Announcement

Collapse
No announcement yet.

La Corée du Nord procède à un nouvel essai nucléaire - Le Conseil de sécurité se réunit à 9 heures, heure de New York

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La Corée du Nord procède à un nouvel essai nucléaire - Le Conseil de sécurité se réunit à 9 heures, heure de New York

    La Corée du Nord semble avoir mené un essai nucléaire

    12 février 2013 à 05:28

    PHOTO
    Manifestation à Séoul le 31 janvier contre la perspective d'un essai nucléaire en Corée du Nord. L'essai semble avoir été mené le 12 janvier, selon des relevés sismiques. (Photo Kim Hong-Ji. Reuters)

    Plusieurs agences sismiques mondiales ont relevé une secousse dans le nord de l'Etat, qui selon toute vraisemblance a été causée par une explosion.

    Par AFP
    La Corée du Nord a probablement procédé mardi à son troisième essai nucléaire, plusieurs agences de surveillance dans la région ayant rapporté qu’un séisme «artificiel» s'était déroulé dans le nord-est du pays. S’il est vérifié, ce geste de la Corée du Nord ne manquera pas de provoquer une vague de condamnation, de la part de ses ennemis, mais aussi de son allié chinois, qui avait mis en garde Pyongyang contre une telle opération.

    La secousse, dont la magnitude a été estimée entre 4,9 et 5,1, s’est produite à 11h57 heure locale (3h57 en France) et son épicentre était dans la région de Kilju (nord-est), où se trouve le site de Punggye-ri utilisé pour les tests nucléaires. Le Centre américain de géophysique (USGS) a relevé une activité sismique, confirmée par des centres de surveillance au Japon, en Chine et en Corée du Sud. Selon l’USGS, l’hypocentre de séisme se situait à environ un kilomètre de profondeur.

    Le Centre de sismologie de la Chine a indiqué que la secousse tellurique était sans doute «une explosion». Au Japon, l’agence de météorologie a souligné qu’un mouvement terrestre différent d’un séisme naturel avait été mesuré en Corée du Nord. «Actuellement, l’activité sismique (...) semble indiquer un essai nucléaire par la Corée du nord», a déclaré une source gouvernementale sud-coréenne citée par Yonhap.

    Si cet essai est confirmé, il s’agira du troisième test nucléaire conduit par la Corée du Nord, après ceux de 2006 et 2009. Le ministère sud-coréen de la Défense et le bureau présidentiel tentaient de vérifier si une détonation nucléaire avait bien eu lieu, ont-ils indiqué.

    /.../

    http://www.liberation.fr/monde/2013/...cleaire_881195

  • #2
    Re: La Corée du Nord semble avoir mené un essai nucléaire

    M5.1 - 23km ENE of Sungjibaegam, North Korea
    2013-02-12 02:57:51 UTC
    DYFI? - VI
    Google Earth KML
    SummaryLocation and Magnitude contributed by: USGS, NEIC, Golden, Colorado (and predecessors)General



    20 km
    20 mi
    Powered by Leaflet
    North Korea
    41.306°N, 129.065°E
    Depth: 1.0km (0.6mi)
    Event Time

    2013-02-12 02:57:51 UTC
    2013-02-12 11:57:51 UTC+09:00 at epicenter
    2013-02-11 21:57:51 UTC-05:00 system time
    Location

    41.306°N 129.065°E depth=1.0km (0.6mi)

    Nearby Cities

    23km (14mi) ENE of Sungjibaegam, North Korea
    35km (22mi) WNW of Hau-ri, North Korea
    43km (27mi) NNW of Kilju, North Korea
    52km (32mi) WSW of Hoemul-li, North Korea
    378km (235mi) NE of Pyongyang, North Korea
    Related Links

    View location in Google Maps

    http://earthquake.usgs.gov/earthquak...00f5t0#summary

    Comment


    • #3
      Re: La Corée du Nord semble avoir mené un essai nucléaire

      La Corée du Nord a conduit son 3e essai nucléaire
      Mots clés : Nucléaire, Corée Du Nord, Pyongyang, Barack Obama, Kim Jong-Un, ONU

      Par Sébastien Falletti
      Mis à jour le 12/02/2013 à 06:52 | publié le 12/02/2013 à 06:34 Réactions (1)

      /.../

      Un pied de nez à Barack Obama
      Les puissances de la région sont sur le qui-vive depuis que le régime du jeune Kim Jong-un a promis un nouveau test atomique le 24 janvier. Cette menace était une réplique aux dernières sanctions votées par le conseil de sécurité de l'ONU condamnant le lancement réussi de sa fusée Unha 3 en décembre. Ce tir camoufle un test de missile balistique, selon le Pentagone. Mardi matin, Pyongyang a réaffirmé sa détermination à lancer de nouveaux missiles, en dépit des interdictions de l'ONU.

      Ce nouveau test nucléaire survient à un moment politique clé, quelques heures avant le discours sur l'Etat de l'Union que Barack Obama doit prononcer à Washington. Il s'agit d'un véritable pied de nez à l'hôte de la Maison-Blanche, qui compte faire de la dénucléarisation de la planète un thème-clé de son discours. Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères a rapidement appelé son homologue américain, John Kerry. Les deux hommes ont prôné une «étroite coopération» dans ce dossier, selon un diplomate à Séoul.

      Ce test atomique survient également à la veille de l'anniversaire du défunt leader Kim Jong Il, célébré avec faste le 16 février et qui constitue l'un des points d'orgue du culte dynastique du régime des Kim.

      http://www.lefigaro.fr/international...-nucleaire.php

      Comment


      • #4
        Re: La Corée du Nord semble avoir mené un essai nucléaire

        Pyongyang procède à un nouvel essai nucléaire

        Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 12.02.2013 à 06h20 • Mis à jour le 12.02.2013 à 09h58

        /.../

        RÉUNION DU CONSEIL DE SÉCURITÉ

        Le Conseil de sécurité se réunit à 9 heures, heure de New York (15 heures, heure de Paris) pour examiner la manière de réagir à cet essai, qui contrevient aux résolutions de l'ONU. "Les Chinois ont lancé aux Nord-Coréens un ferme avertissement leur demandant de ne pas procéder à cet essai quans il est devenu évident qu'il était imminent", a expliqué un diplomate sous couvert de l'anonymat. "Ce que les Nord-Coréens ont fait représente un vrai défi pour les Chinois", a-t-il souligné.


        Pyongyang avait prévenu à la fin de janvier qu'il entendait procéder à un nouvel essai nucléaire en réponse aux sanctions élargies de l'ONU après le lancement d'une fusée, au début de décembre, considérée par Washington comme un missile balistique. Fait rare, la Chine avait mis en garde son voisin, dont elle est le seul allié de poids, contre un troisième essai nucléaire. Peu avant le "séisme artificiel", l'agence officielle d'information nord-coréenne KCNA avait indiqué que le bureau politique du parti communiste nord-coréen appelait "à préparer une action générale de forte intensité".

        Les résolutions 1718 et 1874 du Conseil de sécurité des Nations unies, votées respectivement en 2006 et en 2009, ont interdit à la Corée du Nord de développer une technologie nucléaire et balistique. Malgré ces interdictions, les autorités nord-coréennes avaient procédé le 12 décembre à un tir de fusée, le deuxième d'un engin à longue portée au cours de l'année 2012.

        CONDAMNATIONS INTERNATIONALES

        Les condamnations internationales n'ont pas tardé après la confirmation par Pyongyang de son essai "réussi". Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné un essai nucléaire "profondément déstabilisateur". "C'est une violation claire et grave des résolutions du Conseil de sécurité", a indiqué son porte-parole.

        Pour le président américain Barack Obama, cet essai ne rend pas la Corée du Nord plus sûre. Il appelle à une réaction internationale "rapide et crédible". "Loin d'atteindre le but affiché de devenir un pays fort et prospère, la Corée du Nord s'est au contraire de plus en plus isolée et a appauvri son peuple en recherchant à mauvais escient à se doter d'armes de destruction massive et de leurs vecteurs", ajoute le président américain.

        La Chine s'est dite opposée à ce dernier essai nucléaire nord-coréen et a appelé son allié à se conformer à ses obligations internationales et à ne prendre aucune mesure de nature à détériorer la situation dans la péninsule coréenne. "C'est la position ferme de la Chine de réaliser la non-nucléarisation de la péninsule coréenne et d'empêcher la prolifération nucléaire et de maintenir la paix et la stabilité dans le nord-est de l'Asie", déclare le ministère des affaires étrangères. Il appelle toutes les parties au calme et à résoudre leurs différends par le dialogue. Le ministère dit souhaiter parvenir à une solution via les négociations à Six – Chine, Etats-Unis, Corées du Nord et du Sud, Japon et Russie.


        /.../

        http://www.lemonde.fr/asie-pacifique...0597_3216.html

        Comment


        • #5
          Re: La Corée du Nord procède à un nouvel essai nucléaire - Le Conseil de sécurité se réunit à 9 heures, heure de New York

          La Corée du Nord confirme son 3e essai nucléaire

          Mots clés : Nucléaire, Infographie, Corée Du Nord, Pyongyang, Barack Obama, Kim Jong-Un, ONU

          Par Sébastien Falletti, Service infographie du Figaro
          Mis à jour le 12/02/2013 à 09:54 | publié le 12/02/2013 à 06:34 Réactions (36)

          /.../

          Plutonium ou uranium

          Les États-Unis tentent de confirmer la nature atomique de l'explosion ainsi que l'ampleur du test, grâce à des capteurs et un avion «renifleur» dépêché sur la base d'Okinawa pour l'occasion. «Il est très difficile de préciser la nature d'un test souterrain», explique une source militaire occidentale dans la région. Selon, Séoul, l'explosion serait d'une puissance de 6 à 7 kilo tonnes soit plus que le premier test de 2006, mais toujours bien en dessous d'une bombe de type Hiroshima.

          Le Pentagone veut en particulier savoir si l'essai a été conduit avec du plutonium comme en 2006 et 2009 ou bien à base d'uranium. Ce second scénario déclencherait l'alarme chez les stratèges américains car il signifierait que Pyongyang maîtrise le processus d'enrichissement de l'uranium, comme il l'avait laissé entrevoir en 2010. «Les États-Unis vont prendre des mesures pour accroître la pression sur le régime», estime Daniel Pinkston, de l'International Crisis Group.

          Sans attendre cette confirmation, le président sud-coréen Lee Myung-bak a placé son armée en état d'alerte et convoqué une réunion de crise à la Maison-Bleue, le palais présidentiel de Séoul. Le ministère de la défense va hâter le déploiement de missiles capables de frapper l'ensemble du territoire ennemi.



          Les puissances de la région étaient sur le qui-vive depuis que le régime du jeune Kim Jong-un avait promis un nouveau test atomique le 24 janvier. Cette menace était une réplique aux dernières sanctions votées par le Conseil de sécurité de l'ONU condamnant le lancement réussi de sa fusée Unha 3 en décembre. Ce tir camouflait un test de missile balistique, selon le Pentagone, alors que Pyongyang proclame son droit souverain à l'exploration spatiale.

          Ce test atomique survient à la veille de l'anniversaire du défunt leader Kim Jong Il, célébré avec faste le 16 février et qui constitue l'un des points d'orgue du culte dynastique du régime des Kim.

          http://www.lefigaro.fr/international...-nucleaire.php

          Comment


          • #6
            Re: La Corée du Nord procède à un nouvel essai nucléaire - Le Conseil de sécurité se réunit à 9 heures, heure de New York

            Le Japon et la Corée du Sud veulent des sanctions plus sévères contre la RPDC

            2013-02-13 18:49:54 xinhua

            Le Japon et la Corée du Sud se sont mis d'accord mercredi pour tenter de faire approuver des sanctions plus sévères contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qui a mené mardi un essai nucléaire, au Conseil de sécurité de l'ONU.

            Lors d'un entretien téléphonique, le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président sud-coréen Lee Myung-bak ont convenu que l'essai nucléaire de la RPDC violait les résolutions approuvées par le Conseil de sécurité de l'ONU et nuisait à la paix et la stabilité régionales et internationales.

            /.../

            http://french.cri.cn/621/2013/02/13/441s312766.htm

            Comment

            Working...
            X