Announcement

Collapse
No announcement yet.

Fièvre jaune au Sénégal

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Fièvre jaune au Sénégal

    Yellow Fever in Senegal

    3 cas de fièvre jaune à Kédougou, près du Mali et de la Guinée Conakty
    le cas-index est une femme de 25 ans, elle a consulté le 23 juillet 2011...


    1 December 2011 - The Ministry of Health in Senegal notified the WHO of three cases of yellow fever in Kédougou and Saraya Health districts, near the border with Mali and Guinea Conakry on 26 October 2011.
    The index case was a 25 year-old female who developed symptoms of fever, headache and vomiting, with no history of yellow fever vaccination. She consulted the health military post of Kédougou on 23 July 2011. The case was detected as part of a surveillance project for dengue and chikungunya conducted in the region. The WHO reference laboratory for Yellow Fever at the Institut Pasteur in Dakar confirmed the case (IgM by ELISA test and Plaque Reduction Neutralization Test or PRNT) on 10 October 2011.


    /.../


    Lire en intégralité et langue anglaise

  • #2
    Re: Fièvre jaune au Sénégal

    Epidémie de fièvre jaune dans le Sud Est du Sénégal
    <FORM id=aspnetForm method=post name=aspnetForm action=Page.aspx?pagRef=NEWS&artID=649>Le gouvernement belge vient de répondre favorablement à une sollicitation de la Croix-Rouge de Belgique et a alloué 20.000€ pour aider la Croix-Rouge sénégalaise à lutter contre la fièvre jaune dans le Sud Est du pays, dans la région de Kedougou. Selon le ministère de la Santé, trois cas ont été notifiés depuis la fin octobre, dans trois districts distincts, et le risque d’une épidémie est élevé dans cette région frontalière avec la Guinée et le Mali. Une campagne massive de vaccination a été initiée.


    Le Fonds de Secours d’Urgence aux Catastrophes (Dref : Disaster Relief Emergency Fund) de la fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, a au total alloué 56.000€ pour cette opération d’urgence.
    ...
    Dans la région affectée, les mouvements transfrontaliers sont fréquents en raison du travail dans les mines d’or, ce qui accroît largement les risques d’une épidémie à grande échelle. Le ministre de la Santé prévoit de mener une campagne massive de vaccination pour toute personne âgée de neuf mois et plus. La Croix-Rouge sénégalaise est partenaire de cette campagne. L’opération d’urgence consistera à mobiliser 210 communautés de volontaires dans les trois districts sanitaires ciblés, Kedougou, Salémata et Saraya.
    ...
    Un total de 159.000 doses de vaccin contre la fièvre jaune a été libéré pour cette nouvelle campagne. La mobilisation de la Croix-Rouge sénégalaise touche plus de 30.000 familles, soit 143.000 habitants qui seront visés par la vaccination. Plus de 80 volontaires procéderont aux vaccinations, 180 autres seront partenaires de la mobilisation sociale.
    ...28/12/2011

    Article complet:
    http://www.croix-rouge.be/Page.aspx?...NEWS&artID=649
    </FORM>
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Re: Fièvre jaune au Sénégal

      Sénégal

      Dernière mise à jour le: 17 janvier 2012 - Information toujours valide le: 22 Janvier 2012

      Fièvre jaune

      Le bulletin épidémiologique hebdomadaire du Sénégal (2 - 8 janvier 2012) mentionne la découverte fin 2011 de 7 cas de Fièvre Jaune confirmés, ayant engendré 3 décès, dans les régions de Kédougou et de Kolda.
      La saison sèche n’est pas propice au démarrage d’une épidémie généralisée, mais il peut exister des foyers de transmission.

      Au vu de l’existence d’une circulation active du virus amarile et la présence de vecteurs capables d’activer une transmission, il est très fortement recommandé d’être à jour à l’égard de la vaccination Fièvre Jaune, qui a un effet protecteur pendant 10 ans.

      http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/con...senegal-12357/
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Fièvre jaune au Sénégal

        SENEGAL-SANTE-VACCINATION

        41 équipes mobilisées pour lutter contre la fièvre jaune

        Kédougou, 10 fév (APS) -
        <!-- finde_surligneconditionnel --><SMALL>vendredi 10 février 2012, par Mamadou Salif Diallo</SMALL>
        <!-- debut_surligneconditionnel -->

        La région médicale de Kédougou a mobilisé 41 équipes de vaccination, pour une campagne de vaccination contre la fière jaune, a annoncé le médecin chef au cours d’un point de presse.

        Selon Dr Habib Ndiaye, qui fait état de trois cas de fièvre jaune, ‘’toute la population des trois districts sanitaires de Kédougou, Saraya et Salémata sont concernées à l’exception des femmes enceintes, des enfants de moins de 9 mois et des personnes déjà vaccinées lors des campagnes précédentes dans les dix dernières années’’.

        ‘’Un plan de progression est bien établi pour les 82 agents de santé qualifiés, les 82 aides, les 08 superviseurs qui se rendront partout", a-t-il dit louant l’apport de la croix rouge qui "s’est investi matériellement et humainement pour la réussite de cette campagne".

        Dans un entretien avec l’APS, le médecin chef de la région souligne que les sites de vaccination ‘’sont les postes de santé, les écoles, et les lieux publics dans les villages et quartiers".

        Habib Ndiaye a prévu ‘’160.000 doses pour pouvoir vacciner l’ensemble de la population’’ en tenant compte des afflux de personnes dans les zones aurifères, au Gamou de Salémata et de celles transitant par les frontières’’.

        ...
        http://www.aps.sn/spip.php?article90508
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment

        Working...
        X