Announcement

Collapse
No announcement yet.

Dr Willis s. Akhwale : Un test qui sauve des vies

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Dr Willis s. Akhwale : Un test qui sauve des vies

    Dr Willis s. Akhwale : Un test qui sauve des vies

    Lundi, 26 Septembre 2011 08:44
    Dr Willis s. Akhwale

    Extrait:

    Les médecins et autres travailleurs de la santé ont désespérément besoin d’un test qui permette de détecter rapidement et sans se tromper la maladie qui provoque la fièvre, à l’exclusion de toute autre possibilité. Un outil comme celui-là serait révolutionnaire. Il nous permettrait de prescrire le médicament approprié aux enfants, de ne plus gaspiller des ressources sur des traitements inutiles et dans bien des cas, d’arracher un enfant à la mort.
    ...
    Grâce à ce test révolutionnaire, les médecins ne donneraient plus de mauvais médicaments aux enfants. Par mesure de précaution, les docteurs et travailleurs de la santé prescrivent souvent un traitement antipaludique, même si le test est négatif, car ses résultats ne sont pas toujours fiables. Ceux qui n’ont pas accès à des tests diagnostiques donnent automatiquement des antipaludéens ou des antibiotiques aux enfants fébriles. Je l’ai constaté trop souvent, lorsque je dirigeais le Programme national kenyan de contrôle du paludisme, de 2006 à 2008.

    Le résultat, malheureusement, c’est que les enfants reçoivent des antipaludiques et des antibiotiques inutiles et potentiellement dangereux. Cela renforce la résistance à ces médicaments et diminue leur efficacité pour les patients suivants. On s’en aperçoit de plus en plus en Afrique et dans le reste du monde. Un test qui permettrait aux médecins et au personnel soignant de diagnostiquer rapidement et sans erreur possible les causes des maladies fébriles chez l’enfant fait partie des solutions potentielles à ce problème.
    ...
    Chaque enfant qui meurt car un médecin n’a pu détecter de quoi il souffrait est un cas de trop, d’autant plus regrettable que nous vivons à une époque de grands progrès technologiques. Nous devons veiller à ce que les médecins disposent du nécessaire pour aider à protéger nos enfants vulnérables et à sauver de précieuses vies.

    Le docteur Willis Akhwale est paludologue. Il dirige le département de la prévention et du contrôle des maladies au sein du ministère kenyan de la Santé publique et de l’assainissement.

    Article complet:
    http://www.quotidienlejour.com/doubl.../opinion-/7719
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X