Announcement

Collapse
No announcement yet.

La Chine devient le premier bailleur de fonds de l’Afrique - En accordant une ligne de crédit de 20 milliards de dollars 

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La Chine devient le premier bailleur de fonds de l’Afrique - En accordant une ligne de crédit de 20 milliards de dollars 

    InternationalSamedi, 21 Juillet 2012 09:50

    En accordant une ligne de crédit de 20 milliards de dollars 

    La Chine devient le premier bailleur de fonds de l’Afrique

    Par : Salim Tamani

    La 5e conférence ministérielle du Forum de coopération sino-africain (FCSA) qui vient d’avoir lieu à Pékin n’aura pas été vaine. Le plan 2013-2015 est en marche. Pékin consolide ses positions dans le continent noir. Rendez-vous en 2015 en Afrique du Sud pour la 6e édition.

    Jeudi 19 juillet. 8h30. Les premières délégations arrivent au Grand Palais du Peuple. Le dispositif pour l’accueil des officiels est déjà là. Garde républicaine, tapis rouge déroulé et agents de sécurité veillant au grain et scrutant le moindre mouvement. Avec 6 présidents africains, 2 premiers ministres et plusieurs MAE, les autorités n’ont rien laissé au hasard. La circulation automobile est réglementée devant cette imposante bâtisse de 150 000 m2 construite à la fin des années 1950. Les lignes du métro menant jusque-là sont suspendues pour la journée. Situé tout près de la place Tian An Men, ce bâtiment reçoit les sessions de la législature, ainsi que d'importantes réunions politiques. Et c’est le cas avec la 5e conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) que le président Hu Jintao a personnellement tenu à inaugurer. 10h, la cérémonie commence. Dans son discours devant des chefs d’État africains, du SG de l’ONU et d’autres délégations, Hu Jintao a détaillé le plan 2013-2015 que la Chine mettra en œuvre en direction du continent. Première mesure : “La Chine mettra à la disposition des pays africains une ligne de crédit de 20 milliards de dollars destinée en priorité à promouvoir le développement des infrastructures, de l'agriculture, de l'industrie manufacturière et des PME en Afrique”, a-t-il précisé. Les observateurs estiment qu’avec cette enveloppe, la Chine devient le premier bailleur de fonds du continent, loin derrière le club de Londres ou de Paris ainsi que du FMI et de la Banque mondiale. Les échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique ont atteint un niveau record de 166 milliards en 2011, plaçant du coup la Chine au premier rang des partenaires commerciaux du continent.

    18 000 bourses d’études accordées et 30 000 cadres à former
    Deuxièmement, la Chine “augmentera le nombre de centres-pilotes agricoles en Afrique pour aider les pays africains à renforcer leur capacité de production agricole et mettra en œuvre le programme "Talents africains" pour former 30 000 personnes dans différents secteurs, fournir 18 000 bourses gouvernementales et construire des infrastructures culturelles et de formation technique et professionnelle”.

    Troisième mesure : Hu Jintao a indiqué que la Chine “établira avec l'Afrique un partenariat sur la construction des infrastructures transnationales et transrégionales pour soutenir la planification et l'étude de faisabilité des projets, encourager les entreprises et institutions financières chinoises performantes à prendre part à la construction de ces infrastructures, comme elle aidera les pays africains à améliorer les infrastructures douanières et de contrôle des marchandises afin de faciliter le commerce intra-africain”.

    /.../

    http://www.liberte-algerie.com/inter...dollars-182200
Working...
X