Announcement

Collapse
No announcement yet.

Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

    Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

    Mise à jour le jeudi 7 février 2013 à 18 h 19 HNE


    Inégalités sociales de santé : la capitale n'est pas à l'abri
    La Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale a déposé son premier rapport sur les inégalités sociales de santé. Il s'agit de la première fois que le phénomène est documenté pour la région de Québec.

    Sans grande surprise, le document révèle que l'espérance de vie des individus et la prévalence à certaines maladies sont intimement reliées à leur situation économique ou sociale. Il existe en effet d'importants écarts de santé entre les citoyens, selon leur niveau de revenu et de scolarité, leur emploi, leur origine ethnique, et même selon leur territoire.

    Par exemple, les résidents de Sainte-Foy et Sillery vivent en moyenne six ans de plus que ceux de la Basse-Ville, Limoilou et Vanier.

    La Dre Shelley-Rose Hyppolite, qui a mené cette recherche pendant trois ans, souhaite que les conclusions de son travail incitent les citoyens à revoir leur façon de faire et d'agir entre eux.

    /.../

    http://www.radio-canada.ca/regions/Q...te-sante.shtml

  • #2
    Re: Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

    Sept ans plus vieux en haute-ville

    DIANE TREMBLAY @
    JOURNAL DE QUÉBEC, PUBLIÉ LE: JEUDI 07 FÉVRIER 2013, 12H24 | MISE À JOUR: VENDREDI 08 FÉVRIER 2013, 5H59



    PHOTO RENÉ BAILLARGEON



    Même si la région de Québec prospère sur le plan économique, les inégalités sociales persistent, à tel point que l’espérance de vie chez les hommes de la basse-ville est de sept ans de moins que ceux habitant la haute-ville.

    L’Agence de la santé et des services sociaux de la capitale nationale a divulgué, jeudi, un rapport saisissant qui révèle l’existence d’importantes inégalités parmi la population.

    Alors que la situation de l’emploi est très favorable avec un taux de chômage parmi les plus bas du pays, on apprend que la pauvreté n’est pas un fait marginal dans la région de Québec.

    Plusieurs indicateurs de santé ont été analysés pour dresser le portrait de la situation dont celui de l’espérance de vie, qui indique que les hommes de la basse-ville vivent en moyenne sept ans de moins que ceux de la haute-ville. Sur le territoire desservi par le CLSC de Sainte-Foy−Sillery−Laurentien, l’espérance de vie chez les hommes s’élevait à 80,5 ans, en 2004-2008, alors qu’elle était plutôt de 73,4 ans, au CLSC Basse-Ville−Limoilou−Vanier.

    Écarts marqués

    Environ 10 km séparent ces deux territoires, qui présentent les écarts les plus marqués de longévité chez les hommes.

    «Les résidants de la capitale nationale ne sont pas égaux face à la mort», affirme l’auteur du rapport, la Dre Shelley-Rose Hyppolite.

    /.../

    http://www.journaldequebec.com/2013/...es-une-realite

    Comment


    • #3
      Re: Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

      Un site à consulter

      Institut du nouveau monde

      Rendez-vous stratégique
      Inégalités sociales


      Présentation
      La démarche
      Comment participer?
      Documentation


      Les inégalités sociales s’accroissent ou s’élargissent. La récente crise financière, qui s’est transformée en crise économique, a mis en évidence cet élargissement des inégalités et a révélé l’indignation des populations sous diverses manifestations: les indignés en Espagne, le mouvement Occupy Wall Street en Amérique du Nord, le printemps arabe, la lutte des étudiants québécois contre la hausse des droits de scolarité, etc. Souvent présentées comme inéluctables, les inégalités sociales sont le reflet de choix de société.

      Dans ce contexte, quels sont les choix sociaux du Québec?

      http://www.inm.qc.ca/

      Comment


      • #4
        Re: Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

        La DRSP vise davantage d'équité en santé dans la région de la Capitale

        logo QH
        Publié le 7 Février 2013

        Le directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale, le docteur François Desbiens a déposé son premier rapport sur les inégalités sociales de santé, intitulé Comprendre et agir autrement pour viser l'équité en santé dans la région de la Capitale-Nationale.

        /.../


        Bilan sommaire qui en dit long

        Par définition, les inégalités sociales de santé sont des écarts de santé entre différents groupes sociaux, pouvant être définis par différents critères (revenu, scolarité, emploi, sexe, origine ethnique, présence de limitations fonctionnelles, orientation sexuelle, territoire). Les inégalités sociales de santé existent à plusieurs échelles, tant au plan mondial et national, qu'au plan régional et local.

        Un examen sommaire des données montre que des inégalités sociales de santé importantes existent dans la Capitale-Nationale, malgré une conjoncture économique favorable. Le rapport du directeur régional de santé publique démontre en effet que la population régionale affiche, globalement, un excellent bilan de santé, mais que tous ne sont pas égaux devant la santé.
        «Dans les territoires où la population est défavorisée et parmi les gens qui font partie des groupes considérés comme étant au bas de l'échelle sociale, davantage de personnes sont victimes de maladies et d'incapacités et meurent prématurément», a précisé la docteure Shelley-Rose Hyppolite, médecin spécialiste en santé publique et médecine préventive et médecin-conseil à la Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale (DRSP).

        «Les inégalités sociales de santé existent dans la Capitale-Nationale et cette situation est inacceptable», a renchéri le docteur Desbiens.

        /.../

        Recommandations

        Selon les principes de concertation intersectorielle, de participation citoyenne et de pouvoir d'agir, le rapport propose aux décideurs et aux acteurs de santé publique d'agir autrement pour viser l'équité en santé, selon les recommandations suivantes :

        1) Inscrire l'équité au cœur des politiques, des projets et des interventions de tous les secteurs de la société.

        2) Lutter pour l'inclusion sociale.

        3) Créer des environnements physiques et sociaux favorables à la santé.

        4) Renforcer le développement local et les actions communautaires.

        Soutien

        La DRSP compte soutenir les différents acteurs de la société dans leurs efforts d'intégration de la notion d'équité. Elle s'engage à tout mettre en œuvre pour intégrer dans le cadre de ses fonctions, programmes et services, la notion d'équité en santé.

        Le rapport sur les inégalités sociales de santé 2012 du directeur régional de santé publique Comprendre et agir autrement pour viser l'équité en santé dans la région de la Capitale-Nationale, en version intégrale et abrégée, est disponible à l'adresse suivante : www.dspq.qc.ca

        (Source : Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale)

        http://www.quebechebdo.com/Soci%C3%A...-la-Capitale/1

        Comment


        • #5
          Re: Inégalités sociales : Québec n'est pas à l'abri

          Communiqué de presse

          Comment

          Working...
          X