Announcement

Collapse
No announcement yet.

Banques et banqueroute - Bank of America paiera 8,5 milliards à des investisseurs floués par les « subprime »

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • #16
    Re: Banques et banqueroute - une 123e banque fait faillite aux USA en 2009

    États-Unis
    La Banque Goldman Sachs accusée, la bourse chute

    Mise à jour le vendredi 16 avril 2010 à 19 h 53
    <SCRIPT language=javascript type=text/javascript> oSrc.oPlusX.writeBarPartage('top'); </SCRIPT>Commenter (8) »PartagerCourrielFacebook
    Imprimer


    <TABLE class=" contentImgTable imgCentrer " cellSpacing=0><TBODY><TR><TD><!--test martin--> </TD></TR><TR><TD>Photo: La Presse Canadienne /Diane Bondareff
    Bureaux de Goldman Sachs à New York

    </TD></TR></TBODY></TABLE>
    Goldman Sachs, une des plus puissantes banques américaines, est accusée de fraude. On lui reproche d'avoir trompé ses clients en leur vendant des titres « subprime » à risque. Une affaire qui pourrait avoir coûté plus d'un milliard de dollars aux investisseurs.

    Subprime : prêt accordé à un emprunteur qui possède des garanties inférieures à celles exigées habituellement. Le taux d'intérêt est plus élevé que pour un emprunt habituel, étant donné que le risque de défaut de paiement est plus élevé.


    L'annonce de la poursuite a eu des retombées importantes sur les marchés. Immédiatement, le titre de Goldman Sachs a chuté de 12 %. L'affaire a eu un impact négatif sur plusieurs titres financiers. La bourse a connu un net recul au cours de la journée, autant en Europe qu'en Amérique du Nord.

    La plainte de 22 pages vise précisément un des vice-présidents de la firme, le français Fabrice Tourre, pour des faits qui se seraient produits principalement en 2007. En résumé, elle mentionne que Goldman Sachs et Fabrice Tourre ont fait « des déclarations trompeuses et passé sous silence des faits essentiels sur certains produits financiers liés aux prêts subprime au moment où le marché de l'immobilier résidentiel américain commençait à chuter ».

    Tourre a structuré la transaction, préparé les documents de commercialisation et communiqué directement avec les investisseurs.

    — Robert Khuzami, directeur de la Securities and Exchange Commission

    Goldman Sachs a déjà répondu qu'elle entendait « vigoureusement se défendre » contre des accusations « complètement infondées ».
    Fabrice Tourre

    Diplômé de la prestigieuse École centrale de Paris. Il est âgé de 31 ans.

    En 2007, à l'époque des faits reprochés, il était vice-président au sein d'une unité de produits structurés chez Goldman Sachs. Il travaille aujourd'hui à Londres.

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles...e-bourse.shtml

    Comment


    • #17
      Re: Banques et banqueroute - Goldman Sachs poursuivie

      17/04/1008:59
      Goldman Sachs accusée de fraude, Wall Street en chute
      (AFP)
      Les valeurs américaines ont fini en net repli vendredi 16 avril, après l'accusation de fraude portée par l'autorité boursière américaine contre la banque Goldman Sachs ayant incité les investisseurs à prendre leurs bénéfices après six séances de hausse.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p>
      Sur le même sujet<o:p></o:p>
      · Les Bourses européennes en chute libre <o:p></o:p>
      L'indice Dow Jones a perdu 1,13% ou 125,91 points, à 11.018,66 points, le Standard & Poor's 500 1,61% ou 19,54 points, à 1.192,13 points et le Nasdaq Composite 1,37% ou 34,43 points à 2.481,26 points. Sur la semaine, le Dow reste en hausse de 0,2%, de même que le Nasdaq (+1,1%) mais le S&P perd 0,2%.<o:p></o:p>
      Goldman Sachs a été accusée de fraude vendredi par l'autorité des marchés financiers américains, qui lui reproche d'avoir trompé les investisseurs lors de la conception et la commercialisation d'un produit financier complexe lié à des prêts immobiliers "subprime".<o:p></o:p>
      L'action Goldman Sachs a dégringolé de près de 13%, à 160,70 dollars.<o:p></o:p>
      L'information a fait dévisser l'ensemble des financières. L'indice KBW des bancaires a fini en repli de 3,46%. Morgan Stanley a perdu 5,6% à 29,16 dollars. De même, Bank of America a chuté de 5,5% à 18,41 dollars malgré un résultat supérieur aux attentes.<o:p></o:p>
      <o:p> </o:p>
      Une opération qui aurait coûté plus d'un milliard de dollars<o:p></o:p>
      Selon la plainte du gendarme de la Bourse américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC), le gestionnaire de "hedge funds" Paulson & Co (fonds spéculatifs) dirigé par le milliardaire John Paulson, a collaboré avec Goldman Sachs pour créer un CDO ("collateralized debt obligations"), dénommé Abacus tout en misant sur la baisse de la valeur de cet instrument. Cette opération aurait coûté plus d'un milliard de dollars (741 millions d'euros) aux investisseurs.<o:p></o:p>
      L'autorité des marchés financiers américains ajoute que Fabrice Tourre, vice-président de Goldman Sachs, est le principal responsable de la création d'Abacus. Elle l'accuse personnellement de fraude.<o:p></o:p>
      Paulson n'est en revanche pas accusé. "Goldman a fait des présentations aux investisseurs, pas Paulson", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Robert Khuzami, responsable de l'application des règles de la SEC. La SEC a bénéficié de la coopération d'un ex-gérant de Paulson & Co, Paolo Pellegrini, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.<o:p></o:p>
      Goldman Sachs, désireuse de défendre sa réputation, a en revanche fait savoir qu'elle contesterait avec vigueur les accusations de la SEC, qu'elle juge totalement infondées.<o:p></o:p>
      Cette plainte, déposée devant le tribunal fédéral de Manhattan, marque un développement spectaculaire des efforts des autorités de régulation visant à déterminer les responsabilités des personnes et des entreprises ayant joué un rôle dans la crise financière. Elle survient également au moment où les législateurs américains débattent de la réforme de la régulation financière au Congrès.<o:p></o:p>
      <o:p></o:p>
      "La fraude est une accusation énorme"<o:p></o:p>
      "La fraude est une accusation énorme. Cela pourrait véritablement paralyser Goldman", a déclaré Rob Stein, chez Astor Asset Management à Chicago. "Cela prouve que les financières ne sont pas le compartiment où il faut être pour la prochaine étape de la reprise."<o:p></o:p>
      La nouvelle concernant Goldman Sachs est venue s'ajouter à la déception suscitée par les résultats trimestriels, pourtant supérieurs aux attentes, de Google ainsi qu'à la baisse inattendue du moral des ménages.<o:p></o:p>
      Google a perdu 7,6% à 550,145 dollars. Le moteur de recherche sur internet a annoncé jeudi une hausse de 23%, supérieure aux attentes, de son chiffre d'affaires au premier trimestre, certains investisseurs habitués à des performances bien meilleures encore, apparaissant déçus.<o:p></o:p>
      Autre grande valeur, General Electric a abandonné 2,7% à 18,97 dollars. Le conglomérat a pourtant publié un bénéfice supérieur aux attentes pour le premier trimestre et a jugé possible de revoir à la hausse sa prévision d'un résultat annuel inchangé en 2010.<o:p></o:p>
      Autre sujet incitant aux prises de bénéfices, le moral des ménages américains a subi en avril une dégradation inattendue pouvant s'expliquer par les perspectives toujours sombres en matière de revenus et d'emploi.<o:p></o:p>
      Dans ce contexte, les investisseurs n'ont pas réagi aux hausses des mises en chantier et des permis de construire le mois dernier qui ont respectivement atteint leur plus haut niveau depuis novembre et octobre 2008.<o:p></o:p>
      <o:p></o:p>
      (Nouvelobs.com avec Reuters)<o:p></o:p>
      http://tempsreel.nouvelobs.com/actua...-en-chute.html

      Comment


      • #18
        Re: Banques et banqueroute - Goldman Sachs poursuivie

        Les nuages s'accumulent au dessus de Goldman Sachs


        Mots clés : Lloyed Blankfein, GOLDMAN SACHS GROUP
        Par Pierre-Yves Dugua
        25/04/2010 | Mise à jour : 23:00 Réactions (24) <!-- .
        -->

        <!-- infos -->
        Lloyd Blankfein, PDG de Goldman Sachs. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS
        <!-- photo -->Le Sénat américain a diffusé des mails montrant que banque de Wall Street se délectait, pendant la crise, de gagner tant d'argent, grâce à ses produits misant sur la chute du marché immobilier.

        L'affaire Goldman Sachs a franchi, le week-end des 24 et 25 avril, une nouvelle étape politique avec la publication par le Sénat américain de courriels embarrassants pour la banque, accusée de s'être enrichie, en 2007, en pariant sur la baisse de produits financiers que la banque avait parfois elle-même vendus à ses clients.

        Larry Summers, conseiller économique du président Obama, a refusé dimanche de commenter l'affaire Goldman Sachs, si ce n'est pour préciser : «Voilà qui souligne ce qui est au cœur de la vision du président (dans la réforme de la finance): l'importance de la transparence.»

        Choquée de ce déballage avant l'ouverture d'auditions publiques lundi, au Congrès, Goldman Sachs nie catégoriquement avoir violé la loi. Elle maintient que son rôle d'intermédiaire au service de clients institutionnels aux vues divergentes sur la tendance du marché immobilier l'obligeait à spéculer à la baisse sur certains titres de manière à couvrir ses risques pris par ailleurs sur d'autres positions.

        S'ils ne prouvent rien de frauduleux, les mails rendus publics, samedi, par le Sénat montrent que la banque de Wall Street se délectait, pendant la crise, de gagner tant d'argent, grâce à ses produits dérivés misant sur la chute du marché immobilier subprime, alors que ses propres clients - dont des banques européennes - s'appauvrissaient dans des opérations inverses.

        « On va faire un gros paquet d'argent ! »


        En juillet 2007, David Viniar, directeur financier de Goldman Sachs, apprenant que la banque avait déjà gagné 51 millions de dollars en pariant sur la chute des subprime réagissait ainsi dans un mail : «Ça donne une idée de ce qui pourrait arriver à ceux qui n'ont pas une grande position courte.»

        En octobre 2007, alors que le marché immobilier plongeait, un trader de la banque envoyait un mail à son collègue : «On dirait qu'on va faire un gros paquet d'argent !» La réponse : «Oui, nous sommes bien positionnés…» En 2007, la banque dirigée par Lloyd Blankfein a réalisé des profits records de 11,6 milliards de dollars qui lui ont permis d'empocher un bonus record de 67,9 millions de dollars. Au cours de la même période, les banques rivales, comme Morgan Stanley, subissaient des dévalorisations massives de leurs actifs.

        Lundi, Lloyd Blankfein et six de ses collaborateurs sont sommés de s'expliquer devant la sous-commission du Sénat chargée de l'enquête sur la ­crise financière. Parmi eux, Fabrice Tourre, un Français de 31 ans, accusé de fraude par la SEC, le gendarme des marchés financiers américains. Il n'y a théoriquement pas de lien entre les deux enquêtes. Mais elles portent sur même sujet : les conflits d'intérêt de Goldman Sachs sur les marchés de produits dérivés de créances ­hypothécaires. Un mail signé par Fabrice Tourre en 2007 révèle son pessimisme sur les produits qu'il élaborait : «Ce marché est complètement mort et les ­pauvres petits emprunteurs sub­prime ne vont pas faire long feu.» Fabrice Tourre va même ­jusqu'à se comparer à Franken­stein pour avoir créé des produits qui se retourneront contre leurs détenteurs, en précipitant l'éclatement de la bulle immobilière américaine et de la crise financière mondiale.

        http://www.lefigaro.fr/societes/2010...man-sachs-.php

        Comment


        • #19
          Re: Banques et banqueroute - Goldman Sachs poursuivie

          Fannie Mae demande 8,4 milliards de dollars pour combler son déficit

          LEMONDE.FR avec AFP | 10.05.10 | 16h12 • Mis à jour le 10.05.10 | 16h38

          <!-- *********************************MAIN COLUMN*********************************--><SCRIPT language=javascript type=text/javascript> function expandBarrePartager() { if($("#barrePartager").css("display")=="none") { $("#barrePartager").fadeIn("slow"); } else { $("#barrePartager").fadeOut("slow"); } } </SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript>if ( 'undefined' == typeof MIA) MIA = {};MIA.Partage = {toggled: false,toggleSharing:function(){if(!MIA.Partage.tog gled){document.getElementById('shareTools').style. display='block';MIA.Partage.toggled=true}else{docu ment.getElementById('shareTools').style.display='n one';MIA.Partage.toggled=false}},ouvrirPopup:funct ion(url,titre,parametres){var expression = /[^*]width=([0-9]*)[^*]/;expression.exec(parametres);var popup_width=RegExp.$1;expression=/[^*]height=([0-9]*)[^*]/;expression.exec(parametres);var popup_height=RegExp.$1;var left=(screen.width-popup_width)/2;var top=(screen.height-popup_height)/2;var params=parametres+',top='+top + ',left='+left;var win=window.open(url,titre,params)}}</SCRIPT><TABLE class=toolBox id=toolBox cellSpacing=0 cellPadding=0 border=0><TBODY><TR><TD class=articleEA vAlign=top></TD><TD class=tools></TD></TR></TBODY></TABLE>
          L'organisme de refinancement hypothécaire américain Fannie Mae a publié lundi une perte de 11,5 milliards de dollars au premier trimestre, et demandé au Trésor fédéral de lui accorder encore 8,4 milliards de dollars d'ici à la fin juin pour éponger son déficit. "Nos résultats du premier trimestre sont dus principalement à des coûts associés au crédit, qui restent élevés en raison des faiblesses de l'économie et du marché de l'immobilier résidentiel", a souligné Fannie Mae dans un communiqué.
          <!--/tpl:contenu/element/ensemble/tpl-esi_sur_le_meme_sujet.html.php--><!--/lyt:lyt-vide--><!--/inc:/element/ensemble/afficher_esi/863164___.html--><!-- Fin Appel du composant: /element/ensemble/afficher_esi/863164___.html -->

          <SCRIPT type=text/javascript>init_boite_meme_sujet = function(){if ( "undefined" != typeof MIA && "undefined" != typeof MIA.Ensemble && ("undefined" == typeof MIA.Ensemble.initEventLoaded || !MIA.Ensemble.initEventLoaded) ){ var ensemble_id_defaut = 863164; var hash_url = window.location.hash; var re = /^#(.*)ens_id=(\d+)[^\d]*.*$/; var ensemble_id_url = hash_url.replace(re, "$2"); if ( ensemble_id_url && ensemble_id_url != hash_url ) MIA.Ensemble.ensembleId = ensemble_id_url else if ( ensemble_id_defaut ) MIA.Ensemble.ensembleId = ensemble_id_defaut if ( "" != "" ) { MIA.Ensemble.titreBoite = ""; } MIA.Ensemble.initEventLoaded = true; MIA.Ensemble.formaliseBoiteMemeSujet();}}if ( (pave=document.getElementById('pave_meme_sujet_hid den')) ) pave.style.display = 'none';if(window.addEventListener ) window.addEventListener('load', init_boite_meme_sujet, false);else window.attachEvent('onload', init_boite_meme_sujet);</SCRIPT>L'aide supplémentaire de 8,4 milliards de dollars réclamée s'ajoute à une rallonge de 15,3 milliards de dollars déjà débloquée par le Trésor le 31 mars, destinée à combler le déficit enregistré au 31 décembre 2009. "En raison des tendances actuelles sur les marchés immobilier et financier, nous continuons à prévoir des déficits nets à l'avenir, et donc nous devrons obtenir des financements supplémentaires du Trésor", a souligné le groupe. Cette aide, accordée en échange d'actions préférentielles détenues par les contribuables américains, a également un coût pour Fannie Mae, qui a dû verser au premier trimestre un dividende de 1,5 milliard de dollars à l'administration fédérale, creusant sa perte trimestrielle part du groupe à 13,1 milliards de dollars.

          Le département du Trésor avait annoncé en décembre 2009 qu'il allait combler sans limite jusqu'à fin 2012 toute perte nette des deux organismes semi-publics de refinancement hypothécaire, Fannie Mae et Freddie Mac. Victimes de la crise du crédit, les deux établissements, qui garantissent plus de 40 % de l'encours des prêts immobiliers accordés aux Etats-Unis, ont été sauvés de la faillite par l'Etat américain.

          Les pertes liées au crédit ont augmenté entre le quatrième trimestre 2009 et le premier trimestre 2010, passant de 4,1 à 5,1 milliards de dollars, "reflétant l'accroissement du nombre de défauts de paiement, partiellement compensé par une légère réduction dans l'amplitude de ces pertes", explique Fannie Mae. La semaine dernière, Freddie Mac avait publié une perte trimestrielle de 7,980 milliards de dollars et demandé 10,6 milliards d'aide supplémentaire du Trésor.

          Des parlementaires républicains militent depuis quelques mois pour que le gouvernement américain mette fin à sa – coûteuse – tutelle sur les deux organismes. Trois sénateurs viennent de déposer un amendement visant à rendre Freddie Mac et Fannie Mae autonomes et à leur interdire de recourir à des fonds public.

          Pour en savoir plus : la chronologie de l'affaire Fannie Mae (PDF en anglais), élaborée par la commission d'enquête sur la crise financière et consultable sur le site du Wall Street Journal

          http://www.lemonde.fr/economie/artic...9311_3234.html

          Comment


          • #20
            Re: Banques et banqueroute - Goldman Sachs poursuivie

            <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=940 border=0><TBODY><TR vAlign=top><TD align=left><TABLE id=topTools cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100&#37;" border=0><TBODY><TR><TD>Faillites bancaires aux &#201;tats-Unis


            2007: 3
            2008: 25
            2009: 140
            Jusqu'&#224; maintenant en 2010 : 86
            &#192; la m&#234;me p&#233;riode en 2009: 45



            L'auteur y voit une acc&#233;l&#233;ration du rythme des faillites bancaires



            Muscade



            ***************************************

            Traduction automatique

            25 juin 2010

            Le r&#233;gulateur ferment des banques en Floride, en G&#233;orgie, N.M.



            </TD></TR></TBODY></TABLE><!--startclickprintexclude--><TABLE height=25 cellSpacing=0 cellPadding=0 width="100%" border=0><TBODY><TR><TD class=datestamp>Post&#233;<SCRIPT type=text/javascript>document.write(niceDate('6/25/2010 8:25 PM'));</SCRIPT> il ya 2j 8h|Commentaires 60|Recommander 4</TD><TD align=right><!-- EdSysObj ID="SSI-B" FRAGMENTID="13417811" rberthol --><!-- /EdSysObj --></TD></TR></TBODY></TABLE><!--endclickprintexclude-->

            <!--startclickprintexclude-->
            </TD></TR><TR><TD vAlign=top align=left><TABLE style="FLOAT: left" cellSpacing=0 cellPadding=0><TBODY><TR><TD>


            </TD></TR></TBODY></TABLE><!--endclickprintexclude--><!-- EdSysObj ID="SandboxLede" FRAGMENTID="39021516" ebracke --><!--endclickprintexclude--><SCRIPT type=text/javascript>var storyURL = "http://www.usatoday.com/money/industries/banking/2010-06-25-bank-closures_N.htm"; </SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript>var storyTitle = "Regulators close banks in Fla., Ga., N.M. ";var articleSummary = "Regulators on Friday shut down banks in Florida, Georgia and New Mexico, lifting to 86 the number of U.S. bank failures this year.";</SCRIPT><!-- EdSysObj ID="SSI-A" FRAGMENTID="30348882" ibirman -->


            <SCRIPT type=text/javascript> if (typeof(articleSummary) == 'undefined'){ var articleSummary =""; } <!-- yahoobuzz script --> var articleSource = "USATODAY.com"; var yahooBuzzArticleId = 'usatoday:'+storyURL+'?csp=34'; var yahooBuzzBadgeType = 'text'; <!-- twitter script --> var twtUrl = 'http://usat.me?'+tagID+''; var maxLength = 140 - (twtUrl.length + 1); var twtSource = 'RT @USATODAY' if (storyTitle.length > maxLength) { storyTitle = storyTitle.substr(0, (maxLength - 5))+'...'; } var twtLink = 'http://twitter.com/home?status='+encodeURIComponent( twtSource + ' ' + storyTitle + ' ' + twtUrl ); <!-- myspace script --> function GetThis(T, C, U, L) { var targetUrl = 'http://www.myspace.com/index.cfm?fuseaction=postto&' + 't=' + encodeURIComponent(T) + '&c=' + encodeURIComponent(C) + '&u=' + encodeURIComponent(U) + '&l=' + L; window.open(targetUrl); } var sclListTop = ""; sclListTop +=''; sclListTop +='
            • '; sclListTop +='
            • Share'; sclListTop +='
            • <!-- this element will be replaced -->'; sclListTop +='
            • Add to Mixx'; sclListTop +='
            • Facebook'; sclListTop +='
            • <a href="'+twtLink+'" onClick="uoTrack(\'twitter\')" target="_blank"'+'>Twitter<'+'/a>'; sclListTop +='
            '; sclListTop +=' '; sclListTop +=' '; sclListTop +='
            • '; sclListTop +='
            • More'; sclListTop +=''; sclListTop +=' '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; jQuery("#topSocialButtons").append(sclListTop);</SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript> jQuery(".share-nav").treeview({control: ".treecontrol",animated: "medium",collapsed: true});jQuery(function() { jQuery.ajax({ type: "GET", url: "/marketing/rss/settings.xml", dataType: "xml", success: BuildSubscribeButtons });});function BuildSubscribeButtons(xml) { // Build SSTS array var url = document.location.toString(); var urlArray = url.split("/") var nurl = ""; for (i = 3; i < urlArray.length - 1; i++) { if(i<urlArray.length-2){ nurl += urlArray[i] + "|"; } else { nurl += urlArray[i]; } } var feedid = ""; var feedname = ""; var idx = 1; while (feedid == "" && idx>0) { idx = nurl.indexOf('|'); jQuery(xml).find('add').each(function(){ if (jQuery(this).attr('key') == nurl) { feedid = jQuery(this).attr('value'); } }); if (feedid == "") { nurl = nurl.replace(/(.*)\|(.*)/,"$1"); } } jQuery(xml).find('add').each(function(){ if (jQuery(this).attr('key') == feedid) { feedname = jQuery(this).attr('value'); } }); if (feedname == "") feedname = "usatoday-NewsTopStories.xml"; var sclListTop = ""; sclListTop +=''; sclListTop +='
            • '; <!-- divider --> sclListTop +='
            • Subscribe'; <!-- subscribe buttons --> sclListTop +='
            • iGoogle'; sclListTop +='
            '; sclListTop +=' '; sclListTop +=' '; sclListTop +='
            • '; sclListTop +='
            • More'; sclListTop +='
              • '; sclListTop +='
              • myAOL'; sclListTop +='
              '; sclListTop +=' '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            • '; <!-- what's this --> sclListTop +='
            • '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; sclListTop +='
            '; jQuery("#topSocialButtons").append(sclListTop); jQuery(".subscribe-nav").treeview({control: ".treecontrol",animated: "medium",collapsed: true});}</SCRIPT><SCRIPT src="http://d.yimg.com/ds/badge.js" ____yb="1"></SCRIPT><!-- /EdSysObj -->WASHINGTON ( AP ) - Les r&#233;gulateurs vendredi fermer les banques en Floride, la G&#233;orgie et la Nouvelle- Mexique, de levage &#224; 86 le nombre de faillites bancaires des &#201;tats-Unis cette ann&#233;e .

            La Federal Deposit Insurance Corp a pris la p&#233;ninsule Bank, bas&#233;e &#224; Englewood , en Floride, avec 644,3 millions de dollars d'actifs et 580,1 millions de dollars en d&#233;p&#244;ts . L'agence a &#233;galement saisi la First National Bank &#224; Savannah , en G&#233;orgie, avec 252,5 millions de dollars d'actifs et 231,9 millions de dollars en d&#233;p&#244;ts , et de High Desert State Bank , bas&#233;e &#224; Albuquerque , n.m. , avec 80,3 millions de dollars d'actifs et 81 millions de dollars en d&#233;p&#244;ts .

            Bas&#233; &#224; Miami Premier American Bank a accept&#233; d'assumer l' actif et des d&#233;p&#244;ts de la p&#233;ninsule de la Banque . En outre, le FDIC et le premier ministre am&#233;ricain de la Banque a accept&#233; de pertes de parts de 437,6 millions de dollars d'actifs p&#233;ninsule Banque.

            La Banque Savannah assume tous les d&#233;p&#244;ts et certains des actifs de la First National Bank , la FDIC conserve la plupart des actifs pour une vente &#233;ventuelle .

            Floride et en G&#233;orgie sont parmi les Etats les plus fortes concentrations de nouvelles faillites bancaires et o&#249; l'effondrement du march&#233; immobilier a une avalanche de aigri pr&#234;ts hypoth&#233;caires . P&#233;ninsule de la Banque a &#233;t&#233; l'institution 14e en Floride &#224; l'&#233;chec de cette ann&#233;e , correspondant de l'an dernier pour l'&#201;tat.

            First National Bank a &#233;t&#233; le neuvi&#232;me &#224; succomber cette ann&#233;e en G&#233;orgie - o&#249; 25 banques ont fait faillite en 2009 , plus que dans tout autre Etat.

            &#201;galement en t&#234;te de la liste des Etats non - lourds sont la Californie et l'Illinois .
            First American Bank , bas&#233;e &#224; Artesia , NM , a accept&#233; d'assumer l'actif et des d&#233;p&#244;ts de High Desert Banque d'&#201;tat , et de pertes de parts de la FDIC sur les 67,6 millions de dollars des actifs de la banque n'a pas de .
            L'&#233;chec de la P&#233;ninsule de la Banque devrait co&#251;ter au fonds d'assurance-d&#233;p&#244;ts 194,8 millions de dollars . L'&#233;chec de la First National Bank devrait co&#251;ter 68,9 millions de dollars , celle de High Desert Banque d'&#201;tat , 67,6 millions de dollars .

            Avec 86 fermetures &#224; l'&#233;chelle nationale jusqu'&#224; pr&#233;sent cette ann&#233;e , le rythme des faillites bancaires d&#233;passe de loin celle de 2009 , qui &#233;tait d&#233;j&#224; une ann&#233;e soutenue des arr&#234;ts. A cette &#233;poque, l'an dernier , les r&#233;gulateurs ont ferm&#233; 45 banques . Le rythme s'est acc&#233;l&#233;r&#233; que les pertes des banques monter sur les pr&#234;ts consentis pour les biens commerciaux et le d&#233;veloppement .

            Le nombre de faillites bancaires devrait atteindre un sommet de cette ann&#233;e et &#234;tre l&#233;g&#232;rement sup&#233;rieur &#224; celui des 140 qui est tomb&#233; en 2009 . C'est le plus haut pointage annuelle depuis 1992 , &#224; la hauteur de l' &#233;pargne et de crise des pr&#234;ts . En 2009, le co&#251;t des d&#233;faillances de la caisse d'assurance plus de 30 milliards. Vingt-cinq banques ont fait faillite en 2008 , ann&#233;e de la crise financi&#232;re a frapp&#233; avec force, et seulement trois ont succomb&#233; en 2007 .

            Les pertes ont mont&#233; sur les pr&#234;ts consentis pour les biens commerciaux et le d&#233;veloppement , les faillites bancaires de plus en plus ont sap&#233; milliards de dollars sur le fonds d'assurance-d&#233;p&#244;ts . Il est tomb&#233; dans l'ann&#233;e derni&#232;re en rouge , et son d&#233;ficit s'&#233;levait &#224; 20,7 milliards de dollars de Mars 31.
            Le nombre de banques sur la FDIC confidentielles "probl&#232;me" liste bondi &#224; 775 au premier trimestre de 702 trois mois plus t&#244;t , alors m&#234;me que l'industrie dans son ensemble a connu son meilleur trimestre en deux ans.
            La majorit&#233; des &#233;tablissements ont affich&#233; des gains but lucratif dans le quartier de Janvier-Mars . Mais de nombreuses banques petites et moyennes entreprises sont susceptibles de continuer &#224; souffrir de d&#233;tresse dans les mois et ann&#233;es &#224; venir , en particulier de aigri pr&#234;ts pour immeubles de bureaux et de projets de d&#233;veloppement .

            La FDIC attend du co&#251;t de r&#233;solution des banques en faillite au total environ 60 milliards de dollars entre 2010 et 2014.
            L'Agence a mandat&#233; l'an dernier que les banques rembourser par anticipation 45 milliards de dollars de primes , de 2010 &#224; 2012 , pour reconstituer le Fonds d'assurance .
            l'argent des d&#233;posants - assur&#233;s aller jusqu'&#224; 250.000 dollars par compte - n'est pas &#224; risque , avec la FDIC soutenu par le gouvernement .
            <!-- USAT RATINGS START --><STYLE type=text/css>.div-wrapper{margin: 20px 0 10px 0;border:none; padding:0 0 0 0;padding-bottom:10px;direction:ltr;text-align:left;vertical-align:middle;font-size:12px;}.div-wrapper a {text-decoration:none;color:#00529b;}.div-wrapper a:hover {text-decoration:underline;}.rec-src-link{color:#666;margin-left:6px;}Legend.Outbrain_recommendations_legend {color:#000;font-weight:bold;font-size:12px;margin-bottom:6px}.div-wrapper li{list-style-position:outside !important;list-style-type:square;margin-bottom:2px}#usatRatings {margin-top:16px}#usatRatings .outbrain-recommendationsFieldset{position:inherit !important;}</STYLE><SCRIPT language=JavaScript> var OutbrainPermaLink=storyURL; var OB_Template = "usatoday"; var OB_demoMode = false; var OBITm = "1241731960421"; var OB_langJS ='http://widgets.outbrain.com/lang_en.js'; if ( typeof(OB_Script)!='undefined' ) OutbrainStart(); else { var OB_Script = true; var str = '<script src="http://widgets.outbrain.com/OutbrainRater.js" type="text/javascript"><\/script>'; document.write(str); } </SCRIPT><SCRIPT src="http://widgets.outbrain.com/OutbrainRater.js" type=text/javascript></SCRIPT><SCRIPT src="http://widgets.outbrain.com/OutbrainRater.js" type=text/javascript></SCRIPT><SCRIPT id=undefined src="http://widgets.outbrain.com/nmTemplate.js?v=6.3.2.0" type=text/javascript></SCRIPT>

            <IFRAME id=odbPingIframeId style="DISPLAY: none; WIDTH: 0px; HEIGHT: 0px" name=odbFrame src="about<b></b>:blank" frameBorder=0></IFRAME>http://www.usatoday.com/money/indust...closures_N.htm


            </TD></TR></TBODY></TABLE>

            <IFRAME id=odbPingIframeId style="DISPLAY: none; WIDTH: 0px; HEIGHT: 0px" name=odbFrame src="about<b></b>:blank" frameBorder=0></IFRAME>
            <SCRIPT id=undefined src="http://widgets.outbrain.com/nmTemplate.js?v=6.3.2.0" type=text/javascript></SCRIPT>
            <IFRAME id=odbPingIframeId style="DISPLAY: none; WIDTH: 0px; HEIGHT: 0px" name=odbFrame src="about:blank" frameBorder=0></IFRAME>

            Comment


            • #21
              Re: Banques et banqueroute - 86 faillites bancaires à date aux USA en 2010

              bilan samedi17 juillet 2010

              Deux grandes banques américaines déçoivent

              <!-- AUTHOR -->LT

              <!-- AUTHOR END -->Bank of America et Citigroup voient leur chiffre d’affaires reculer au deuxième trimestre

              La première banque américaine, Bank of America, a annoncé un bénéfice net quasi inchangé sur un an, alors que celui de Citigroup a chuté de 37%. Ces résultats sont meilleurs que les prévisions des analystes, mais la bourse de New York a mal réagi à leur annonce.

              Bank of America a publié un bénéfice net de 3,1 milliards de dollars (3,2 milliards de francs), proche des 3,2 milliards de dollars enregistrés un an plus tôt. Le revenu net bancaire a reculé de 11%, à 29,450 milliards de dollars, contre 33,1 milliards une année auparavant.

              La banque américaine indique avoir connu des hauts et des bas durant le trimestre. Côté positif, la banque a vu une baisse des coûts liés aux crédits, et elle a réussi à vendre des filiales non stratégiques. Mais les bénéfices de ses activités de courtage, qui avaient été élevés lors du trimestre précédent, ont diminué. En outre, la banque a dû passer dans ses comptes une charge liée à la taxe bancaire adoptée en Grande-Bretagne.

              Citigroup

              De son côté, Citigroup a publié un bénéfice net qui tombe à 2,697 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires recule de 33%, à 22,071 milliards, une chute plus marquée que ne l’avait anticipé le marché.

              La comparaison avec l’an dernier est d’autant plus défavorable qu’au printemps 2009 Citigroup, troisième banque américaine par les actifs, avait vu ses résultats gonflés par la cession partielle de son activité de courtage Smith Barney, qui lui avait rapporté 6,7 milliards de dollars.

              Citigroup a souligné que ses provisions pour crédits avaient été réduites de 2 milliards de dollars durant le trimestre par rapport au début de l’année, à 6,7 milliards de dollars, «illustrant une nouvelle amélioration dans la qualité du crédit». Les pertes sur le crédit ont atteint 2,922 milliards de dollars, en reflux de 4% par rapport au premier trimestre, et de 10% sur un an.

              «L’environnement du marché a réduit les recettes des titres et de l’activité bancaire, mais le crédit s’est amélioré pour le quatrième trimestre de suite», a souligné son directeur général, Vikram Pandit, cité dans un communiqué.

              http://www.letemps.ch/Page/Uuid/b229...ines_déçoivent

              Comment


              • #22
                Re: Banques et banqueroute - 86 faillites bancaires à date aux USA en 2010

                Banques Onze condamnées verser injury to entente

                | 20.09.10 | 10h30 • Mis à jour le 20.09.10 | 10h41

                <!-- *********************************MAIN COLUMN*********************************--><SCRIPT language=javascript type=text/javascript> function expandBarrePartager() { if($("#barrePartager").css("display")=="none") { $("#barrePartager").fadeIn("slow"); } else { $("#barrePartager").fadeOut("slow"); } } </SCRIPT><SCRIPT type=text/javascript>if ( 'undefined' == typeof MIA) MIA = {};MIA.Partage = {toggled: false,toggleSharing:function(){if(!MIA.Partage.tog gled){document.getElementById('shareTools').style. display='block';MIA.Partage.toggled=true}else{docu ment.getElementById('shareTools').style.display='n one';MIA.Partage.toggled=false}},ouvrirPopup:funct ion(url,titre,parametres){var expression = /[^*]width=([0-9]*)[^*]/;expression.exec(parametres);var popup_width=RegExp.$1;expression=/[^*]height=([0-9]*)[^*]/;expression.exec(parametres);var popup_height=RegExp.$1;var left=(screen.width-popup_width)/2;var top=(screen.height-popup_height)/2;var params=parametres+',top='+top + ',left='+left;var win=window.open(url,titre,params)}}</SCRIPT><TABLE class=toolBox id=toolBox cellSpacing=0 cellPadding=0 border=0><TBODY><TR><TD class=articleEA vAlign=top></TD><TD class=tools></TD></TR></TBODY></TABLE>


                AFP / Mychèle Daniau
                Onze grandes Banques françaises Ont Été sanctionnées par l'Autorité de la concurrence vient verser des commissions AVOIR prélevé interbancaires non justifiées sur le Traitement des chèques.




                L'Autorité de la concurrence a rendu publique, lundi 20 septembre, sa décision de sanctionner onze grandes banques françaises, à hauteur de 384,9 millions d'euros, pour avoir mis en place des commissions interbancaires non justifiées sur le traitement des chèques "de manière concertée" entre 2002 et 2007.


                <CENTER><SCRIPT type=text/javascript>if (provenance_elt !=-1) {OAS_AD('x40')} else {OAS_AD('Middle')}</SCRIPT><!-- BUSINESS-LEMONDE/articles_economie/exclu | OasDefault/lm_ca_olivemedia_exclu_rg_m - ca_olivemedia_exclu_rg_m.html : Middle --></CENTER>
                <SCRIPT type=text/javascript>if ( undefined !== MIA.Pub.OAS.events ) { MIA.Pub.OAS.events["pubOAS_middle"] = "pubOAS_middle";}</SCRIPT><!-- OAS pos:'Frame1' --><SCRIPT type=text/javascript>OAS_AD('Frame1')</SCRIPT>



                <!--Rosae 2010/09/20 13:38:42 0.18 6.59 britpop:22789:3.29 httpfront:s--><!--/inc:/element/ensemble/afficher_esi/1407900___.html-->

                <!-- Fin Appel du composant: /element/ensemble/afficher_esi/1407900___.html -->
                <SCRIPT type=text/javascript>init_boite_meme_sujet = function(){if ( "undefined" != typeof MIA && "undefined" != typeof MIA.Ensemble && ("undefined" == typeof MIA.Ensemble.initEventLoaded || !MIA.Ensemble.initEventLoaded) ){ var ensemble_id_defaut = 1407900; var hash_url = window.location.hash; var re = /^#(.*)ens_id=(\d+)[^\d]*.*$/; var ensemble_id_url = hash_url.replace(re, "$2"); if ( ensemble_id_url && ensemble_id_url != hash_url ) MIA.Ensemble.ensembleId = ensemble_id_url else if ( ensemble_id_defaut ) MIA.Ensemble.ensembleId = ensemble_id_defaut if ( "" != "" ) { MIA.Ensemble.titreBoite = ""; } MIA.Ensemble.initEventLoaded = true; MIA.Ensemble.formaliseBoiteMemeSujet();}}if ( (pave=document.getElementById('pave_meme_sujet_hid den')) ) pave.style.display = 'none';if(window.addEventListener ) window.addEventListener('load', init_boite_meme_sujet, false);else window.attachEvent('onload', init_boite_meme_sujet);</SCRIPT>
                Ces commissions, réglées entre banques, ne correspondaient pas, selon le gendarme de la concurrence, à un véritable coût. Elles avaient pour effet pervers d'être répercutées sur les clients des banques, en l'occurrence les grandes entreprises et des commerçants, qui leur remettaient des chèques.

                L'amende infligée aux banques établit un record dans ce secteur, déjà condamné par le passé, en 2000, pour entente anticoncurrentielle en matière de crédits immobiliers (174,5 millions d'euros). C'est la troisième plus grosse pénalité décidée par l'Autorité de la concurrence, après les amendes ayant frappé les opérateurs de téléphonie mobile en 2005 (534 millions d'euros) et le cartel du négoce de produits sidérurgiques en 2008 (575,4 millions).

                Parmi les onze banques concernées figurent les grands noms de la finance, soit le groupe BPCE (Banques populaires-Caisses d'épargne), qui écope de la plus grosse amende (90,9 millions d'euros), suivi par le Crédit agricole (82,9 millions), BNP Paribas (63,2 millions), la Société générale (53,4 millions), etc. Il est à noter, fait inhabituel, qu'est également sanctionnée la Banque de France, dans son activité commerciale. Les sanctions pécuniaires sont fonction du produit net bancaire de l'établissement (leur chiffre d'affaires) corrigé de son poids commercial sur le marché du traitement du chèque.

                "RÉCIDIVISTES"

                En outre, l'Autorité de la concurrence se montre particulièrement sévère envers les banques "récidivistes" déjà condamnées en 2000 : le Crédit mutuel, les Caisses d'épargnes (devenues BPCE), la Société générale, le Crédit agricole, le Crédit lyonnais (LCL) et BNP Paribas. L'amende frappant ces six établissements est majorée de 20 %.

                L'Autorité souligne aussi que cinq établissements ont joué un rôle actif dans la mise en place de ces commissions indues, préjudiciables aux commerçants : le Crédit agricole, le Crédit mutuel, La Poste, les Caisses d'épargne et BNP Paribas.

                La décision de l'Autorité de la concurrence a nécessité plusieurs années d'enquêtes : le sujet est techniquement complexe et les coûts compliqués à isoler dans les bilans.

                /.../

                http://www.lemonde.fr/economie/artic...3378_3234.html

                Comment


                • #23
                  Re: Banques et banqueroute - 86 faillites bancaires à date aux USA en 2010

                  Traduction automatique

                  pouls du March&#233;
                  17 septembre 2010, 08:19 HAE &#183; Recommander (4) &#183; Post:
                  Banque Wisconsin est 125e &#233;chec de 2010



                  Story Commentaires Screener (47)



                  Alerte Email Imprimer<SCRIPT src="http://w.sharethis.com/button/sharethis.js#publisher=b1f6011c-ea44-4541-b0b6-e731f2789411&type=website&buttonText=Share&style=r otate&send_services=&post_services=facebook&#37;2C digg%2Cdelicious%2Cybuzz%2Ctwitter%2Cstumbleupon%2 Clinkedin%2Creddit%2Ctechnorati%2Cmixx%2Cblogger%2 Ctypepad%2Cwordpress%2Cgoogle_bmarks%2Cwindows_liv e%2Cfark%2Cpropeller%2Cnewsvine&linkfg=%232d317a" type=text/javascript></SCRIPT> Partagerpar John Letzing

                  <!-- Methode filePath: "" -->SAN FRANCISCO (Reuters) - West Allis, Wisconsin &#224; base maritime Savings Bank a &#233;t&#233; ferm&#233;e par les autorit&#233;s r&#233;glementaires vendredi, marquant le 125e faillite bancaire am&#233;ricaine de l'ann&#233;e. Maritime Savings Bank avait 350,5 millions de dollars en actifs et 248,1 millions de dollars sous forme de d&#233;p&#244;ts &#224; partir de Juin 30, la Federal Deposit Insurance Corp a d&#233;clar&#233; dans un communiqu&#233;. Erreur de la banque vous co&#251;tera le fonds d'assurance-d&#233;p&#244;ts 83,6 millions de dollars, la FDIC a dit.

                  http://www.marketwatch.com/story/wis...010-2010-09-17

                  Comment


                  • #24
                    Re: Banques et banqueroute - 125 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                    Extrait

                    "Pour mémoire, en 2009, les Etats-Unis ont affiché 140 faillites bancaires, contre 25 en 2008 et trois en 2007."

                    http://www.boursier.com/vals/US/banq...ews-400265.htm

                    Comment


                    • #25
                      Re: Banques et banqueroute - 125 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                      Blanchiment d'argent

                      Enquête sur la banque du Vatican

                      Mise à jour le mardi 21 septembre 2010 à 17 h 06
                      <SCRIPT language=javascript type=text/javascript> oSrc.oPlusX.writeBarPartage('top'); </SCRIPT>



                      <TABLE class=" contentImgTable imgCentrer " cellSpacing=0><TBODY><TR><TD><!--test martin--> </TD></TR><TR><TD>Photo: La Presse Canadienne /AP/Angelo Carconi
                      Des policiers italiens près de la place Saint-Pierre, au Vatican

                      </TD></TR></TBODY></TABLE>
                      Les autorités italiennes ont saisi l'équivalent de 31 millions de dollars d'un compte de la banque du Vatican et ouvert une enquête sur certains de ses dirigeants, en lien avec une affaire de blanchiment d'argent.
                      L'enquête vise particulièrement le président de la banque Gotti Tedeschi et le directeur général Paolo Cipriani pour infraction à la législation européenne sur le blanchiment d'argent.

                      La loi rend obligatoire la mention du mandataire de toute opération financière ainsi que son objectif et sa nature. Les dirigeants sont soupçonnés de ne pas avoir respecté cette directive.

                      Deux transferts d'argent effectués récemment à partir d'un compte de la banque ont attiré l'attention des autorités. Le premier était à destination de la filiale allemande d'une banque américaine, le second vers une banque italienne.

                      /.../

                      La banque du Vatican a déjà été au centre de scandales, entre autres celui de la faillite de la banque italienne privée Banco Ambrosiano en 1982.

                      Radio-Canada.ca avec Agence France Presse, Associated Press et Reuters

                      http://www.radio-canada.ca/nouvelles...nchiment.shtml

                      Comment


                      • #26
                        Re: Banques et banqueroute - 125 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                        Trois nouvelles faillites de banques aux Etats-Unis

                        Trois nouvelles banques ont fermé aux Etats-Unis et les actifs de l'une dépassent 1 milliard de dollars, a indiqué vendredi l'autorité qui garantit les dépôts bancaires (FDIC). Le nombre de banques en faillite en 2010 est parti pour dépasser celui de 2009.
                        Au total, 132 banques ont fait faillite cette année aux Etats-Unis contre 140 sur la totalité de l'an dernier, indique la FDIC dans un communiqué.


                        /..../


                        Lire en intégralité
                        http://www.romandie.com/infos/ats/di...ociate=phf9511

                        Comment


                        • #27
                          Re: Banques et banqueroute - 132 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                          Etats-Unis: 146 banques ont fait faillite depuis le 1er janvier

                          Cent quarante-six banques ont fait faillite aux Etats-Unis depuis le 1er janvier, a indiqué vendredi la FDIC, un des organes de régulation bancaire américains, après avoir organisé la reprise des dépôts de trois nouveaux établissements ayant mis la clef sous la porte.
                          Les faillites bancaires ont dépassé en nombre il y a une semaine les 140 comptabilisées pour l'ensemble de l'année 2009, qui avait vu un nombre de fermeture de banques sans précédent depuis 1992.
                          Le record de l'Après-Guerre date de 1989, lorsque 534 établissements avaient cessé leur activité.

                          Comment


                          • #28
                            Re: Banques et banqueroute - 146 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                            USA: le nombre de banques en difficulté grimpe encore



                            Washington (awp/afp) - Le nombre de banques en difficulté aux Etats-Unis a encore grimpé au troisième trimestre s'élevant à 860, soit une hausse de 4%, selon des chiffres publiés mardi par l'agence qui garantit les dépôts, la FDIC.
                            La FDIC a recensé 860 banques sur sa liste des établissements "à problème" au 30 septembre, contre 829 au 30 juin. C'est le total le plus élevé depuis le premier semestre 1993.
                            La Compagnie fédérale d'assurance des dépôts garantit les 250.000 premiers dollars de chaque épargnant dans 7.760 banques du pays.


                            /.../

                            Lire en intégralité

                            Comment


                            • #29
                              Re: Banques et banqueroute - 146 faillites bancaires à date aux USA en 2010 et autres nouvelles

                              Crise financière vendredi3 décembre 2010


                              UBS a reçu 65 milliards de dollars de la Fed

                              <!-- AUTHOR -->Yves Genier
                              <!-- AUTHOR END -->De mars 2008 à mars 2009, le géant a été l’un des principaux bénéficiaires du soutien de la banque centrale américaine
                              <!--Images&Video--><!--LesLiens-->Les liens



                              <!--LesLiensEnd--><!--Banner-->

                              <!--BannerEnd-->
                              En plus des mesures de sauvetage lancées en octobre 2008 par la Confédération et la Banque nationale suisse (BNS), UBS a bénéficié d’un appui massif de la Fed. En un peu plus d’un an, la Banque centrale américaine a apporté quelque 65 milliards de dollars au géant zurichois alors aux prises avec des pertes massives dans les crédits immobiliers aux Etats-Unis, et sous le feu de Washington pour avoir organisé l’évasion fiscale de riches Américains.

                              Le montant de l’aide de la Fed a été publié mercredi soir par l’institut d’émission. Au pic de la crise, entre décembre 2007 et le printemps de cette année, ce dernier a porté le système financier américain à bout de bras au moyen de 21 000 transactions totalisant 1500 milliards de dollars

                              /.../

                              http://www.letemps.ch/Page/Uuid/26be...lars_de_la_Fed

                              Comment


                              • #30
                                Re: États-Unis: situation économique et impacts

                                Plus de 150 banques régionales ont fait faillite en 2010

                                Deux nouvelles banques régionales ont fait faillite aux Etats-Unis cette semaine. Cela porte leur nombre total à 151 cette année, plus que l'an dernier, d'après des chiffres publiés vendredi par la FDIC, l'agence qui garantit les dépôts.
                                Earthstar Bank, banque de Pennsylvanie (est) qui disposait de 112,6 millions d'actifs, a fermé vendredi et va être rachetée par sa concurrence du même Etat Polonia Bank.
                                Paramount Bank (Michigan, nord) a également fermé vendredi. Elle avait 252,7 millions de dollars d'actifs et va être rachetée par Level One Bank, autre banque du Michigan.
                                En 2009, la FDIC avait recensé 140 faillites, et 25 en 2008.

                                Comment

                                Working...
                                X