Announcement

Collapse
No announcement yet.

Piraterie : 293 incidents et 49 bateaux pris en otage en 2008 + 1er bilan anti-pirates

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Piraterie : 293 incidents et 49 bateaux pris en otage en 2008 + 1er bilan anti-pirates

    </I>

    Mercredi 21 janvier 2009

    1er bilan anti-pirates (UE, USA, Russie): 104 arrestations, 18 morts


    Apr&#232;s le bilan de la piraterie - dress&#233; par le Bureau maritime international - et la demande d'extradition faite par les N&#233;erlandais, je me suis aper&#231;u que nous n'avions pas de bilan pr&#233;cis des arrestations effectu&#233;es par les navires de guerre europ&#233;ens (Atalanta et CTF 150), russes et indiens au large de la Somalie et du Y&#233;men ces derniers mois. Donc voici un premier bilan, r&#233;alis&#233; en compilant toutes mes notes et divers articles d&#233;j&#224; publi&#233;s. (Nb : le bilan des navires attaqu&#233;s, marins bless&#233;s, tu&#233;s, en otage a &#233;t&#233; r&#233;alis&#233; par le Bureau maritime international, voir ici).

    En tout, pr&#232;s de 150 personnes ont &#233;t&#233; arr&#234;t&#233;es par les navires de guerre, croisant le Golfe d'Aden, dont certaines en flagrant d&#233;lit (attaque) ou sur de fortes suspicions (visite &#224; bord et d&#233;couverte d'armes de guerre). Sur ce nombre, une centaine ont &#233;t&#233; remises &#224; des autorit&#233;s &#233;tatiques : 19 ont &#233;t&#233; rapatri&#233;es en Europe (si on compte les 5 pirates transf&#233;r&#233;s aux Pays-Bas). Mais la plupart (environ 85) ont &#233;t&#233; transf&#233;r&#233;es aux autorit&#233;s judiciaires de pays riverains (Yemen, Puntland-Somalie). Sur ce chiffre, 11 ont &#233;t&#233; rapidement lib&#233;r&#233;es apr&#232;s une courte instruction (il s'av&#233;rait qu'ils n'&#233;taient pas des pirates mais des p&#234;cheurs y&#233;m&#233;nites pris en otage). Soit en tout 93 personnes transf&#233;r&#233;es &#224; la justice. Une quarantaine de pirates pr&#233;sum&#233;s ont, par ailleurs, &#233;t&#233; rel&#226;ch&#233;s par les navires de guerre qui les avaient interpell&#233;s.

    La destination des pirates appr&#233;hend&#233;s par les navires de guerre varie donc.

    • Le rapatriement en Europe (France, Pays-Bas) :
    - 6 pirates arr&#234;t&#233;s, &#224; la mi-avril 2008, apr&#232;s la lib&#233;ration du Ponant et des otages (par remise de ran&#231;on), lors d'une op&#233;ration terrestre effectu&#233;e par les commandos fran&#231;ais, les suspects sont incarc&#233;r&#233;s &#224; Paris (op&#233;ration : nationale).
    - 6 pirates arr&#234;t&#233;s, dans la nuit du 15 au 16 septembre 2008, par les commandos fran&#231;ais apr&#232;s l'attaque du Carr&#233; d'As, lors d'une op&#233;ration en mer effectu&#233;e par les commandos fran&#231;ais, pour lib&#233;rer bateau et otages, les suspects sont incarc&#233;r&#233;s &#224; Paris (op&#233;ration : nationale).
    - 5 pirates arr&#234;t&#233;s par le navire danois Absalon, le 2 janvier 2009, apr&#232;s l'attaque d'un porte-conteneur n&#233;erlandais, pourraient &#234;tre remis &#224; la justice n&#233;erlandaise, le procureur ayant demand&#233; leur extradition (op&#233;ration : CTF-150).

    • La remise aux autorit&#233;s du Puntland (France) :
    - 9 pirates Somaliens arr&#234;t&#233;s par la marine fran&#231;aise, le 23 octobre 2008, apr&#232;s une "visite de contr&#244;le" (op&#233;ration : nationale).
    - 8 pirates Somaliens, arr&#234;t&#233;s par l'Aviso fran&#231;ais Premier Maitre L'her, le 1er janvier 2009 alors qu'ils tentent d'attaquer le cargo panam&#233;en S. V&#233;nus (op&#233;ration : EUNAVFOR Atalanta).
    - 19 pirates Somaliens arr&#234;t&#233;s, par la fr&#233;gate fran&#231;aise Jean de Vienne, le 4 janvier 2009, apr&#232;s deux tentatives d'attaque, l'une sur le cargo croate Donat, l'autre sur le cargo panam&#233;en Vulturnus (op&#233;ration : nationale).

    • La remise aux autorit&#233;s du Kenya (Royaume-Uni, EUNAVFOR) :
    - 8 hommes, arr&#234;t&#233;s par le HMS Cumberland, le 11 novembre 2008 (op&#233;ration : Otan).
    NB : EUNAVFOR comme plusieurs Etats (Royaume-Uni, Etats-Unis...) ont pass&#233; un accord avec le Kenya pour juger les personnes arr&#234;t&#233;es dans le cadre de leur action anti-pirates.

    • La remise aux autorit&#233;s du Y&#233;men (Danemark, Russie, Inde) :
    - 8 "p&#234;cheurs-pirates" en d&#233;tresse, r&#233;cup&#233;r&#233;s par le navire danois Absalon, le 4 d&#233;cembre 2008 (op&#233;ration : CTF-150)
    - 23 "pirates" y&#233;m&#233;nites et somaliens pr&#233;sum&#233;s arr&#234;t&#233;s par la marine indienne, le 13 d&#233;cembre 2008 (op&#233;ration : nationale). 11 d'entre eux ont &#233;t&#233; lib&#233;r&#233;s imm&#233;diatement comme &#233;tant des p&#234;cheurs.
    - une dizaine de pirates (chiffre &#224; pr&#233;ciser), arr&#234;t&#233;s par navire russe Admiral Vinogradov, le 14 janvier 2009 (op&#233;ration : nationale).

    • Une quarantaine (environ) de pirates, appr&#233;hend&#233;s, lib&#233;r&#233;s sur le champ :
    - 10 pirates somaliens appr&#233;hend&#233;s par le navire danois Absalon, le 10 septembre 2008, et rel&#226;ch&#233;s sur ordre de Copenhague, les experts gouvernmentaux n'&#233;tant pas s&#251;rs de pouvoir poursuivre et craignant l'application de la peine de mort s'ils &#233;taient livr&#233;s &#224; la Somalie, les armes d&#233;couvertes ont &#233;t&#233; jet&#233;es &#224; l'eau (op&#233;ration : CTF 150)
    - Plusieurs "pirates" pr&#233;sum&#233;s, r&#233;partis sur trois bateaux, arr&#234;t&#233;s par le navire danois Absalon, le 3 novembre 2008 (op&#233;ration : CTF 150)
    - Plusieurs pirates arr&#234;t&#233;s, par le navire danois Absalon, apr&#232;s l'attaque d'un bateau de croisi&#232;re australien MV Athena, le 1er d&#233;cembre 2008, puis rel&#226;ch&#233;s le 3 d&#233;cembre, sur ordre du QG de la coalition &#224; Bahrein, le bateau pirate a &#233;t&#233; coul&#233; (op&#233;ration : CTF150)
    - 6 hommes appr&#233;hend&#233;s, par le navire allemand Karlsruhe, le 25 d&#233;cembre 2008, rel&#226;ch&#233;s sur ordre de Berlin, les armes ont &#233;t&#233; neutralis&#233;s (op&#233;ration : EUNAVFOR Atalanta).
    NB : je ne d&#233;compte pas la mise en fuite des pirates, sans poursuite, qui semble &#234;tre une r&#232;gle primaire d'intervention de certains navires.

    Cot&#233; bilan humain : 18 tu&#233;s (dont 16 p&#234;cheurs) et 6 bless&#233;s.
    - 1 preneur d'otage a &#233;t&#233; tu&#233; par les commandos fran&#231;ais lors d'une op&#233;ration terrestre men&#233;e en Somalie, &#224; la mi-avril 2008.
    - 1 autre preneur d'otage a &#233;t&#233; tu&#233; par les commandos fran&#231;ais lors d'une op&#233;ration de lib&#233;ration des otages du Carr&#233; d'as, &#224; la mi-septembre 2008.
    - 15 p&#234;cheurs ont &#233;t&#233; tu&#233;s dans ce qui ressemble &#224; une "bavure" de la marine indienne, le 18 novembre 2008.
    - 3 pirates somaliens et/ou y&#233;m&#233;nites ont &#233;t&#233; bless&#233;s lors d'un accrochage avec les Britanniques du HMS Cumberland, le 11 novembre 2008.
    [i]- 1 p&#234;cheur tu&#233; et 2 bless&#233;s, lors de l'attaque du cargo n&#233;erlandais Nedlloyd Barentz (groupe Maersk) par une quinzaine de pirates et l'intervention du Admiral Vinogradov, le 13 janvier 2009. Ils &#233;taient dans la zone des tirs russes et auraient &#233;t&#233; atteints par erreur selon les autorit&#233;s y&#233;m&#233;nites. Ce seraient les pirates somaliens qui les auraient bless&#233;s, disent les Russes.



    par Nicolas Gros-Verheyde publi&#233; dans : Afrique - Somalie pirates cr&#233;er un trackback

    http://bruxelles2.over-blog.com/article-26984060.html

  • #2
    Piraterie : 293 incidents et 49 bateaux pris en otage en 2008

    mercredi 18 mars 2009

    Piraterie : 293 incidents et 49 bateaux pris en otage en 2008


    Les pirates se sont même attaqués à un supertanker, le Sirius Star, un navire de 330 mètres. Photo : US NAVY

    <SCRIPT language=javascript>OAS_AD('Position1');</SCRIPT>
    <SCRIPT type=text/javascript>cachePubVide('pubDetailArt');</SCRIPT>Les pirates ont fait de bonnes affaires l’an dernier, battant tous leurs records, affirme le Bureau maritime international.

    Il n’a pas fait bon naviguer sur certaines mers en 2008. C’est l’année où les actes de piraterie (attaques de navires en haute mer) ont été les plus nombreux et les plus spectaculaires.
    293 incidents ont été recensés l’an dernier, contre 263 en 2007, soit une hausse de 11 %. 49 navires ont été arraisonnés et détournés et 889 membres d’équipage pris en otages. 32 d’entre eux ont été blessés par balles et 11 ont perdu la vie. Il est d’ailleurs notable que 139 attaques ont vu des tirs à l’arme automatique ou au lance-roquettes (contre 72 en 2007).

    Le Golfe d'Aden, zone la plus dangereuse


    Le golfe d’Aden et les eaux au large de la Somalie ont été le théâtre de 111 incidents. Par rapport à 2007, la hausse a été de 200 %. Septembre a été le mois le plus violent avec 19 attaques.

    Les eaux au large du Nigeria constituent la seconde zone la plus dangereuse avec 40 attaques. Toutefois, une centaine d’autres incidents auraient eu lieu mais sans qu’ils fassent l’objet d’un rapport officiel.
    D’autres zones ont vu une baisse des actes de piraterie ; c’est le cas de l’Indonésie, du détroit de Malacca où la vigilance a été accrue et les mesures de protection augmentées.

    Même un supertanker


    2008 aura vu, par ailleurs, l’attaque et la capture, le 16 novembre 2008, d’un supertanker, le Sirius Star, un navire saoudien de 330 mètres de long. Le pétrolier croisait dans l’océan Indien à 890 km au sud-est de Mogadiscio lorsqu’il avait été pris en chasse par deux embarcations de pirates. Une rançon de 3 millions de dollars aurait été versée le 9 janvier.
    D’autres pirates ont tenté, sans succès, d’attaquer de navires de croisières. Au moins trois paquebots auraient été la cible d’attaques.

    http://www.ouest-france.fr/actu/actu...64031_actu.Htm

    Comment

    Working...
    X