Announcement

Collapse
No announcement yet.

Mali - Mopti : la fièvre hémorragique de Crimée-Congo fait 9 morts

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Mali - Mopti : la fièvre hémorragique de Crimée-Congo fait 9 morts

    Mopti : la fièvre hémorragique Crimée-Congo fait 7 morts

    mercredi 5 février 2020 15:46

    Une épidémie de fièvre hémorragique appelée « Crimée-Congo » s'est déclarée dans la région de Mopti, précisément dans le village de Kèra, près de Korientzé. La maladie a déjà fait 7 morts, selon la direction régionale de la santé. Plusieurs personnes suspectées d'être contaminées ont été mises en quarantaine.

    Selon le directeur régional de la santé de Mopti, les premiers cas de la maladie ont été enregistrés début février. « le 1er février on a reçu neuf cas de maladie à fièvre hémorragique, qui ont quitté le village de Kèra dans l'aire de santé de Korientzé. Et après des analyses sur les prélèvements, il s'est avéré que c'est la fièvre hémorragique Crimée-Congo », explique Dr. Aguissa Maïga, directeur régional de la santé de Mopti.

    A ce stade, 7 décès ont été enregistrés suite à cette maladie, rapporte Dr. Maïga « On déplore au niveau du village en question, 5 cas de décès et 2 autres cas enregistrés parmi les malades transférés ici à Mopti ». La fièvre hémorragique Crimée-Congo est une maladie très contagieuse, selon le directeur régional de la santé qui ajoute que les premiers cas de transmission signalés sont inter-humains.
    ...
    https://www.studiotamani.org/index.p...o-fait-7-morts

    --------------------------------------------
    Mali : sept morts de la fièvre du Congo dans la région de Mopti

    06 février 2020 à 10h05 | Par Jeune Afrique avec AFP
    Mis à jour le 06 février 2020 à 10h08


    Sept personnes sont mortes de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, dite fièvre du Congo, dans un village du centre du Mali.

    La maladie virale, qui se transmet par des tiques infectées, a été « détectée fin janvier chez un berger du village de Samoa », dans le district sanitaire de Kéra, a-déclaré le chargé de communication du gouvernorat de Mopti, Yacouba Maïga.

    L’homme, contaminé par l’intermédiaire d’un bœuf, « a été traité » sur place fin janvier, a-t-il indiqué. Mais le 1er février, « il y a eu 14 cas détectés et 5 personnes sont mortes » dans le même village, a-t-il ajouté. Deux autres habitants du même village sont décédés après avoir été transportés dans des centres de santé à Sévaré (centre), selon la même source.
    ...
    « C’est une pathologie rare au Mali. Il y a eu des cas il y a de cela une dizaine d’années », a déclaré mercredi soir le ministre de la Santé, Michel Sidibé, ancien directeur exécutif de l’agence des Nations unies de lutte contre le sida (Onusida).
    ...
    https://www.jeuneafrique.com/892371/...gion-de-mopti/
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Fièvre hémorragique de «Crimée Congo » : Des cas notifiés dans la région de Mopti

    Publié le samedi 15 fevrier 2020 | Aujourd`hui

    Des cas de fièvre hémorragique de “Crimée Congo” ont été notifiés en début février au Mali, plus précisément dans la région de Mopti. Sur un total de 18 personnes atteintes, 09 sont décédées. Pour en savoir davantage sur les risques et dangers liés à cette maladie, nous nous sommes entretenus avec le Dr Dramane Samaké, infectiologue, chef du service Médecine à l’hôpital Somine Dolo de Mopti.

    La fièvre hémorragique de Crimée-Congo est une maladie virale qui est à l’origine d’une fièvre qui s’accompagne de divers signes comme la fièvre, les maux de tête, les vomissements, la diarrhée et, parfois, le malade peut avoir des saignements.

    ...
    Les patients sont actuellement suivis dans deux structures sanitaires à Sévaré, dont l’hôpital et une autre structure. A la date du 01er février 2020, Ce sont 18 cas qui ont été notifiés, dont 09 décès, mais parmi ces 18 cas, il y a certains qui l’ont rapporté du village de Korienzé. “Les 05 cas de décès ont été enregistrés au village et au cours des suivis dans le district sanitaire de Mopti, nous avons enregistré 03 cas de décès et un autre cas dans un autre village. Ce qui fait un total de 09 décès sur les 18 cas notifiés. Il est important de noter que tous ces 18 cas n’ont pas été testés positifs au virus.Nous avons 07 cas positifs et quand on sait que des personnes sont rentrées en contact avec les premiers cas, le risque de la contamination fait que, par la suite, on peut faire le rapport entre certains malades et les cas contournés qui ont été identifiés”, a souligné le chef du service Médecine à l’hôpital de Mopti.

    ...

    http://news.abamako.com/h/229501.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X