidémie de fièvre jaune sévit à Abidjan depuis mai 2008. Le ministère à charge de la Santé et de l’Hygiène Publique a déclaré en début de semaine avoir détecté 19 cas de malades. Dans le même temps, et alors qu’une campagne de vaccination doit être lancée vendredi, un syndicat de médecins estime que l’épidémie a déjà fait plusieurs morts.


    C’est le flou autour de l’épidémie de fièvre jaune qui sévit à Abidjan depuis mai dernier. Le cabinet du ministre ivoirien de la Santé, le Dr. Allah Kouadio Rémy, soutient que les autorités ont recensé 19 cas de malades. Seulement, lundi 11 août 2008, d’un quotidien ivoirien, le Dr Amichia Magloire a brossé un tableau plus sombre.

    Plus de deux millions de vaccins


    « Il y a bel et bien eu des patients décédés, a déclaré le secrétaire général du Syndicat National des Cadres Supérieurs de la Santé de Côte d’Ivoire (Synacassci). S’il y en n’avait pas eu, le ministère de la Santé n’aurait pas déclaré Abidjan zone endémique et les moyens n’auraient pas été dégagés assez rapidement pour faire vacciner les populations. Je ne vais certes pas entrer dans la polémique mais les informations remontées au syndicat par les camarades ayant pris en charge les patients avancent le contraire. Il y a bel et bien eu des décès. »

    La campagne de vaccination annoncée par le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique doit démarrer le 15 août dans tout Abidjan. Deux millions trois cent mille doses sont disponibles pour démarrer cette campagne prévention, qui doit être menée avec l’aide de l’Organisation mondiale de la santé et de l’Unicef. Le coût de l’opération, prévue pour durer deux semaines, se chiffre plus de 1,2 milliard de FCFA (environ 1,8 million d’euros).

    Avant de lancer ce programme, le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique a entrepris un projet de lutte contre l’insalubrité dans les hôpitaux pour éviter des infections nosocomiales. Le ministère a par ailleurs rassuré les populations des communes de Treichville et Cocody, déclarées zones endémiques. Selon le directeur adjoint de cabinet du ministère, 225 personnes résidant dans l’environnement immédiat des malades auraient déjà été vaccinées après détection de l’épidémie.

    http://www.afrik.com/article15007.html

  • #2
    Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

    Epidémie de fièvre jaune et de Dengue : Le ministre Aouélé annonce les mesures à prendre


    Publié le vendredi 30 juillet 2010 | Le Nouveau Réveil


    Une épidémie de fièvre jaune et de dengue a été déclarée à Abidjan, à Grand Bassam et à Bouaké. Le ministre de la Santé et de l'hygiène publique, Dr Aka Aouélé, a, à cet effet, fait une importante déclaration, hier.

    Depuis le mois de mai 2010, des cas de fièvres hémorragiques ont été enregistrés dans les districts sanitaires d'Abidjan, de Grand-Bassam et de Bouaké. Les analyses biologiques, réalisées sur ces cas par l'institut Pasteur de Côte d'Ivoire, ont permis de diagnostiquer la fièvre jaune et la Dengue.

    Plusieurs de ces résultats ont été confirmés par le laboratoire de référence de l'Oms et d'autres sont en attente de confirmation. A ce jour, 29 juillet 2010, on dénombre :
    Concernant la fièvre jaune :
    -09 cas confirmés, dont 08 à Abidjan et 01 à Grand-Bassam
    -Sur les 09 cas déclarés, nous avons malheureusement enregistrés 02 décès à Abidjan.
    ...

    Suite de l'article:
    http://news.abidjan.net/h/371228.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

      Épidémie de fièvre jaune et de la dengue : Point de presse de Dr Aka Aouelé, Ministre de la santé

      Publié le jeudi 29 juillet 2010 | RTI




      <EMBED id=main height=361 name=main type=application/x-shockwave-flash width=452 src=http://videos.abidjan.net/player/vPlayer.swf?f=http://videos.abidjan.net/player/vConfig_embed.php?vkey=bc5797164fb0cd7fd94a allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" bgcolor="#000000" quality="high">

      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

        <TABLE id=apex_layout_271110100662109808 class=formlayout border=0 summary=""><TBODY><TR><TD noWrap align=right>Archive Number</TD><TD noWrap align=left>20100801.2583</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Published Date</TD><TD noWrap align=left>01-AUG-2010</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Subject</TD><TD noWrap align=left>PRO/FRA> Fi&#232;vre jaune, dengue - C&#244;te d'Ivoire</TD></TR></TBODY></TABLE>


        FI&#200;VRE JAUNE, DENGUE - C&#212;TE D'IVOIRE
        ************************************
        Une communication de ProMED-mail
        <http://www.promedmail.org>
        ProMED-mail est un programme de la
        Soci&#233;t&#233; Internationale pour les Maladies Infectieuses
        <http://www.isid.org>

        Date: ven 30 juil 2010
        Source: AllAfrica, un rapport de Notre Voie [&#233;dit&#233;]
        <http://fr.allafrica.com/stories/201007310060.html>


        C&#244;te d'Ivoire: &#233;pid&#233;mie de fi&#232;vre jaune et de dengue - d&#233;j&#224; 3 d&#233;c&#232;s
        -------------------------------------------------------------------
        La C&#244;te d'Ivoire est encore entr&#233;e dans une zone
        de turbulence sanitaire. Une double &#233;pid&#233;mie de
        fi&#232;vre jaune et de dengue fait rage en ce moment
        &#224; Abidjan, Grand-Bassam et Bouak&#233; avec 9 cas
        confirm&#233;s de fi&#232;vre jaune (8 &#224; Abidjan et 1 &#224;
        Grand-Bassam) pour 2 d&#233;c&#232;s (&#224; Abidjan), et 10 cas
        de dengue enregistr&#233;s &#224; Abidjan dont un 1 d&#233;c&#232;s.
        C'est Dr. Aka Aou&#233;l&#233;, ministre de la Sant&#233; et de
        l'Hygi&#232;ne publique en personne qui a donn&#233;
        l'information hier &#224; son cabinet sis &#224; la cit&#233;
        administrative, au cours d'un point de presse.
        "La fi&#232;vre jaune et la dengue sont toutes deux,
        des maladies virales potentiellement mortelles,
        transmises &#224; l'homme par la piq&#251;re d'un moustique
        du genre _Aedes_", a expliqu&#233; le ministre de la Sant&#233;.

        C'est pourquoi, il d&#233;clar&#233; en &#233;pid&#233;mie "tous les
        districts sanitaires d'Abidjan, pour la fi&#232;vre
        jaune et la dengue et les districts de
        Grand-Bassam et de Bouak&#233;, pour la fi&#232;vre jaune".
        Il a insist&#233; pour dire que les &#233;pid&#233;mies ne concernent pas tout le pays.

        Si pour la fi&#232;vre jaune que les Ivoiriens
        connaissent bien, il y a un vaccin pr&#233;ventif qui
        existe, ce n'est pas le cas pour la dengue qui
        selon le site de l'OMS (Organisation mondiale de
        la sant&#233, est une maladie qui s&#233;vit plus en Asie
        du Sud-Est et en Am&#233;rique du sud. "Rien qu'en
        2007, plus de 890 000 cas ont &#233;t&#233; notifi&#233;s sur le
        continent am&#233;ricain, dont 26 000 cas de dengue
        h&#233;morragique", peut-on lire sur le site de l'OMS.
        Mais "la maladie est d&#233;sormais end&#233;mique dans
        plus d'une centaine de pays d'Afrique, des
        Am&#233;riques, de la M&#233;diterran&#233;e orientale, de
        l'Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental",
        poursuit le site. En outre, il n'y a aucun vaccin
        pr&#233;ventif contre la dengue dont la forme la plus
        grave est appel&#233;e dengue h&#233;morragique qui se
        caract&#233;rise par une forte fi&#232;vre, des douleurs
        abdominales, des vomissements et une h&#233;morragie.
        Cette forme est une complication potentiellement mortelle.

        "Un diagnostic clinique pr&#233;coce et une prise en
        charge attentive par des m&#233;decins et des
        infirmi&#232;res exp&#233;riment&#233;s augmentent les chances
        de survie", conseille l'OMS sur son site pour
        cette forme h&#233;morragique de la dengue.

        D&#232;s qu'inform&#233;, le chef de l'Etat, selon Aka
        Aou&#233;l&#233;, a donn&#233; toutes les instructions
        n&#233;cessaires pour que les moyens soient r&#233;unis
        pour "une action imm&#233;diate". Ainsi, "tous les
        malades sont pris en charge dans les structures
        hospitali&#232;res. Des enqu&#234;tes &#233;pid&#233;miologiques,
        biologiques et entomologiques ont &#233;t&#233; r&#233;alis&#233;es
        autour des cas confirm&#233;s. Les personnes vivant
        dans l'entourage des cas de fi&#232;vre jaune ont
        toutes &#233;t&#233; vaccin&#233;es contre cette maladie".

        Plus incisif, le ministre a annonc&#233; pour
        aujourd'hui [30 juil 2010] "une campagne de
        vaccination de masse contre la fi&#232;vre jaune" dans
        les 14 districts (10 &#224; Abidjan, 3 &#224; Bouak&#233; et 1
        [&#224; Grand]-Bassam). Le lancement se fera &#224; partir
        de Grand-Bassam. Par ailleurs, un plan de
        d&#233;moustication, bas&#233; sur l'&#233;limination des
        moustiques adultes est mis en &#166;uvre depuis hier.
        De fa&#231;on g&#233;n&#233;rale, &#224; un niveau individuel, le
        ministre Aka Aou&#233;l&#233; a invit&#233; la population &#224;
        observer les mesures qui consistent &#224; nettoyer
        autour des maisons, &#224; ramasser et d&#233;truire tout
        r&#233;cipient contenant ou pouvant contenir de l'eau
        &#224; l'int&#233;rieur et autour des maisons; &#224; &#233;viter de
        conserver des pots de fleurs dans les salons et
        les jardins; &#224; couvrir les r&#233;cipients contenant
        de l'eau de r&#233;serve destin&#233;e &#224; la consommations
        et enfin &#224; vider et nettoyer, tous les jours, les
        r&#233;cipients contenant de l'eau restant apr&#232;s utilisation.

        [Par Coulibaly Zi&#233; Oumar]

        --
        Communiqu&#233; par:
        ProMED-FRA
        <promed-fra@promedmail.org>

        [La derni&#232;re &#233;pid&#233;mie de fi&#232;vre jaune en Cote
        d'Ivoire &#233;tait localis&#233;e dans la partie Nord du
        pays (Dengu&#233;l&#233;, en novembre 2009). La pr&#233;sente
        &#233;pid&#233;mie survient dans un contexte de
        pluviom&#233;trie tr&#232;s importante en saison pluvieuse
        o&#249; l'eau stagne un peu partout avec comme
        cons&#233;quence la prolif&#233;ration des moustiques. Il
        ya donc un risque important de propagation de la
        maladie &#224; d'autres zones du pays ou m&#234;me &#224;
        d'autres pays de la sous r&#233;gion car Abidjan est
        un grand carrefour de commerce de la sous r&#233;gion.
        Esp&#233;rons que les mesures prises pour contr&#244;ler
        les 2 maladies atteignent les r&#233;sultats escompt&#233;s.

        Grand-Bassam et Bouak&#233; peuvent &#234;tre situ&#233;es sur
        la carte de la C&#244;te d'Ivoire &#224;
        <http://lib.utexas.edu/maps/africa/ivory_coast_pol88.jpg>.
        La carte interactive de HealthMap/ProMED-mail de
        la C&#244;te d'Ivoire est disponible &#224; <http://healthmap.org/r/00*w>. - Mod.SC]

        [voir aussi:
        Fi&#232;vre jaune - Cameroun: (Ouest) OMS 20100227.0652
        Fi&#232;vre jaune - Afrique de l'Ouest: Guin&#233;e, C&#244;te d'Ivoire, OMS 20100114.0158
        Fi&#232;vre jaune - Guin&#233;e: (Mandiana) 20100108.0088
        2009
        ----
        Fi&#232;vre jaune - C&#244;te d'Ivoire: (Dengu&#233;l&#233 20091119.3988
        Fi&#232;vre jaune - Liberia: OMS 20090512.1777
        Fi&#232;vre jaune - Guin&#233;e: (FA) 20090119.0229
        Fi&#232;vre jaune - Sierra Leone: (SO) 20090107.0059
        2008
        ----
        Fievre jaune - Cote d'Ivoire 20080810.2464

        Dengue: formes s&#233;v&#232;res 20100514.1565
        2009
        ----
        Dengue - C&#244;te d'Ivoire: OMS 20090315.1064]

        [Vous pouvez trouver d'autres articles sur la
        fi&#232;vre jaune et sur la dengue sur le site de
        ProMED-mail (en anglais) &#224; <http://www.promedmail.org>. - Mod.SC]

        [Yellow fever - Africa (05): Congo DR 20100719.2427
        Yellow fever - Africa (04): Cameroon (SO) 20100527.1763
        Yellow fever - Africa (03): Cameroon (OU) 20100225.0621
        Yellow fever - Africa (02): Guinea (MD) WHO conf. 20100112.0142
        Yellow fever - Africa: Guinea (MD) 20100107.0073
        2009
        ----
        Yellow fever - Africa (06): Cote d'Ivoire (DE) 20091230.4391
        Yellow fever - Africa (05): Cote d'Ivoire (DE) 20091227.4355
        Yellow fever - Africa (03): Cote d'Ivoire (DE) 20091117.3968
        2008
        ----
        Yellow fever - Africa (08): Cote d'Ivoire, controlled 20081001.3101
        Yellow fever - Africa (06): Cote d'Ivoire (Abidjan) 20080814.2532
        Yellow fever - Africa (05): Cote d'Ivoire (Abidjan), WHO 20080809.2449

        Dengue/DHF update 2010 (38) 20100727.2520
        Dengue/DHF update 2010 (31) 20100701.2196
        Dengue/DHF update 2010 (25) 20100601.1821
        Dengue/DHF update 2010 (20) 20100426.1347
        Dengue/DHF update 2010 (10) 20100304.0707
        Dengue/DHF update 2010 (05) 20100201.0346
        Dengue/DHF update 2010 (01) 20100104.0038]
        ...................................sb/sc/lmi/mj/sc


        .../
        http://www.promedmail.org/pls/otn/f?..._ID:1030,83919

        </PRE>
        Last edited by Pathfinder; August 2nd, 2010, 11:47 AM. Reason: Spacing
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

          <!-- begin story layout piece here -->Côte d'Ivoire: Epidémie de fièvre jaune et de dengue - Abidjan pas concerné par la vaccination de masse

          Coulibaly Zié Oumar
          2 Août 2010


          Le district d'Abidjan n'est pas concerné par la campagne de vaccination de masse contre la fièvre jaune lancé depuis vendredi à Grand-Bassam par les autorités sanitaires.

          La raison est que, selon Pr. Simplice Dagna, sous-directeur de la vaccinologie à l'Institut national d'hygiène publique (INHP) à Treichville, la ville d'Abidjan est un cas particulier. En effet, a-t-il confié à Notre Voie vendredi à son bureau, "nous avons vacciné la population d'Abidjan en 2001.

          La ville avait un bon taux de couverture vaccinale qui était supérieur à 90%. La vaccination contre la fièvre jaune a une durée de vie de 10 ans. Malheureusement, compte tenu des nombreux déplacements de population vers Abidjan du fait de la crise politico-armée que le pays à connue, cette bonne couverture vaccinale de la ville a été diluée.

          ...
          Lire la suite:
          http://fr.allafrica.com/stories/201008021354.html
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #6
            Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

            Epidémie de fièvre jaune et de dengue : La lutte contre les gîtes larvaires amorcée


            Publié le mardi 17 août 2010 | Le Nouveau Réveil

            ...Dans le cadre de la riposte nationale contre à la double épidémie de fièvre jaune et de la dengue, le ministre de la Santé et de l`hygiène publique a rencontré, récemment, les ministères techniques concernés et les mairies du district d`Abidjan pour le lancement de la phase de la lutte anti vectorielle...

            ..." La lutte doit se faire, de façon intégrée avec la mobilisation et la participation de tous et requiert une collaboration étroite ", a indiqué Aka Aouélé. Ces mesures qui débutent ce matin consisteront à la démoustication, à l`éradication des gîtes larvaires, notamment la désintoxication des poches d`eau.
            Jean Prisca


            Article complet:
            http://news.abidjan.net/article/index.asp?n=372633
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment


            • #7
              Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

              Lutte contre la fièvre jaune à Grand-Bassam : Plus de 90 % de la population vaccinée


              Publié le mercredi 25 août 2010 | Nord-Sud


              La campagne de vaccination contre la fièvre jaune, lancée dans le département de Grand-Bassam, a connu un succès. L’ancienne capitale politique de la Côte d’I­voire, déclarée zone épidémiologi­que, a atteint un record de 97% de vaccinés au cours de cette campagne. C’est l’information livrée, hier, à Grand-Bassam par Dr Dagnogo Amara, directeur du district sanitaire du département, lors de la séance d’information et de sensibilisation sur cette grave maladie. Faisant le point de cette lutte, Dr Dagnogo Amara précise que sur 180.000 personnes attendues, ce sont 175.000 personnes qui ont été vaccinées. Soulignant que la fièvre jaune et la Dengue sont deux affections semblables du point de vue signes et vecteurs...

              Lire la suite:
              http://news.abidjan.net/article/?n=373343
              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
              -Nelson Mandela

              Comment


              • #8
                Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

                Démoustication/ Lutte contre la Fièvre Jaune et la Dengue - L’épandage a commencé à Bingerville

                Publié le mercredi 13 octobre 2010 | L'intelligent d'Abidjan

                Annoncée le lundi 11 par le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, l’opération de démoustication dans le District d’Abidjan pour lutter contre les vecteurs de l’épidémie de Fièvre Jaune et de Dengue a démarré hier mardi 12 octobre 2010, à Bingerville. Selon Dr Aka Aouélé, il s’agit de commencer par les zones à risques (Bingerville, Cocody) pour terminer avec les moins dangereuses. C’est Dr Koné Blaise, médecin entomologiste et chef de l’opération qui a présenté les grands traits. Il a indiqué que ladite opération va se dérouler pendant environ un mois en deux phases. La première se déroulera les matins et consistera à répandre par thermostabilateurs le produit afin de traiter les gites larvaires du moustique responsable de ces deux épidémies, à savoir le genre Aèdes...

                [...]

                http://news.abidjan.net/article/?n=377227
                "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                -Nelson Mandela

                Comment


                • #9
                  Côte d’Ivoire - 34 cas confirmés biologiquement de fièvre jaune dont 6 décès

                  Santé publique : Pourquoi la dengue résiste

                  Publié le vendredi 15 octobre 2010 | Nord-Sud

                  La situation de la fièvre jaune et de la dengue est toujours alarmante, trois mois après le début des épidémies. Le dernier point épidémiologique fait état de 34 cas confirmés biologiquement de fièvre jaune dont 6 décès et 25 cas confirmés de dengue dont 1 décès. Les raisons de cette résistance sont diverses selon le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Aka Aouélé. S’il existe un vaccin contre la fièvre jaune, en revanche, il n’en existe pas pour la dengue. Aussi, faut-il noter qu’au moment du déclenchement des épidémies, la Côte d’Ivoire ne disposait pas de produits insecticides en quantité suffisante pour engager la lutte anti-vectorielle. Ce n’est que maintenant que ces insecticides sont arrivés, par le canal de l’Organisation mondiale de la santé (Oms)...

                  http://news.abidjan.net/h/377445.html
                  "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                  -Nelson Mandela

                  Comment


                  • #10
                    Re: Côte d’Ivoire : polémique autour des victimes de la fièvre jaune

                    <CENTER>Ambassade de France en Côte d'Ivoire</CENTER><CENTER></CENTER><CENTER>REVUE DE PRESSE DU 30/12/2010 </CENTER><CENTER></CENTER>

                    Extrait:

                    30/12 : Epidémie de fièvre jaune dans le département de Séguéla : 9 décès et plusieurs malades enregistrés (Frat Mat, IA).


                    http://www.ambafrance-ci.org/spip.php?article493
                    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                    -Nelson Mandela

                    Comment


                    • #11
                      Côte d’Ivoire : fièvre jaune

                      <TABLE id=apex_layout_271110100662109808 class=formlayout border=0 summary=""><TBODY><TR><TD noWrap align=right>Numéro d'archivage</TD><TD noWrap align=left>20110103.216661</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Date publiée</TD><TD noWrap align=left>03-JANV.-2011</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Sujet</TD><TD noWrap align=left>PRO/FRA> Fièvre jaune: Côte d'Ivoire (Worodougou ), ICR</TD></TR></TBODY></TABLE>


                      Subject: Fièvre jaune: Côte d'Ivoire (Worodougou), ICR


                      </PRE>
                      FIÈVRE JAUNE: CÔTE D'IVOIRE (WORODOUGOU), INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES REQUISES
                      ************************************************** *********************
                      Une communication de ProMED-mail
                      <http://www.promedmail.org>
                      ProMED-mail est un programme de la
                      Société Internationale pour les Maladies Infectieuses
                      <http://www.isid.org>

                      Date: jeu 30 dec 2010
                      Source: FluTrackers, un rapport de Fraternité Matin [édité]
                      <http://shopping.abidjan.net/e/product.php?productid=5762>


                      Épidémie de fièvre jaune à Séguéla, dans la région de Worodougou.
                      Déjà 9 décès enregistrés.

                      --
                      Communiqué par:
                      FluTrackers
                      <flutrackers@earthlink.net>

                      [Cette épidémie est éloignée de la précédente
                      épidémie de fièvre jaune rapportée en juillet
                      2010 dans le sud de la Côte d'Ivoire.
                      Malheureusement, les détails spécifiques de
                      l'épidémie de Séguéla [région Worodougou] n'ont
                      pas été fournis dans le rapport ci-dessus.
                      ProMED-FRA souhaite avoir plus de détails sur cette épidémie. - Mods.JW/TY/SC]

                      La carte interactive de HealthMap/ProMED-mail de
                      la Côte d'Ivoire est disponible à <http://healthmap.org/r/0kWm>. - Mod.SC]

                      [voir aussi:
                      Fièvre jaune, dengue - Côte d'Ivoire 20100801.2583
                      Fièvre jaune - Cameroun: (Ouest) OMS 20100227.0652
                      Fièvre jaune - Afrique de l'Ouest: Guinée, Côte d'Ivoire, OMS 20100114.0158
                      Fièvre jaune - Guinée: (Mandiana) 20100108.0088
                      2009
                      ----
                      Fièvre jaune - Côte d'Ivoire: (Denguélé) 20091119.3988
                      Fièvre jaune - Liberia: OMS 20090512.1777
                      Fièvre jaune - Guinée: (FA) 20090119.0229
                      Fièvre jaune - Sierra Leone: (SO) 20090107.0059
                      Fièvre jaune - Rep. du Congo: (Cuvette-Ouest) 20090511.1755
                      Fièvre jaune - RCA: (Ombella-M'Poko, Lobaye) 20091204.4132
                      2008
                      ----
                      Fievre jaune - Cote d'Ivoire 20080810.2464
                      Fièvre jaune - Cameroun: (Sud-Ouest) 20091002.3436]

                      [Vous pouvez trouver d'autres articles sur la
                      fièvre jaune sur le site de ProMED-mail (en
                      anglais) à <http://www.promedmail.org>. - Mod.SC]

                      [Yellow fever - Africa: Cote d'Ivoire (WR), RFI 20110101.0011
                      Yellow fever - Uganda (11): (north) 20101230.4595
                      Yellow fever - Uganda (10): North, alert 20101229.4588
                      Undiagnosed disease - Uganda (09): yellow fever vaccination 20101228.4572
                      Undiagnosed disease - Uganda (08): yellow fever susp. 20101224.4531
                      Yellow fever - Africa (07): Senegal ex Gambia, WHO 20101006.3615
                      Yellow fever - Africa (06): Cote d'Ivoire (Abidjan) 20100730.2558
                      Yellow fever - Africa (05): Congo DR 20100719.2427
                      Yellow fever - Africa (04): Cameroon (SO) 20100527.1763
                      Yellow fever - Africa (03): Cameroon (OU) 20100225.0621
                      Yellow fever - Africa (02): Guinea (MD) WHO conf. 20100112.0142
                      Yellow fever - Africa: Guinea (MD) 20100107.0073
                      2009
                      ----
                      Yellow fever - Africa (06): Cote d'Ivoire (DE) 20091230.4391
                      Yellow fever - Africa (05): Cote d'Ivoire (DE) 20091227.4355
                      Yellow fever - Africa (03): Cote d'Ivoire (DE) 20091117.3968
                      2008
                      ----
                      Yellow fever - Africa (08): Cote d'Ivoire, controlled 20081001.3101
                      Yellow fever - Africa (06): Cote d'Ivoire (Abidjan) 20080814.2532
                      Yellow fever - Africa (05): Cote d'Ivoire (Abidjan), WHO 20080809.2449]
                      …………jw/ty/sc/lmi/sc
                      _______________________________________________
                      ProMED-FRA mailing list
                      ProMED-FRA@promedmail.org
                      http://promedmail.chip.org/mailman/listinfo/promed-fra



                      http://www.promedmail.org/pls/otn/f?..._ID:1030,86468
                      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                      -Nelson Mandela

                      Comment


                      • #12
                        Re: Côte d’Ivoire : fièvre jaune

                        CÔTE D'IVOIRE: Le chaos bloque la campagne de vaccination contre la fièvre jaune



                        Des habitants d’Odienné, dans le nord-ouest de la Côte d’Ivoire, sont vaccinés contre la fièvre jaune durant une épidémie en 2009


                        DAKAR , 6 janvier 2011 (IRIN) - Les troubles qui ont suivi les élections présidentielles en Côte d’Ivoire entravent une campagne nationale de vaccination contre la fièvre jaune, une maladie mortelle transmise par les moustiques, qui touche les gens à travers le pays.

                        Durant le dernier mois, 11 personnes sont mortes dans les départements de Séguéla, Katiola et Béoumi au centre-nord du pays; deux cas de fièvre jaune ont été confirmés et il y 21 cas suspectés dans ces départements et à Makono qui se trouve à proximité, selon les travailleurs de santé locaux et l’Organisation mondiale de la santé (l’OMS). Des responsables de la santé enquêtent toujours sur les cas suspects, dont certains pourraient être [dus à] la dengue, selon l’OMS.

                        Une campagne de vaccination contre la fièvre jaune initialement prévue pour la fin novembre, dans le cadre d’une initiative mondiale de l‘OMS et du Fonds des Nations Unies pour l’enfance, a été reportée deux fois à cause de la situation politique actuelle.

                        Le président sortant Laurent Gbagbo et son rival Alassane Ouattara revendiquent tous deux la présidence et ont formé deux gouvernements. Il y a eu des affrontements violents, particulièrement dans l’ouest ; à Abidjan, la capitale économique, des jeunes pro-Gbagbo ont attaqué des membres du personnel et des véhicules de l’ONU. Celle-ci a dit qu’elle reconnaissait M. Ouattara comme président.

                        « [La campagne de vaccination] a été à nouveau programmée pour le 10-15 janvier mais maintenant, à nouveau, il semblerait que cela ne soit pas possible à cause de l’insécurité », a dit à IRIN John Mulangu, conseiller pour l’action humanitaire et les urgences à l’OMS-Afrique.

                        Des campagnes à l’échelle nationale impliquent que des travailleurs de santé locaux et des membres de l’ONU se rendent par équipe dans des communautés pour des périodes de plusieurs jours, mais des membres de l’OMS ont dit que ce n’était pas réalisable en ce moment. Un autre problème est que de nombreux directeurs de la santé de district, qui se sont rendus à Abidjan pour voter, n’ont pas pu encore regagner leur poste à cause de l’insécurité sur les routes et des services de bus extrêmement limités.

                        Lire la suite:
                        http://www.irinnews.org/fr/ReportFre...ReportID=91548
                        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                        -Nelson Mandela

                        Comment


                        • #13
                          Re: Côte d’Ivoire : fièvre jaune

                          <TABLE id=apex_layout_271110100662109808 class=formlayout border=0 summary=""><TBODY><TR><TD noWrap align=right>Numéro d'archivage</TD><TD noWrap align=left>20110106.216859</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Date publiée</TD><TD noWrap align=left>06-JANV.-2011</TD></TR><TR><TD noWrap align=right>Sujet</TD><TD noWrap align=left>PRO/FRA> Fièvre jaune - Côte d'Ivoire (02)</TD></TR></TBODY></TABLE>


                          Subject: Fièvre jaune - Côte d'Ivoire (02)FIÈVRE JAUNE - CÔTE D'IVOIRE (02)
                          **********************************

                          Une communication de ProMED-mail<http://www.promedmail.org>ProMED-mail est un programme de laSociété Internationale pour les Maladies Infectieuses<http://www.isid.org>

                          Date: mer 5 jan 2011Source: IRIN [en anglais, traduit Mod.SC, édité]<http://www.irinnews.org/Report.aspx?ReportID=91530>

                          Les troubles politiques bloquent la campagne de vaccination contre la fièvre jaune...


                          </PRE>Communiqué par:
                          ProMED-mail Rapporteur Mary Marshall

                          [D'autres pays dans le passé ont réussi à
                          organiser des jours de trêve pendant les guerres
                          civiles en vue de procéder à une vaccination de
                          masse contre les épidémies. Peut-être les
                          personnes ayant une expérience dans la
                          négociation de telles trêves pourraient aider à
                          en organiser un dans cette situation. - Mod.JW]

                          [Avant ce rapport, l'épidémie de fièvre jaune la
                          plus récente s'est produite en juillet 2010 à
                          Abidjan dans l'extrême sud de la Côte d'Ivoire,
                          loin des régions des cas signalés dans la partie
                          centrale du pays. Cette nouvelle situation est
                          une triste illustration de la façon dont les
                          conflits politiques conduisent à l'insécurité et
                          à l'incapacité du secteur de santé publique à
                          fonctionner face à une menace grave de l'épidémie
                          de fièvre jaune et l'empêcher de se propager. On
                          espère que la situation politique se stabilise
                          rapidement pour permettre la campagne de
                          vaccination à aller de l'avant avant que d'autres
                          cas ne se propagent. On espère qu'il y aura assez
                          de vaccins contre le virus amaril, étant donné la
                          forte demande pour les vaccins actuellement pour
                          faire face aux épidémies de la fièvre jaune au
                          Cameroun et dans le nord de l'Ouganda.- Mods.TY/SC]

                          [...]
                          http://www.promedmail.org/pls/apex/f..._ID:1030,86526
                          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                          -Nelson Mandela

                          Comment


                          • #14
                            Re: Côte d’Ivoire : fièvre jaune

                            <TABLE border=0 cellSpacing=0 cellPadding=0 width="98%" align=center><TBODY><TR><TD>Epidémie de fièvre jaune : Démarrage, vendredi, d’une campagne de vaccination dans les régions centre et nord de la Côte d'Ivoire</TD></TR><TR><TD></TD></TR><TR><TD><TABLE class=BordureImage border=0 cellSpacing=5 cellPadding=1 align=left><TBODY><TR><TD>





                            </TD></TR><TR><TD></TD></TR></TBODY></TABLE>Extrait:

                            Abidjan, 20 jan (AIP)- Une campagne de vaccination de riposte contre l’épidémie de fièvre jaune va démarrer, vendredi, dans les régions centre et nord et concernera les personnes d’au moins neufs mois et plus, annonce l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué parvenu à l’AIP.
                            ...

                            Une épidémie de fièvre jaune, survenue en mai 2010 dans quelques districts sanitaires d’Abidjan et de l’intérieur, a continué sa propagation pour atteindre, depuis novembre, d’autres zones du centre et du nord où 79 cas ont été signalés avec 44 décès, indique le document de l’OMS. "Face à l’urgence de la situation et afin d’aider le pays à stopper la propagation de la maladie dans d’autres régions et sauver des vies, nous (l’OMS et les autres partenaires) nous devons de soutenir les populations et de combattre cette épidémie" dans les districts sanitaires de Séguéla, Mankono, Béoumi et de Katiola, fait savoir Dr Mamadou Ball de l’OMS Côte d’Ivoire, précisant que 800.000 personnes y sont concernées.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>


                            http://www.aip.ci/indexL.php?idl=17198&Kt_Lecture=1




                            </TD></TR></TBODY></TABLE>
                            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                            -Nelson Mandela

                            Comment


                            • #15
                              Re: Côte d’Ivoire : fièvre jaune

                              UNICEF Côte d’Ivoire - Campagne de vaccination contre la fièvre jaune en cours

                              Source: United Nations Children's Fund (UNICEF)
                              Date: 21 Jan 2011

                              Plus de 800 000 personnes ciblées pour prévenir des épidémies mortelles

                              ABIDJAN, 21 Janvier 2011 – Une campagne de vaccination contre la fièvre jaune doit se tenir à partir de demain en Côte d'Ivoire, ciblant plus de 830 000 enfants et adultes de plus de neuf mois dans quatre districts du pays.
                              La campagne se déroulera pendant sept jours.

                              La campagne cible les districts sanitaires de Katiola et de Beoumi – où depuis novembre dernier, 66 cas de fièvre jaune ont été enregistrés, dont 25 décès enregistrés (un taux de mortalité de 35%). Les équipes de vaccination travailleront également dans les districts sanitaires de Seguela et de Mankono.

                              [...]
                              http://www.reliefweb.int/rw/rwb.nsf/...K?OpenDocument
                              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                              -Nelson Mandela

                              Comment

                              Working...
                              X