Announcement

Collapse
No announcement yet.

Couple enlevé au large du Yémen : le mari tué par les pirates, la femme récupérée

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Couple enlevé au large du Yémen : le mari tué par les pirates, la femme récupérée

    Couple enlevé au large du Yémen : le mari tué par les pirates, la femme récupérée

    LEMONDE.FR avec AFP | 11.09.11 | 08h16 • Mis à jour le 11.09.11 | 12h10

    Une Française, disparue jeudi d'un voilier au large du Yémen, a été libérée samedi et récupérée saine et sauve lors d'une opération militaire européenne. Selon France Info, elle "a annoncé aux militaires espagnols que son époux avait été tué par les pirates. Et son corps jeté dans l'océan indien. Le chef du gouvernement espagnol aurait alors prévenu directement Nicolas Sarkozy".

    Le Galicia, un navire espagnol de la force Atalante, chargée de la sécurisation du trafic maritime dans l'Océan indien, a intercepté une petite embarcation soupçonnée d'être impliquée dans la disparition de l'équipage du voilier français, le Tribal Kat, a annoncé, samedi soir, un communiqué d'Atalante. "L'un des membres d'équipage a été libéré sain et sauf et tous les suspects criminels ont été arrêtés. Le sort du deuxième membre d'équipage reste inconnu", indique le communiqué.

    Un porte-parole du commandement d'Atalante, basé à Londres, a précisé que l'otage libéré était Evelyne Colombo, originaire d'Ollioules (Var), partie avec son mari Christian faire un tour du monde à bord d'un catamaran. "Elle est saine et sauve. Elle était la seule otage à bord de l'embarcation" arraisonnée, a déclaré le capitaine Paul Gelly. "Son mari n'était pas à bord", a-t-il ajouté.

    Lors de l'interception, l'embarcation des pirates présumés a coulé mais tous ses occupants ont été récupérés sains et saufs à bord du Galicia, a précisé Atalante. Selon le ministère de la défense espagnol, sept pirates présumés ont été arrêtés lors de l'intervention qui a donné lieu à des échanges de tirs. L'embarcation avait été repérée par un hélicoptère venant de la frégate française Surcouf alors qu'elle se trouvait à quelques milles nautiques des cotes somalienne, a précisé à Paris un porte-parole de l'état major des armées, le colonel François-Xavier Madin, qui a confirmé l'arrestation des sept pirates présumés.

    /.../

    http://www.lemonde.fr/afrique/articl...ens_id=1570067
Working...
X