Announcement

Collapse
No announcement yet.

France - Transmission autochtone du virus Chikungunya dans le Var, août 2017

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • France - Transmission autochtone du virus Chikungunya dans le Var, août 2017

    Actualités

    CHIKUNGUNYA - Transmission autochtone du virus Chikungunya dans le Var, août 2017



    Le 11 aout 2017, le Centre national de référence des arboviroses (Institut de recherche biomédicale des armées (IRBA) à Marseille) a confirmé le diagnostic d’un cas autochtone de chikungunya dans le département du Var. Le patient avait développé les premiers symptômes début aout et est guéri depuis. Il n’avait pas voyagé dans les 15 jours précédant les symptômes, et a donc été infecté dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le lieu de résidence de ce cas et les lieux qu’il a fréquenté ont été démoustiqués et les actions de surveillance épidémiologique sont en cours. En raison de ce premier cas autochtone, le département du Var est placé en niveau 2 du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Il s’agit du deuxième épisode de transmission autochtone de chikungunya dans ce département et du troisième en métropole. Il y avait eu auparavant un foyer de 2 cas autochtones de Chikungunya en 2010 à Fréjus et un foyer de 11 cas en 2014 à Montpellier. De plus, il y a eu 6 épisodes de transmission autochtone de dengue depuis 2010. Le chikungunya est une arbovirose classiquement tropicale, transmises par les moustiques du genre Aedes, notamment Aedes aegyptiet Aedes albopictus. Aedes albopictus aussi dénommé « le moustique tigre » est présent en Europe. Identifié pour la première fois en France métropolitaine en 2004 dans les Alpes-Maritimes, Aedes albopictus est actuellement installé dans 33 départements métropolitains. Dans ces départements, il existe un risque de transmission autochtone du virus lorsque des personnes infectées sont de retour de voyage dans des pays où le virus circule. En raison de ce risque, le ministère de la Santé a mis en place en 2006 le plan antidissémination du chikungunya et de la dengue en métropole. Il inclut une surveillance entomologique et une surveillance épidémiologique des cas de chikungunya et de dengue assurée par Santé publique France. De plus les mesures de prévention, notamment de lutte antivectorielle, y sont précisées. Pour en savoir plus :http://invs.santepubliquefrance.fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Maladies-a-transmission-vectorielle/Chikungunya/Actualites

    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X