Announcement

Collapse
No announcement yet.

Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

    Un séisme fait quatre morts en Papouasie indonésienne

    Par Reuters, publié le 04/01/2009 à 09:33



    DJAKARTA - Une série de séismes survenus tôt dimanche au large de la côte nord de l'île indonésienne de Papouasie a fait au moins quatre morts et plusieurs blessés, annoncent les autorités et les médias locaux.



    Vestige d'une maison effondrée à Sorong, en Papouasie occidentale, après qu'une série de séismes a touché l'île indonésienne tôt dimanche. Au moins quatre personnes sont mortes et on dénombre également plusieurs blessés. (Reuters)


    Le tremblement de terre a déclenché un petit tsunami qui a atteint la côte du Japon, sans causer de dégâts, a rapporté l'Agence météorologique japonaise. Les autorités indonésiennes ont également lancé une alerte au tsunami pour la Papouasie, mais l'ont levée peu après.

    Selon le centre américain de veille géologique, un séisme de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter s'est produit à 150 km au nord-est de Manokwari, dans la partie indonésienne de l'île de Papouasie. La secousse s'est produite à 35 km de profondeur.

    Selon un responsable de l'agence météo indonésienne, plusieurs secousses ont été enregistrées dans la région au cours de la nuit.

    Le ministère indonésien de la Santé a confirmé la mort de quatre personnes, a rapporté Priyadi Kardono, porte-parole du centre de gestion des catastrophes. La chaîne Metro TV rapportait elle que six personnes avaient été hospitalisées.

    Selon Kardono, plusieurs immeubles ont été endommagés dans la région, qui connaît des coupures de courant. L'hôtel Mutiara de Manokwari a subi des dégâts, et l'un de ses trois bâtiments s'est effondré.

    Telly Nathalia et Muklis Ali, version française Gregory Schwartz

    http://www.lexpress.fr/actualites/2/...ne_729385.html

  • #2
    Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

    Asie-Pacifique
    Séismes en Indonésie: quatre morts

    AP | 04.01.2009 | 08:42


    Une série de violents séismes a fait au moins quatre morts et des dizaines de blessés dimanche à l'aube dans l'est de l'Indonésie, selon les autorités. Les secousses ont également provoqué d'importants dégâts, provoquant des coupures d'électricité et détruisant plusieurs bâtiments.

    L'un des tremblements de terre, de magnitude 7,3, a causé des tsunamis de faible puissance sur la côte sud-est du japon, où des vagues de 10 à 40cm de haut ont été rapportées, mais aucun dégât n'a été signalé dans le secteur. En outre, aucun tsunami n'a été enregistré dans la province indonésienne déshéritée de Papouasie, située à environ 2.955km à l'est de Djakarta, la capitale.

    Le premier tremblement de terre, de magnitude 7,6, s'est produit à 4h43 locale (19h43 GMT) à environ 135km de Manokwari, en Papouasie, à une profondeur de 35 kilomètres, d'après le centre américain d'étude géologique. Il a été suivi de dix répliques.

    Au moins quatre personnes sont mortes en Papouasie, et une piste de l'aéroport le plus proche de l'épicentre s'est lézardée, a déclaré le président Susilo Bambang Yudhoyono à des journalistes. Des vols commerciaux prévus vers la région ont été annulés.

    Au nombre des personnes décédées, figure une petite fille de dix ans, dont la tête a été écrasée, selon le directeur d'un hôpital du secteur Hengky Tewu. Des ambulances ont évacué deux autres corps, a-t-il ajouté. Par ailleurs, 19 personnes étaient soignés dans l'établissement pour des os brisés, des coupures, des doigts écrasés et autres blessures.

    Le chef de la police de Papouasie Bagus Ekodanto a annoncé qu'il avait été informé de la destruction d'un hôtel et d'un entrepôt de riz. Mais il ignorait si des personnes avaient été tuées. Des recherches étaient en cours pour retrouver d'éventuelles victimes.

    Plusieurs étages de l'hôtel Mutiara à Manokwari, la principale ville de la région, se sont effondrés, selon Ina, une infirmière d'un hôpital de la marine, où 20 patients étaient traités.

    L'électricité était coupée et les personnes vivant dans cette ville côtière de 167.000 habitants ont quitté leur maison dans l'obscurité, redoutant un tsunami, a rapporté un responsable des services sanitaires, Hasim Rumatiga.

    Une agence de secours d'Indonésie a décidé d'envoyer dans la région sinistrée quelque 2.000 kits d'urgence, dont des vivres, des couvertures et des fournitures médicales de première nécessité.

    Fin 2004, un séisme de forte puissance à l'ouest de l'Indonésie avait provoqué un tsunami dans l'océan Indien, provoquant la mort d'environ 230.000 personnes, dont plus de la moitié sur l'île indonésienne de Sumatra. AP

    http://tempsreel.nouvelobs.com/depec...tre_morts.html

    Comment


    • #3
      Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

      <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=570 border=0><TBODY><TR><TD class=arial13 align=middle colSpan=3 height=50>Indonésie : fermeture de l'aéroport de la province occidentale de Papouasie suite à des séismes </TD></TR><TR><TD align=middle bgColor=#000000 colSpan=3></TD></TR><TR><TD align=middle colSpan=3></TD></TR><TR bgColor=#c0d4fe><TD class=arial12 align=middle width=188 height=20> </TD><TD class=arial12 align=middle width=224 height=20>2009-01-04 15:30:37 </TD><TD class=arial12 align=middle width=188 height=20> </TD></TR></TBODY></TABLE>

      <TABLE cellSpacing=3 cellPadding=0 width=570 bgColor=#f7f7f7 border=0><TBODY><TR><TD><TABLE width=540 align=center><TBODY><TR><TD>

      DJAKARTA, 4 janvier (Xinhua) -- Les autorités locales de la province occidentale de Papouasie en Indonésie ont suspendu dimanche les activités de l'aéroport Rendani, à Manokwari, pour raison de sécurité suite à une série de secousses telluriques, a rapporté le journal Jakarta Post.

      Les séismes qui ont secoué la province occidentale de Papouasie dimanche matin étaient de magnitude allant de 5,0 à 7,9 sur l'échelle de Richter.

      Les plus violentes secousses de magnitude 7,9 sont survenues dimanche matin à 04H33, heure locale (19H33 GMT, samedi), dont l'épicentre était localisé à 0,58 degré de latitude sud, et à 132,85 degrés de longitude est, et à 48 km sous la mer, a affirmé l'Agence indonésienne de la météorologie et de la géophysique (BMG), citée par l'agence de presse nationale Antara.

      Par la suite, une république de magnitude 7,6 s'est produite à 07H33 (22H33 GMT, samedi), ayant l'épicentre à 0,88 degré à latitude sud , à 133,38 degrés de longitude nord, soit à 76 km au sud-ouest de Manokwari, et à une profondeur de 10 km sous la mer.
      Les secousses ont fait au moins quatre blessés parmi les habitants et endomangé des bâtiments, dont deux hôtels, qui se sont effondrés pa la suite, selon Antara.

      "Actuellement, les habitants locaux et le personnel de secours s'efforcent de sauver ceux qui sont ensevelis sous les décombres d'hôtels", a affirmé le haut commissaire Agus Riyanto, porte-parole de la police de Papouasie.
      De son côté, le principal site Internet en Indonésie, DetikNews, a cité le président indonésien Susilo Bambang Yodhyono, qui aurait affirmé la mort de quatre personnes dans les tremblements de terre de dimanche.
      </TD></TR></TBODY></TABLE></TD></TR></TBODY></TABLE>
      http://www.french.xinhuanet.com/fren...ent_791775.htm

      Comment


      • #4
        Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

        Puissant séisme en Papaousie indonésienne: un mort et plusieurs blessés

        Il y a 13 heures

        MANOKWARI (AFP) — Une fillette de 10 ans a été tuée et plusieurs dizaines de personnes blessées après les deux fortes secousses sismiques qui ont frappé la province indonésienne occidentale de la Papouasie dans la nuit de samedi à dimanche, a-t-on appris de source hospitalière.

        "La fillette est morte après avoir été heurtée à la tête par la chute d'un mur", a indiqué un responsable du principal hôpital de Manokwari, la capitale de la province située à l'extrémité de l'archipel indonésien. Au total, 52 blessés ont été recensés et près d'une quarantaine de personnes hospitalisées pour des blessures légères.

        Par ailleurs, un séisme d'intensité modérée a secoué dimanche la zone montagneuse du nord-est de l'Afghanistan, sans faire de victimes ou de dégâts, mais poussant les habitants à quitter précipitamment les habitations, selon des témoins et des responsables. L'hypocentre de ce tremblement de terre, d'une intensité de 5,9, selon l'Institut de géophysique américain (USGS), qui s'est produit à 225 km au nord-est de la capitale Kaboul, se situait à 220 km de profondeur.

        Le séisme a été ressenti dans cette région, où se dressent les contreforts montagneux de l'Hindu Kush ainsi qu'à Kaboul. Dans la ville de Mazar-i-Sharif comme à Kaboul, les habitants ont fui les maisons, selon des témoins. Le séisme n'a toutefois pas fait de victimes ni dégâts, selon des responsables des provinces du nord.

        La première secousse sismique, d'une magnitude de 7,6 degrés, a frappé la province occidentale de la Papouasie à 04H43 locales (19H43 GMT). Elle a été suivie, près de trois heures plus tard, à 22H33 GMT, par une réplique quasiment aussi forte avec une magnitude de 7,5 degrés, a annoncé l'Institut de géophysique américain (USGS). Une alerte au tsunami a été brièvement lancée.

        Les deux secousses sismiques ont eu lieu à faible profondeur, la première à 35km, la seconde à 45 km.

        Un vieil hôtel du centre de Manokwari, le Mutiara, s'est effondré après la réplique. Trois de ses clients ont été hospitalisés après avoir été retrouvés coincés dans les décombres. Après avoir "regagné leur chambre après la première forte secousse sismique, ils n'ont pas évacué leur chambre après la seconde secousse et se sont retrouvés coincés", a expliqué un membre du personnel. Aucun autre client ou membre du personnel de l'établissement ne semblait être porté manquant.

        Trois autres personnes ont été soignées notamment pour des factures, dont un homme qui a tenté de sauter dans la piscine du Swiss Belhotel, depuis le 4e étage de l'établissement, mais a manqué sa cible, a indiqué Andi Tatat, médecin à l'hôpital de Manokwari.

        Des habitants, en proie à la panique, ont quitté précipitamment leur domicile au moment où Manokwari était secouée par le tremblement de terre. "Le séisme était très fort et nous l'avons ressenti pendant trois minutes. L'électricité ne fonctionnait plus", a témoigné Ketut, un policier. La police et l'armée "ont aidé les gens à gagner des endroits plus élevés en raison de l'alerte au tsunami".

        Des milliers d'habitants dont des enfants et des personnes âgées se sont enfuis sur les routes pour s'éloigner de la mer en dépit de la levée de l'alerte au tsunami. A Sorong, une ville située à environ 350 km de Manokwari, au moins quatre maisons se sont effondrées et 15 personnes ont été blessés.

        Des tentes ont été installées à l'extérieur de l'hôpital de la ville, pour y soigner les blessés, alors que des fissures sont apparues sur les murs du bâtiment. "Il y a des fissures sur les murs de l'hôpital, nous avons peur que l'hôpital s'effondre en cas de nouvelles secousses", a indiqué un porte-parole de l'établissement.

        L'Indonésie a été le pays le plus durement frappé par le tsunami de décembre 2004, qui a fait plus de 200.000 morts dans onze pays d'Asie, dont plus de 168.000 dans la seule province indonésienne d'Aceh. Au carrefour de trois plaques tectoniques -l'Eurasienne, l'Indo-Australienne et la Pacifique- l'archipel indonésien est touché quasi quotidiennement par des secousses telluriques.

        L'impact du séisme a été ressenti jusqu'au Japon, où de petites vagues de tsunami ont été observées dimanche sur les côtes bordant l'océan Pacifique, a indiqué l'agence météorologique japonaise, qui a conseillé aux habitants de rester éloignés des plages.

        http://www.google.com/hostednews/afp...nNn12dpEglZW3g

        Comment


        • #5
          Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

          Séisme en Indonésie: nouvelles répliques, des milliers de réfugiés

          05.01.09 | 09h12
          </U>

          <TABLE cellSpacing=1 cellPadding=0 width="98%" border=0><TBODY><TR vAlign=top><TD width=25>


          </TD><TD>es milliers d'habitants de la région de Papouasie indonésienne frappée par de fortes secousses sismiques dimanche ont été accueillis lundi dans des logements temporaires par crainte de nouvelles répliques, selon les autorités locales.


          Après les deux puissantes secousses de magnitude 7,6 et 7,5 survenus tôt dimanche, la terre continuait de trembler lundi dans la région de Manokwari, la capitale côtière de la province de Papouasie occidentale.

          L'Agence indonésienne de Météorologie et Géophysique a relevé 842 répliques dans les 29 heures ayant suivi la première secousse, dont 54 de magnitude supérieure à 5 sur l'échelle ouverte de Richter, a indiqué Mujahidin, un porte-parole.
          <TABLE style="CLEAR: both; PADDING-RIGHT: 6px; FLOAT: left" cellSpacing=0 cellPadding=0 border=0><TBODY><TR><TD><CENTER></CENTER></TD></TR></TBODY></TABLE>

          Le séisme a tué dimanche une fillette de 10 ans et blessé une quarantaine de personnes, a indiqué lundi le gouverneur de la province, Abraham Atururi.
          "A l'heure actuelle, il y a 14.000 réfugiés" qui ont été accueillis dans 17 camps temporaires, a-t-il ajouté.

          Parmi eux, figurent Mapahai, 35 ans, son mari pêcheur et leurs six enfants qui ont quitté leur maison, située près du littoral, après la plus forte secousse. "Je veux rentrer à la maison mais j'ai très peur d'un tsunami", a-t-elle expliqué.

          La crainte du tsunami est très forte en Indonésie depuis celui de décembre 2004, qui a fait plus de 200.000 morts en Asie.

          Quatre ministres sont arrivés lundi à Manokwari avec 1,5 milliard de roupies (140.000 dollars) d'aide et de médicaments. Ils vont également évaluer les besoins de reconstruction alors que plusieurs bâtiments publics et des ponts ont été endommagés.

          </TD></TR></TBODY></TABLE>
          http://www.lemonde.fr/web/depeches/0...32@7-50,0.html

          Comment


          • #6
            Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

            <TABLE cellSpacing=0 cellPadding=0 width=570 border=0><TBODY><TR><TD class=arial13 align=middle colSpan=3 height=50>Indonésie : des centaines de bâtiments endommagés par le séisme en Papouasie </TD></TR><TR><TD align=middle bgColor=#000000 colSpan=3></TD></TR><TR><TD align=middle colSpan=3></TD></TR><TR bgColor=#c0d4fe><TD class=arial12 align=middle width=188 height=20> </TD><TD class=arial12 align=middle width=224 height=20>2009-01-05 15:58:27 </TD><TD class=arial12 align=middle width=188 height=20> </TD></TR></TBODY></TABLE>

            <TABLE cellSpacing=3 cellPadding=0 width=570 bgColor=#f7f7f7 border=0><TBODY><TR><TD><TABLE width=540 align=center><TBODY><TR><TD>

            (Photo: Xinhua/Reuters)

            JAKARTA, 5 janvier (Xinhua) -- Un puissant tremblement de terre en Papouasie, dans l'extrême-est de l'Indonésie, a laissé dimanche plus de 14.000 personnes sans abri, détruit des centaines de bâtiments, tuant une personne et en blessant des dizaines d'autres, a indiqué lundi l'agence locale de gestion des désastres.

            Un tremblement de terre d'une magnitude de 7,7 degrés sur l'échelle ouverte de Richter a secoué dimanche à 04H43 heure locale (19H43 GMT samedi) la province indonésienne de Papouasie occidentale,et a été suivi par des répliques de magnitude 5,1, 6,1, 5,1 et 7,6 respectivement sur l'échelle ouverte de Richter.

            Le chef de l'agence, le capitaine Manrosan, a indiqué à Xinhua par téléphone depuis Manokwari, la principale ville de Papouasie, que huit personnes souffraient de blessures graves et 261 autres de blessures mineures.

            (Photo: Xinhua/Reuters)
            Selon le capitaine, le tremblement de terre a endommagé 42 bâtiments du gouvernement, 2 routes, 14 hôtels, plus de 1.600 maisons, 40 édifices religieux, dont des églises et des mosquées, 8 ponts et 4 bâtiments d'écoles.

            "Lundi à midi, le bilan n'était que d'un seul mort", a-t-il affirmé, rejetant les spéculations faisant état de plusieurs morts.

            Des aides ont été distribuées aux sinistrés par l'administration locale et Jakarta, a souligné M. Manrosan.

            Lundi, des répliques continuent à secouer la Papouanie indonésienne, notamment la ville de Manokwari,où vivent plus de 170.000 habitants.
            L'Indonésie, qui compte 230 millions d'habitants et 17.000 îles, se situe sur une zone vulnérable connue sous le nom de "cercle de feu du Pacifique", à la jonction de deux plaques continentales, où des mouvements volcaniques se produisent fréquemment.
            </TD></TR></TBODY></TABLE></TD></TR></TBODY></TABLE>
            http://www.french.xinhuanet.com/fren...ent_792351.htm

            Comment


            • #7
              Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

              Crédits: Dutchy

              Traduction automatique
              <HR style="COLOR: #cccccc; BACKGROUND-COLOR: #cccccc" SIZE=1>
              <!-- / icon and title --><!-- message -->


              Lundi 5 janvier 2009


              Craintes d'effondrement parmi des tremblements de la Papouasie

              Les milliers de personnes refusent de retourner à leurs maisons dans la région indonésienne à distance de la Papouasie occidentale suivant une série de tremblements de terre.

              Ils craignent que plus de bâtiments pourraient s'effondrer pendant que la réplique sismique secoue le secteur.

              Un fonctionnaire d'aide dans la ville principale de la région, Manokwari, a déclaré que des équipes d'aide a eu atteindre encore certains des secteurs les plus affectés.

              Au moins une personne est morte et presque 50 ont été mal blessés dans les tremblements, qui ont commencé dimanche, et le plus fort dont atteint une importance de 7.6.

              Ils ont incité des autorités pour publier une alerte de tsunami, mais elle a été retirée dans une heure.

              Craintes de tsunami

              Il y a des craintes que plus de bâtiments pourraient effondrer en prochains jours
              Les ouvriers d'aide dans Manokwari disent que les milliers de personnes se sont déplacés aux camps de gouvernement ou dorment simplement dans les rues en dehors de leurs maisons.

              Un fonctionnaire d'aide a déclaré que presque 500 bâtiments dans Manokwari avaient été fortement endommagés, et il y a des craintes davantage s'effondrera, rapporte le Lucy Williamson de la BBC à Jakarta.

              Plusieurs ponts ont été endommagés ou effondrés, et les lignes électriques sont vers le bas.

              Notre correspondant indique qu'il y a également des craintes que les tremblements pourraient déclencher un tsunami - bien que pendant que les tremblements deviennent plus petits, la probabilité d'on se produisant ait diminué.

              Le péage a mis à jour

              Une fille de 10 ans a été tuée dans sa maison quand un mur s'est effondré, directeur d'hôpital cité par Associated Press d'agence de presse Hengky Tewu comme disant. « Sa tête a été écrasée, » il a dit.


              Mais les fonctionnaires ont mis à jour en bas des rapports initiaux que quatre personnes avaient été tuées dans les tremblements après qu'on l'ait découvert que trois étaient morts des maladies, AP a dit.

              Un employé de l'ONU dans Manokwari a dit que le gouvernement local manquait de tentes et aurait besoin bientôt de nourriture, d'eau et de médecine.

              Cependant, l'aéroport local a maintenant rouvert et le gouvernement à Jakarta a dit qu'il envoie plusieurs tonnes de nourriture et de médecine, aussi bien chirurgiens et tout autre personnel médical.

              Mais d'autres fonctionnaires d'aide avertissent que certains des secteurs les plus affectés ont pour être atteints encore.


              http://news.bbc.co.uk/2/hi/asia-pacific/7811140.stm

              Comment


              • #8
                Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

                Crédits: Dutchy

                Traduction automatique

                <HR style="COLOR: #cccccc; BACKGROUND-COLOR: #cccccc" SIZE=1> <!-- / icon and title --><!-- message -->
                Les survivants de tremblement de terre souffrent des maladies

                Nethy Dharma Somba et Desy Nurhayati, le poteau de Jakarta, Manokwari, Jakarta |

                Wed, 01/07/2009 11:19 AM | L'archipel

                Les résidants de la zone de Sidey de la régence de Manokwari, environ 120 kilomètres de ville de Manokwari, ont été exposés à de nombreuses maladies suivant un tremblement de terre de 7.6 grandeurs qui a frappé le 3 janvier. , avec cinq enfants en bas âge souffrant de la diarrhée et un certain nombre d'adultes contractant la malaria et les infections respiratoires.

                « Les préposés médicaux au centre médico-social de la communauté de Sidey ont jusqu'ici traité cinq enfants en bas âge avec la diarrhée et adultes montrant des signes des infections respiratoires, » Andarias Moktis, un préposé médical à la clinique dite des journalistes.

                Un vieil enfant en bas âge de deux mois, ceux, qui souffre de la diarrhée, a dormi solidement sur le plancher du hall de village de Sidey pendant que sa mère Dina Waramuy et grand-mère Welmina Krey s'asseyaient tout près.

                « Il avait souffert de la diarrhée au cours des derniers deux jours, mais a été traité, » Dina a dit.

                Elle a ajouté qu'elle avait contracté un mal de tête et commençait à attraper une fièvre. « J'également ne me sens pas bien, » elle a dit.

                Pendant leur séjour dans des tentes expédient, les résidants avaient pris l'eau du fleuve voisin à la boisson. « Il n'y a aucun bois de chauffage à faire cuire. Nous buvons l'eau directement du fleuve, » a dit Henri, un autre survivant.

                Autant d'en tant que 45 familles, ou environ 200 personnes dans des villages de Sidey, ont pris le refuge du tremblement.

                Ceux qui ont les moyens peuvent se permettre d'acheter des bâches de protection pour les abriter des éléments, mais ceux qui ne font pas sont forcés de rester sous les arbres et les arbustes et de dormir sur les feuilles sèches.

                « En raison de telles conditions, ils tombent facilement malade, parce qu'ils boivent l'eau non traitée et dorment sans couverture, » riverain qu'Andarisa Moktis a indiqué.

                « Nous demandons l'aide immédiate. L'aide de soulagement recueille dans la ville, mais nous ne sommes pas occupés parce que nous n'avons pas reçu l'aide en date de ce moment, de » Henri, un professeur local, avons dit.

                Les personnes évacuées ont dit qu'elles retourneraient à la maison seulement si le gouvernement déclarait officiellement qu'il était sûr de faire ainsi, comme elles continuent à sentir des tremblements doux.

                Le péage de mort officiel du tremblement se tient actuellement à cinq, y compris Antonius Mansai, 65, qui sont morts le 5 janvier à environ l'heure locale de 5 heures du matin pendant un tremblement suivant de 5.5 grandeurs.

                « Il est mort du choc. Pendant le tremblement, il est tombé et est mort, » le vice-gouverneur occidental Rahimin Katjong de la Papouasie dit des journalistes dans Manokwari.

                Les autres victimes ont été identifiées comme Yolanda Mandosi (10) et Antonius Mansai (65) de ville de Manokwari ; Dominggus Yekwan (36), Avit Yesnat (9), et Novelina Mofu (3) de zone d'Abun, régence de Sorong. Ils sont tout morts après avoir été enterré par la blocaille.

                En attendant, le gouvernement a réclamé mardi qu'elle était parvenue à traiter les impacts des tremblements de terre puissants dans Manokwari, le capital de la Papouasie occidentale.

                Après avoir rencontré le Président Susilo Bambang Yudhoyono pour rendre compte des efforts de réduction, le ministre Djoko Kirmanto de travaux publics a dit que l'administration centrale et provinciale avait conjointement surmonté les impacts des tremblements de terre qui ont commencé à frapper de ville dimanche tôt matin.

                « Le gouvernement était rapide pour répondre aux tremblements de terre, c'est pourquoi les efforts de réduction ont fonctionné bien et la destruction n'a pas été vraiment grave. L'administration locale a également répondu en établissant immédiatement les abris expédient, » Djoko a indiqué une conférence de presse au bureau présidentiel.

                Après l'instruction du président, Djoko et trois autres ministres ont visité la région lundi pour fournir l'aide et les approvisionnements d'argent comptant.

                « Nous avons déboursé le RP 2.25 milliards ($US210,000) comptant avec la nourriture et des fournitures médicales, des ambulances et des épurateurs de l'eau, » il a dit, ajoutant que le gouvernement calculait toujours des pertes.

                Le ministre a dit que le gouvernement accélérerait la reconstruction des bâtiments et de l'infrastructure endommagés dans la ville côtière, qui a inclus sept ponts et deux routes.

                « Nous avons expédié une équipe pour surveiller les bâtiments endommagés et pour nous attendre à ce qu'ils rapportent les résultats dans les 10 jours suivants. »

                http://www.thejakartapost.com/news/2...illnesses.html

                Comment


                • #9
                  Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

                  La crainte du tremblement de terre persiste

                  7 January 2009

                  Des milliers de personnes d’une région reculée de Papouasie occidentale, une province indonésienne au nord de la Papouasie Nouvelle-Guinée, refusent de regagner leurs domiciles à la suite de deux puissantes secousses sismiques et d’une dizaine de répliques.

                  Des agences des Nations Unies participent aux opérations de secours dans la région des villes de Manokwari et de Sorong où des centaines de maisons et des dizaines de bâtiments ont été endommagés. Un vieil hôtel de Manokwari s’est complètement effondré. Cette ville compte un peu plus de 160 000 habitants.

                  Le gouvernement indonésien s’est occupé de l’acheminement du matériel de secours d’urgence, notamment des bâches, des générateurs, de léquipement de purification d’eau, des médicaments et des vivres.
                  Le bilan provisoire des victimes dans cette « Papouasie indonésienne » est de 250 blessés et de cinq morts.

                  http://24hdanslepacifique.com/archiv...alites/?p=2111

                  Comment


                  • #10
                    Re: Indonésie: un séïsme de 7,6 fait quatre morts en Papouasie

                    Crédits: Shiloh

                    Traduction automatique

                    Plus de 15.000 dans des tentes après des tremblements indonésiens

                    MANOKWARI, — de l'Indonésie (AP) le nombre d'Indonésiens forcés dans des camps de tente par une paire de tremblements de terre puissants le week-end passé plus que doublé au jeudi 17.400, un officiel a indiqué.

                    Les autorités ont averti que beaucoup de personnes qui se sont sauvées leurs maisons après les tremblements de la grandeur de dimanche 7.3 et 7.6 étaient déjà faibles de la maladie et pourraient devenir plus malades.

                    « Beaucoup souffrent de la malaria et des problèmes respiratoires pendant cette saison des pluies, » a dit Rahimin Katjong, tête de l'agence locale de secours en cas de catastrophe.

                    Le péage de mort a été augmenté à quatre après que les restes d'une fille infantile, d'un garçon de 9 ans et d'un homme de 36 ans aient été trouvés dans la ville de Sorong, environ 60 milles (100 kilomètres) de l'épicentre, il a dit.

                    Une fille de 10 ans avait été déjà rapportée écrasée à la mort dans la capitale occidentale de la Papouasie, Manokwari.

                    Le nombre de bâtiments endommagés a sauté quatre fois autant à 5.800, a dit Katjong, citant des données des contrées lointaines, alors que le nombre de personnes dans les camps montait par plus de 10.000 à 17.400.

                    La Papouasie occidentale, environ 1.830 milles (2.950 kilomètres) à l'est du capital, Jakarta, est l'une des régions les plus d'isolement et les plus sous-développées de l'Indonésie.

                    L'Indonésie écarte les jambes une chaîne des failles et des volcans connus sous le nom de « anneau du feu » Pacifique et est à activité sismique encline. Un tremblement massif outre de la côte ouest du pays a engendré le tsunami de 2004 Asiatiques qui a tué 230.000 personnes.

                    http://www.google.com/hostednews/ap/...8nthAD95J0O000

                    Comment

                    Working...
                    X