Announcement

Collapse
No announcement yet.

Nigeria - Fièvre de Lassa: 623 cas suspects dont 70 décès (au 22 mars 2012)

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Nigeria - Fièvre de Lassa: 623 cas suspects dont 70 décès (au 22 mars 2012)

    mercredi 22 février 2012

    Le virus de Lassa fait 40 morts au Nigeria

    ABUJA, 21 février (Xinhua) — Au moins 40 décès ont été confirmés ces six dernières semaines dans l’ensemble du Nigeria suite à une épidémie de virus de Lassa, tandis que 397 cas ont été rapportés jusqu’à présent.
    Le ministre de la Santé Onyebuchi Chukwu a révélé ce fait dans un communiqué parvenu à Xinhua mardi à Abuja.

    Six des morts étaient des praticiens de santé, deux médecins et quatre infirmières, indique le communiqué citant des propos du ministre.

    Des foyers de cette maladie ont été signalés dans 12 États, nommément ceux d’Edo, de Nasarawa, de Plateau, d’Ebonyi, de Taraba, de Yobe, d’Ondo, de Rivers, de Gombe, d’Anambra, de Delta et de Lagos, a dit M. Chukwu.

    Sur les 397 cas signalés, seuls 87 ont été positivement confirmés par les responsables médicaux, a ajouté le ministre.

    Lire la suite:
    http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?breve9068
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Le virus de Lassa fait 40 morts au Nigeria

    Bulletin hebdomadaire international du 22 au 28 février 2012.

    Nigeria - Fièvre de Lassa

    Au 22 février 2012, les autorités sanitaires nigérianes rapportent 397 cas suspects dont 87 cas confirmés et 40 décès de fièvre de Lassa survenus depuis début décembre 2011 dans 12 états du pays (cf. carte 1).

    3 des 12 états ayant rapporté des cas sont connus pour être endémique pour le virus de Lassa (Etats d’Edo, Nassawara et Plateau).

    D’après les autorités, les cas rapportés dans les états de Lagos et Rivers au sud du pays (états maritimes du Golf de Guinée) ainsi que ceux de Yobe, au nord du pays, état frontalier avec le Niger, pourraient être des cas exportés des états endémiques.
    ...
    Le virus responsable de la fièvre hémorragique Lassa est endémique dans certaines régions du Nigéria, Guinée, Sierra Leone et Libéria en Afrique de l’Ouest. Il n’existe pas de système de surveillance dédié dans ces pays mais le virus de Lassa est estimé être responsable de 300 000 à 500 000 infections par an et de près de 5000 décès en Afrique de l’Ouest (cf. Note).

    La survenue de cas de fièvre de Lassa au Nigeria n’est pas inattendue. En revanche, le nombre de cas important rapporté et l’étendue géographique de survenue des cas évoquent une épidémie d’une ampleur inhabituelle.

    La situation doit être suivie avec attention, en raison notamment du risque d’extension aux autres pays de la région avec lesquelles la France entretient des échanges particuliers.

    01/03/2012
    N°336
    Télécharger Télécharger Acrobat Reader
    Bulletin hebdomadaire international du 22 au 28 février 2012. N°336. (pdf-<SMALL> 120,87 Ko</SMALL>)
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Nigeria - Fièvre de Lassa: 623 cas suspects dont 70 décès (au 22 mars 2012)

      Crédit: Giuseppe Michieli

      Traduction (Google)

      La fièvre de Lassa au Nigeria

      4 Avril 2012 Au début de 2012, l'OMS a été notifiée par le ministère fédéral de la santé au Nigeria d'une épidémie de fièvre de Lassa. En date du 22 mars 2012, 623 cas suspects, dont 70 décès ont été enregistrés dans 19 des 36 États depuis le début de l'année. L'analyse en laboratoire entreprise à l'hôpital Irrua d'enseignement spécialisé état Irrua d'Edo a confirmé la présence de l'infection du virus de Lassa chez 108 patients. Trois médecins et quatre infirmières figurent parmi les morts. Cette information est provisoire et sous réserve de modifications lorsque les résultats de laboratoire pour la fièvre de Lassa dans les cas suspects seront disponibles.

      Les gouvernements fédéral et de l'état répondent à l'épidémie en renforçant la surveillance de la maladie pour un dépistage précoce, en renforçant le traitement des patients, et en menant des campagnes de sensibilisation auprès de la population touchée.

      Les principaux défis sont les risques de sécurité en cours dans le pays limitant l'accès certaines régions ainsi que la disponibilité limitée des ressources pour répondre à l'épidémie croissante.

      L'OMS ne conseille pas ou recommande des restrictions aux voyages ou au commerce avec le Nigeria. Les voyageurs revenant de zones touchées qui développent des symptômes de fièvre, malaise, maux de tête, maux de gorge, douleurs musculaires, douleurs thoraciques, des nausées, des vomissements, la diarrhée et douleurs abdominales doivent consulter un médecin.

      Les gens en général deviennent infectés par le virus de Lassa par l'exposition à des rongeurs infectés appartenant à des espèces Mastomys. Une transmission personne à personne se fait par contact direct avec les malades dans la communauté et les établissements de soins de santé. Ceux qui sont à plus haut risque sont les personnes vivant dans les zones rurales où se trouvent les Mastomys. Les agents de santé sont à risque si les pratiques adéquates de contrôle des infections ne sont pas maintenus.

      http://www.who.int/csr/don/2012_04_04/en/index.html
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Nigeria - Fièvre de Lassa: 623 cas suspects dont 70 décès (au 22 mars 2012)

        Mises à jour hebdomadaires sur les épidémies au Nigéria: comme au 30 Mars, 2012
        Wednesday, 04 Avril 2012 12:24
        Ministère fédéral de la Santé hebdomadaire Epidemiology Report un total de 714 cas suspects de fièvre de Lassa ont été signalés dans 19 États au 23 Mars 2012, avec 110 confirmés en laboratoire et 75 décès (létalité 10,5%).
        ...
        http://www.flutrackers.com/forum/sho...d.php?t=180126
        Twitter: @RonanKelly13
        The views expressed are mine alone and do not represent the views of my employer or any other person or organization.

        Comment


        • #5
          Re: Nigeria - Fièvre de Lassa: 623 cas suspects dont 70 décès (au 22 mars 2012)

          Fièvre de Lassa au Nigéria

          4 avril 2012 - Début 2012, le Ministère fédéral de la Santé nigérian a notifié à l’OMS une flambée de fièvre de Lassa. Au 22 mars 2012, 623 cas présumés, dont 70 mortels, avaient été enregistrés dans 19 des 36 États depuis le début de l’année. Les analyses de laboratoire faites à l’hôpital universitaire spécialisé d’Irrua (État d’Irrua Edo) ont confirmé la présence d’une infection par le virus de Lassa chez 108 patients. On signale parmi les morts trois médecins et quatre agents infirmiers. Ces informations sont provisoires et sujettes à des modifications quand les résultats de laboratoire pour les cas présumés seront connus.
          Les autorités fédérales et celles des États ripostent à la flambée en intensifiant la surveillance de la maladie pour la détection précoce, renforcent le traitement des patients et mènent des campagnes de sensibilisation dans la population affectée.
          Les principales difficultés ont trait à l’insécurité persistante dans le pays, restreignant l’accès à certaines zones, ainsi que la disponibilité limitée des ressources pour réagir à la flambée épidémique de plus en plus intense.
          L’OMS ne conseille ou ne recommande pas de restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux avec le Nigéria. Les voyageurs de retour des zones affectées qui présentent une fièvre, un malaise général, des céphalées, une irritation de la gorge, des douleurs des muscles ou de la poitrine, des nausées, des vomissements, de la diarrhée et des douleurs abdominales doivent consulter un médecin.
          En général, on s’infecte par le virus de Lassa en s’exposant à des rats du genre Mastomys. La transmission interhumaine survient lors de contacts directs avec des patients malades dans la population comme dans les services de soins. Les personnes vivant dans les zones rurales où on trouve ces rongeurs sont les plus exposées au risque. Les agents de santé s’exposent également si les mesures de lutte anti-infectieuse ne sont pas respectées.

          Comment

          Working...
          X