Announcement

Collapse
No announcement yet.

La Chine demande à l’Ukraine 3 milliards de dollars

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La Chine demande à l’Ukraine 3 milliards de dollars

    26 février, 18:12

    La Chine demande à l’Ukraine 3 milliards de dollars

    Par La Voix de la Russie | Le gouvernement chinois demande à l’Ukraine le remboursement d’une dette de 3 milliards de dollars (environ 2,2 milliards d’euros) auprès de la Cour d’arbitrage international de Londres. La requête a déjà été envoyée en Grande-Bretagne.

    La somme de 3 milliards de dollars a été accordée à la Corporation publique agroalimentaire et céréalière d’Ukraine afin d’acheter des céréales qui auraient ensuite dû être fournies à la Chine.

    /.../

    http://french.ruvr.ru/news/2014_02_2...-dollars-8815/

  • #2
    Re: La Chine demande à l’Ukraine 3 milliards de dollars

    1 mars, 00:00

    Le scandale céréalier entre Kiev et Pékin n’aura pas lieu

    Par La Voix de la Russie | La Chine a confirmé son intention de poursuivre la collaboration avec l’Ukraine dans le domaine agricole, malgré les tentatives des membres du nouveau gouvernement de saboter les contrats passés sous Ianoukovitch.

    Trois milliards de dollars. Ce chiffre a fait parler de lui dans les médias russes, chinois et ukrainiens mercredi. Il s'agit du montant du crédit que la Chine a octroyé à l’Ukraine en échange de la livraison de céréales. Toutefois, selon le nouveau Premier ministre d'Ukraine Arseni Iatseniouk, Pékin reclamerait cette somme pour non respect du contrat.

    L’information a été vite démentie par l’Ambassadeur de Chine en Ukraine Zhang Ziyun, qui à l’issue de son entretien avec le ministre par Intérim des Affaires étrangères de l’Ukraine Viktor Maïko, a fait part de la volonté de Pékin de continuer la réalisation de ce contrat. En confirmation, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunyin a indiqué le même jour que la Chine était prête à développer « le partenariat stratégique entre la RPC et l’Ukraine ».

    Pour confirmer cette intention, la visite du président de la China National Commodity Exchange Center (CCEC), structure qui s’occupe de l’import-export des produits de consommation entre la RPC et l’étranger, est attendue à Kiev en vue d’une nouvelle étape de négociations avec la Commission ukrainienne des produits alimentaires et des céréales.
    La Chine et l’Ukraine ont signé un contrat cadre sur la coopération dans le domaine de l’agriculture en 2012. Ce contrat prévoyait l'octroi par Pékin d'un crédit de 3 milliards de dollars à Kiev en échange de l’exportation de céréales pendant 15 ans. Or, jusqu’à présent la RPC n’aurait reçu que 180.000 tonnes de denrées ukrainiennes, l'équivalent de 153 millions de dollars, selon les documents de la douane ukrainienne, diffusés par les députés de la Verkhovna Rada (Parlement ukrainien).

    Une déclaration publique qui fait des vagues

    Le vice-président du comité de la Rada chargé des questions de lutte contre le crime organisé et la corruption Guennadi Moskal, membre de Batkivchtchina (Patrie), parti d'Arseni Iatseniouk, a indiqué mercredi qu’une partie du prêt chinois aurait été utilisée par l'Ukraine « pour fournir des céréales à d’autres pays, notamment l’Ethiopie, Monaco, l’Iran, le Kenya, ou encore des groupes d’opposition en Syrie ». La Chine a donc tout à fait le droit de déposer plainte contre l’Ukraine auprès de la Cour d’arbitrage internationale à Londres (LCIA) pour non-respect du contrat, a-t-il conclu, ajoutant qu’une enquête sera menée sur les dépenses du gouvernement de Nikolaï Azarov entre 2010 et 2013.

    /.../

    http://french.ruvr.ru/2014_03_01/Le-...pas-lieu-1720/

    Comment

    Working...
    X