Announcement

Collapse
No announcement yet.

Mayotte - 141 cas humains de la Fièvre de la Vallée du Rift depuis novembre 2018

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Mayotte - 141 cas humains de la Fièvre de la Vallée du Rift depuis novembre 2018

    Circulation de la Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte

    Communiqué de presse
    prévention Veille sanitaire & épidémiologie 17 janvier 2019

    Maladie infectieuse, d’origine virale, la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) touche principalement les ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins), mais peut occasionnellement contaminer l’homme. Depuis le 22 novembre 2018, cinq cas humains de la Fièvre de la Vallée du Rift ont été signalés par le laboratoire du Centre Hospitalier de Mayotte à l’ARS.

    Ces 5 cas, regroupés dans le temps, indiquent une nouvelle circulation du virus à Mayotte.L’Agence de Santé Océan Indien et la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Mayotte (DAAF) rappellent donc à la population l’importance de mettre en œuvre les recommandations et gestes de prévention pour éviter la contamination.
    ...
    Situation épidémiologique
    L’existence d’une circulation du virus de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) est connue à Mayotte depuis 2007, suite à l’identification d’un premier cas humain sur le territoire. Suite à ce signalement, la mise en place d’une surveillance rétrospective et prospective avait permis de retrouver une dizaine de cas humains entre 2007 et 2013.

    Parmi le cheptel à Mayotte, depuis dix ans, la FVR était surveillée via les réseaux d’épidémiosurveillance. Ce suivi a permis de constater une décroissance régulière de la séroprévalence jusqu’en juin 2018.
    Au second semestre 2018, la séroprévalence a de nouveau augmentée de façon significative.

    Depuis le 22 novembre 2018, cinq cas humains de la fièvre de la vallée du Rift ont été signalés par le laboratoire du CHM à l’ARS. Ces 5 cas récents indiquent une probable nouvelle circulation du virus dans les cheptels de Mayotte. En effet aucune des 5 personnes malades n’avait voyagé hors de Mayotte durant la période d’incubation de la maladie.

    ...
    https://www.ocean-indien.ars.sante.f...u-rift-mayotte
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Publié le 31/01/2019

    Surveillance de la fièvre de la vallée du Rift à Mayotte. Point épidémiologique au 30 janvier 2019.

    Point épidémiologique au 30 janvier 2019 (pdf- 1,34 Mo)


    Réémergence de la fièvre de
    la vallée du Rift à Mayotte


    Point épidémiologique N°03 du 30/01/2019
    ...

    | Situation épidémiologique en santé humaine au 28 janvier 2019 |

    Au 28/01/2019, 19 cas de FVR ont été signalés à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) par le laboratoire du CHM. Le premier cas l’a été le 11 décembre 2018 (semaine 50-2018) et les 4 suivants, diagnostiqués entre les 26/12/2018 et 03/01/2019, ont été signalés en semaines 52-2018 et 01-2019 (Figure 1). Depuis, 14 nouveaux cas ont été signalés en semaines S03-2019 (2 cas), S04-2019 (8 cas) et S05- 2019 (4 cas). Ces cas ont été confirmés par PCR au laboratoire du CHM avec une double confirmation pour le 1er cas par le CNR associé des arbovirus de La Réunion. Le 15 janvier, 4 autres prélèvements ont été transférés vers le CNR des arbovirus de Marseille. Les investigations réalisées autour de ces cas ont montré qu’ils étaient tous acquis localement.

    ...
    Les 19 cas confirmés étaient majoritairement des hommes (14 hommes et 5 femmes), âgés de 27 à 64 ans. L’investigation par le service de Lutte anti vectorielle (LAV) de l’ARS OI a pu être réalisée pour 14 cas et 10 d’entre eux ont répondu au questionnaire d’investigation épidémiologique. En plus d’une fièvre (supérieure à 38,5°C), les 10 cas ayant répondu au questionnaire ont rapporté des myalgies (4 cas), des céphalées (6 cas), une asthénie (4 cas), des arthralgies (5 cas) et une raideur de la nuque (3 cas). Les investigations réalisées par le service de LAV et la CVAGS de l’ARS OI ont montré que la majorité des cas était en contact direct avec des animaux (éleveurs) ou vivait à proximité d’élevages notamment de bovins et de caprins (9 cas), alors que 5 cas ont déclaré ne pas être en contact avec des animaux. Deux cas ont déclaré consommer parfois du lait cru provenant de ces animaux.

    Répartition géographique des cas

    Le premier cas signalé de FVR réside dans la commune de Mamoudzou alors que 11 des 19 cas résident dans les communes du centre Ouest de l’Ile à Tsingoni (3 cas), Ouangani (2 cas), Chiconi (5 cas) et Sada (1 cas). Cinq cas résident dans 2 communes du Nord de l’ile : 3 cas à Mtsangamouji dont 2 avec des liens familiaux et 2 cas résidant dans la commune de Mtsaboro dans les villages de Mtsahara et Handréma, relativement éloignés du lieu de résidence des autres cas (Figure 2). L’information sur le lieu de résidence n’était pas disponible pour 2 cas. Les investigations réalisées autour des 5 premiers cas ont montré que tous auraient eu des liens directs ou indirects avec la zone d’Ouroveni avant le début des symptômes. Il s’agit d’une zone agricole située entre les villages de Combani et Chiconi, où résident 9 des 19 cas confirmés (randonnée pédestre, possession d’un champs ou d’un élevage dans la zone...). Aucun lien direct ou indirect n’a été trouvé entre la zone d’Ouroveni et les 9 autres cas éloignés de cette zone.
    ...
    | Situation épidémiologique en santé animale |

    Des prélèvements réalisés sur des ruminants présents autour des cas humains ont été analysés au CIRAD de La Réunion pour la recherche du virus de la FVR. Les résultats ont identifié plusieurs animaux positifs dans différents villages situés à l’ouest et au centre de l’Ile (Figure 2). Par ailleurs, un bovin positif en IgM a été signalé à Mamoudzou. Il s'agit d'un bovin de 2 ans appartenant à un élevage de 8 bovins dont 4 adultes et 4 veaux de 2 mois. Un contrôle biologique et des investigations sont en cours. D’après les données de la coopérative des éleveurs de Mayotte et du CIRAD, la séroprévalence de la FVR qui n'a cessé de baisser à Mayotte de 2008 à 2017, semble avoir augmenté de manière significative entre la période 2017-2018 (3,6%, IC95% [2,3 ; 5,6]) et la période 2018-2019 (10,1% IC95% [6,5 ; 15,3]). La fin de l'année 2018 marque un arrêt dans la baisse de la séroprévalence qui était observée depuis 2008. Cette tendance est à confirmer en 2019.
    ...
    http://invs.santepubliquefrance.fr/P...0-janvier-2019
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3

      COMMUNIQUÉ DE PRESSE

      8 février 2019

      Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : augmentation
      du nombre cas signalés


      Depuis la découverte d’un premier cas en novembre 2018, la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR)
      continue de circuler sur le département de Mayotte. A ce jour, 31 cas humains de la Fièvre de la
      Vallée du Rift ont été signalés par le laboratoire du CHM à l’ARS Océan Indien.

      Zoonose d’origine virale, la FVR touche principalement les ruminants domestiques (bovins,
      ovins, caprins), mais peut occasionnellement contaminer l’homme.

      La Préfecture de Mayotte, en collaboration avec l’ARS Océan Indien et la Direction de
      l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Mayotte (DAAF) rappelle donc à la population
      l’importance de mettre en œuvre les recommandations et gestes de prévention pour se protéger
      de la maladie.

      ▬ Situation épidémiologique

      Au 06 février 2019, 31 cas de Fièvre de la Vallée du Rift ont été signalés à la plateforme de veille et
      d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM.
      Les prélèvements faits par les services vétérinaires chez des animaux malades ou lors d’avortements
      ont permis par ailleurs d’identifier 23 foyers d’animaux contaminés (comprenant de 1 à 6 animaux)
      dont 7 chez des ovins/caprins, majoritairement situés dans le centre de l’île.

      http://www.mayotte.gouv.fr/content/d...%20SH_LAV).pdf

      http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...e-cas-signales
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 22 février
        ...
        Situation épidémiologique au 22 février 2019

        Les prélèvements effectués par les vétérinaires chez des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 33 foyers animaux de FVR.

        Depuis fin novembre, 63 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM.
        ...
        https://www.ocean-indien.ars.sante.f...-au-22-fevrier

        --------------------------------------------
        FVR - CP + Point de situation du 21 février 2019

        Mise à jour le 22/02/2019

        http://www.mayotte.gouv.fr/content/d...2019-02-21.pdf

        http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...1-fevrier-2019
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 1er mars

          Mise à jour le 01/03/2019

          ...
          Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

          Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 39 foyers d’animaux malades (soit 30 foyers bovins). Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.

          82 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM. Le nombre hebdomadaire de cas signalés reste stable depuis 3 semaines. Les cas humains sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.

          >> Chez les ruminants, la surveillance de la Fièvre de la vallée du Rift passe notamment par le suivi des avortements : Il est demandé aux éleveurs de signaler sans délai aux vétérinaires tout avortement survenant chez leurs animaux ou tout animal malade afin de faire les prélèvements à la recherche de la maladie.

          Un arrêté d’interdiction de commercialisation du lait non traité thermiquement est en vigueur depuis le 27/02/2019.

          ...

          http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...on-au-1er-mars
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #6
            Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 8 mars

            Mise à jour le 08/03/2019

            La circulation de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) se poursuit à Mayotte. Maladies animale d’origine virale, la fièvre de la vallée du Rift affecte principalement les ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins), provoquant des avortements et une forte mortalité chez les jeunes animaux. Elle peut se transmettre de l’animal malade à l’Homme. Depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018, 52 foyers animaux ont été identifiés et 88 cas humains ont été signalés. Dans ce contexte épidémique, la préfecture de Mayotte, en collaboration avec l’ARS Océan Indien et la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Mayotte (DAAF) rappelle l’importance des mesures prévention pour se protéger de la maladie.
            ...

            http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...tion-au-8-mars
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment


            • #7
              Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 15 mars
              ...
              Situation épidémiologique au 15 mars 2019
              Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

              Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 8 nouveaux foyers cette semaine, soit un total de 60 foyers d’animaux malades (dont 49 foyers bovins). Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.

              101 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme/cellule de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM. Parmi les personnes ayant pu être interrogées, près de 80% déclarent avoir été en contact avec des animaux. Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île, avec près de 60 % des cas à Chiconi et Tsingoni.

              Depuis le 25 février, le nombre hebdomadaire de nouveaux cas humains est en diminution.

              ...
              https://www.ocean-indien.ars.sante.f...ion-au-15-mars
              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
              -Nelson Mandela

              Comment


              • #8
                Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 22 mars
                ...
                Situation épidémiologique au 22 mars 2019

                Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

                Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 75 foyers d’animaux malades (dont 59 foyers bovins). Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île mais les premiers foyers animaux sont apparus dans la commune de Mamoudzou (4 foyers bovins et 1 foyer petit-ruminant).

                107 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM. Parmi les personnes ayant pu être interrogées, près de 80% déclarent avoir été en contact avec des animaux.

                Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains restent principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.


                ...
                https://www.ocean-indien.ars.sante.f...ion-au-22-mars
                "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                -Nelson Mandela

                Comment


                • #9
                  Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 29 mars
                  ...
                  Situation épidémiologique au 29 mars 2019
                  Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

                  Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 84 foyers d’animaux malades (dont 69 foyers bovins). Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île mais quelques foyers animaux ont été retrouvés dans la commune de Mamoudzou.

                  114 cas humains de FVR ont été signalés à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte par le laboratoire du CHM. Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains restent principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.
                  ...
                  https://www.ocean-indien.ars.sante.f...ion-au-29-mars
                  "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                  -Nelson Mandela

                  Comment


                  • #10
                    Fièvre de la vallée du Rift : point de situation du 18 avril

                    Mise à jour le 19/04/2019
                    ...
                    Situation épidémiologique au 18 avril 2019

                    Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :

                    Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 104 foyers d’animaux malades (dont 82 foyers bovins).

                    Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île. Des foyers supplémentaires sont apparus depuis fin mars dans les communes de Dembeni, ainsi que sur Petite Terre.

                    Le laboratoire du CHM a signalé 122 cas humainsde FVR à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte.

                    Après une baisse continue des cas durant les 3 dernières semaines de mars, une nouvelle augmentation est observée depuis début avril.

                    Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains restent principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île.
                    ...

                    http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...on-du-18-avril
                    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                    -Nelson Mandela

                    Comment


                    • #11
                      Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 10 mai 2019

                      Mise à jour le 10/05/2019



                      La circulation de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) se poursuit à Mayotte. Maladies animale d’origine virale, la fièvre de la vallée du Rift affecte principalement les ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins), provoquant des avortements et une forte mortalité chez les jeunes animaux. Elle peut se transmettre de l’animal malade à l’Homme.
                      Durant les 2 semaines écoulées, 10 nouveaux foyers animaux et 4 nouveaux cas humainsont été signalés, soit un total de 119 foyers animaux et 130 cas humains, depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018. Dans ce contexte épidémique, la préfecture de Mayotte, en collaboration avec l’ARS Océan Indien et la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Mayotte (DAAF) rappelle l’importance des mesures prévention pour se protéger de la maladie. Situation épidémiologique au 10 mai 2019

                      Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :
                      • Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 119 foyers d’animaux malades (dont 95 foyers bovins et 24 petits ruminants).
                      Les foyers animaux sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île. Des foyers supplémentaires sont apparus depuis fin mars dans les communes de DEMBENI, ainsi que sur Petite Terre.
                      • Le laboratoire du CHM a signalé130 cas humainsde FVR à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARSOI (CVAGS) de Mayotte.
                      Le nombre de cas signalés reste stable depuis début avril (en moyenne, 4 à 5 cas déclarés par semaine). Depuis le début de l’alerte sanitaire, les cas humains restent principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île. Recommandations
                      Chez les ruminants : La surveillance de la Fièvre de la vallée du Rift passe notamment par le suivi des avortements. Ainsi, il est demandé aux éleveurs de signaler sans délai aux vétérinaires tout avortement ou mort-né survenant chez leurs animaux ou tout animal malade afin de faire les prélèvements à la recherche de la maladie. Un arrêté d’interdiction de commercialisation du lait non traité thermiquement est en vigueur depuis le 27/02/2019. Un arrêté d’interdiction d’exportation d’animaux vivants, de viande et de lait crus, produits par les élevages de ruminants mahorais est en vigueur depuis le 20/03/2019. Chez l’homme : La maladie se manifeste généralement, par un syndrome grippal : forte fièvre (39°), douleurs musculaires et/ou articulaires, maux de tête intense, fatigue. Dans la grande majorité des cas, la guérison survient en quelques jours. Il est recommandé de consulter un médecin dès la survenue des signes afin que les prélèvements à la recherche de la maladie soient faits.
                      ...
                      http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...au-10-mai-2019



                      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                      -Nelson Mandela

                      Comment


                      • #12
                        Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 24 mai 2019

                        Mise à jour le 24/05/2019



                        Depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018, 121 foyers animaux ont été confirmés et 134 cas humains ont été signalés à l’ARS Océan Indien. Même si les foyers animaux et humains sont principalement localisés dans le centre et le nord-ouest de l’île, la circulation de la Fièvre de la Vallée du Rift se poursuit, avec l’apparition de nouveaux foyers à l’est et au sud. Pour limiter la propagation des cas, la préfecture de Mayotte, en collaboration avec l’ARS Océan Indien et la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de Mayotte (DAAF) rappelle l’importance des mesures prévention pour se protéger de la maladie.
                        Situation épidémiologique au 24 mai 2019
                        Au total, depuis le début de l’épidémie (fin novembre) :
                        • Les prélèvements effectués par les vétérinaires sur des animaux malades ou lors d’avortements ont permis d’identifier 121 foyers d’animaux malades (dont 97 foyers bovins et 24 petits ruminants).
                        • Le laboratoire du CHM a signalé134 cas humainsde FVR à la plateforme de veille et d’urgences sanitaires de l’ARS OI (CVAGS) de Mayotte.
                        Si la très grande majorité des cas humains de FVR ne présentent pas de signes de gravité, 2 formes graves ont toutefois été signalées. La population mahoraise est appelée à être vigilante à la fin du Ramadan
                        La saison des pluies, favorisant la prolifération des moustiques, touche à sa fin et devrait s’accompagner d’une diminution de cas animaux. Toutefois, à l’approche de la fête de l’Aïd el Fitr et de la saison des grands mariages, les autorités sanitaires rappellent à la population d’être vigilante en cas d’abattages d’animaux, de consommation de viande et de consommation de lait caillé. Il est fortement recommandé de suivre les recommandations pour se protéger de la maladie. Recommandations
                        Chez les ruminants : La surveillance de la Fièvre de la vallée du Rift passe notamment par le suivi des avortements. Ainsi, il est demandé aux éleveurs de signaler sans délai aux vétérinaires tout avortement ou mort-né survenant chez leurs animaux ou tout animal malade afin de faire les prélèvements à la recherche de la maladie. Un arrêté d’interdiction de commercialisation du lait non traité thermiquement est en vigueur depuis le 27/02/2019. Un arrêté d’interdiction d’exportation d’animaux vivants, de viande et de lait crus, produits par les élevages de ruminants mahorais est en vigueur depuis le 20/03/2019. Chez l’homme : La maladie se manifeste généralement, par un syndrome grippal : forte fièvre (39°), douleurs musculaires et/ou articulaires, maux de tête intense, fatigue. Dans la grande majorité des cas, la guérison survient en quelques jours. Il est recommandé de consulter un médecin dès la survenue des signes afin que les prélèvements à la recherche de la maladie soient faits.
                        ...

                        http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...au-24-mai-2019



                        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                        -Nelson Mandela

                        Comment


                        • #13
                          Mise à jour le 03/06/2019

                          Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 3 juin 2019

                          La circulation de la Fièvre de la Vallée du Rift (FVR) se poursuit à Mayotte. Maladies animale d’origine virale, la fièvre de la vallée du Rift affecte principalement les ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins), provoquant des avortements et une forte mortalité chez les jeunes animaux. Elle peut se transmettre de l’animal malade à l’Homme. Un total de 123 foyers animaux et 137 cas humains ont été signalés depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018.

                          ...
                          http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...au-3-juin-2019
                          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                          -Nelson Mandela

                          Comment


                          • #14
                            Fièvre de la Vallée du Rift à Mayotte : point de situation au 5 juillet 2019

                            Mise à jour le 05/07/2019

                            Maladie animale d’origine virale, la Fièvre de la Vallée du Rift affecte principalement les ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins), provoquant des avortements et une forte mortalité chez les jeunes animaux. Elle peut se transmettre de l’animal malade à l’Homme. Un total de 124 foyers animaux et 141 cas humains ont été signalés depuis la survenue des premiers cas fin novembre 2018.

                            Une nette décroissance des cas humains et animaux est observée depuis ces dernières semaines. Toutefois, pendant la saison des manzarakas, les autorités sanitaires rappellent l’importance de continuer à respecter les mesures de prévention pour éviter la contamination.
                            ...
                            http://www.mayotte.gouv.fr/Actualite...5-juillet-2019
                            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                            -Nelson Mandela

                            Comment

                            Working...
                            X