Announcement

Collapse
No announcement yet.

Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

    Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

    Publié le 19.01.2013, 12h05 | Mise à jour : 12h43

    Les prix du café vont-ils augmenter dans les prochains mois ? Un champignon qui décolore de couleur rouille et dévore lentement les feuilles des caféiers touche, actuellement, 35% des 958 000 hectares de plans arabica cultivés en Amérique centrale. Ce parasite aurait déjà entraîné une perte totale estimée à deux millions de sacs de 46 kilos, soit un manque à gagner de 225 millions d'euros.

    «La situation est grave» et «si des mesures ne sont pas prises cela va empirer», a prévenu Jose Buitrago, président de l'Association des exportateurs de café du Nicaragua, un des pays les plus touchés par le «hemileia vastatrix». Au mois de septembre 2012, le champignon a commencé à se propager en raison des périodes de chaleur et de sécheresse dans la région. Dans les pays comme le Honduras, le Guatemala, le Nicaragua, le Salvador, le Costa Rica et Panama, l'industrie du café emploie plus d'un million et demi de personnes et fait indirectement vivre des centaines de milliers d'autres. C'est aussi souvent pour ces pays, leur premier revenu à l'exportation.

    Lire la suite:
    http://www.leparisien.fr/economie/me...13-2495045.php
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

    Le café d’Amérique centrale menacé par «la rouille»

    Par Hayat Gazzane | Publié le 09/02/2013 à 12:04 | Mise à jour le 09/02/2013 à 12:04

    Ce champignon ravage les caféiers de la région depuis la fin de l’année dernière, laissant présager une lourde perte de production. La lutte contre ce fléau devrait coûter 300 millions de dollars.

    Le «hemileia vastatrix» provoque des sueurs froides en Amérique centrale. Depuis septembre dernier, ce champignon décime les plants de café arabica de la région, ne laissant qu’une trace rougeâtre sur les feuilles détruites. L’épidémie de la rouille («la roya» en espagnol) a déjà touché 35% des 958.000 hectares de plants de café cultivés dans cette zone qui représente 14% de la production mondiale.
    ...
    C’est au Guatemala que la progression de la rouille est la plus avancée, avec 67% des 274.000 hectares plantés déjà contaminés. Au Nicaragua, près d’un tiers des 128.000 hectares de caféiers sont aujourd’hui touchés. Au Salvador, le champignon pourrait détruire 30% des 161.00 hectares plantés tandis qu’au Costa Rica plus de 250.000 sacs pourraient être perdus. Le Honduras, de son côté, a déjà vu 10% de ses 280.000 hectares cultivés dévastés par le parasite:
    ...
    La situation est si préoccupante que les présidents du Guatemala et du Costa Rica ont publiquement tiré la sonnette d’alarme lors du forum de Davos. Les enjeux économiques pour la région sont importants: le secteur emploie plus d’un million et demi de personnes et fait indirectement vivre des centaines de milliers d’autres. Pour le Honduras et le Nicaragua, le café constitue le premier revenu à l’exportation. En 2011-2012, l’exportation de 17,5 millions de sacs a permis à l’Amérique centrale d’engranger 3,6 milliards de dollars.
    ...

    Article complet:
    http://bourse.lefigaro.fr/devises-ma...rouille-360906

    <IFRAME height=315 src="http://www.youtube.com/embed/1xGqAbnF3Zc" frameBorder=0 width=560 allowfullscreen></IFRAME>
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Re: Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

      La rouille du café sème la désolation au Chiapas

      LE MONDE | 05.03.2013 à 14h40 Par Frédéric Saliba - Tapachula (Mexique) Envoyé spécial
      ...
      Baptisé aussi Hemileia vastatrix, ce parasite décolore et asphyxie les feuilles. L'arabica, espèce la plus vulnérable à la roya, représente 97 % des 680 000 hectares de plantations au Mexique. "Au Chiapas, nous sommes passés de 3 000 hectares infectés en novembre à 45 000 aujourd'hui !", s'alarme Ricardo Trampe, le président de l'Union des producteurs de Tacana. Fin février, les caféiculteurs de l'Etat de Veracruz (ouest), deuxième producteur mexicain après le Chiapas, ont tiré la sonnette d'alarme à leur tour.
      ...
      La crise semble plus grave en Amérique centrale, où l' "Etat d'urgence" a été déclaré au Honduras, au Costa Rica et au Guatemala. L'épidémie est partie de Colombie en 2011, gagnant ensuite les pays d'Amérique centrale, puis le Mexique. Les spores de ce champignon destructeur voyagent avec le vent mais aussi sur les vêtements des journaliers qui se déplacent de ferme en ferme.

      Première maladie du café, la rouille a été découverte en 1861 près du lac Victoria, dans l'est de l'Afrique. Le champignon est apparu au Brésil au début des années 1970 puis, dix ans plus tard, au Mexique. "Aujourd'hui, le comportement du champignon est plus agressif et surtout atypique puisqu'il attaque des plantations à plus de 1 000 m d'altitude alors qu'avant, il ne dépassait pas les 800 m", souligne Juana Barrera, agronome à l'université El Colegio de la Frontera Sur (Ecosur).
      ...

      Article complet:
      http://www.lemonde.fr/planete/articl...2826_3244.html
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

        La rouille orangée gagne les caféiers d’Amérique

        14/03/2013 - Communiqué de presse


        C’est une véritable épidémie de rouille orangée qui sévit depuis 2012 en Amérique Centrale. Elle a provoqué de sérieux dommages sur la récolte 2012/2013 de café (près de 20%) et des dommages qui pourraient affecter les récoltes jusqu’en 2016. Les pertes économiques totales liées à l’épidémie 2012/2013 se chiffreront en centaines de millions de dollars avec des implications sociales extrêmement importantes pour le monde agricole.

        La rouille orangée est causée par un champignon, Hemileia vastatrix. Il attaque les feuilles du caféier et peut causer de fortes défoliations. Son histoire est bien connue : il dévasta dès 1869 toute la caféiculture de Ceylan (aujourd’hui le Sri Lanka). Depuis son introduction en Amérique Centrale en 1976, le champignon a été responsable d’épidémies sévères au Costa Rica en 1989, au Nicaragua en 1995 et en Colombie, de 2008 à 2011.
        ...

        Lire la suite:
        http://www.cirad.fr/actualites/toute...ouille-orangee
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Re: Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

          L'Amérique centrale va perdre 1 mln d'emplois liés au café - étude

          26/03 | 03:33
          ...
          Central American Business Intelligence (Cabi), un cabinet basé au Guatemala, estime que 972.000 emplois, soit un cinquième des postes qui dépendent plus ou moins directement de l'industrie du café, vont disparaître à cause de la maladie.

          Les estimations de Cabi, qui se basent sur une baisse attendue de 30% de la production de café dans la région en 2013 et 2014, sont particulièrement sombres pour le Honduras, le Guatemala et le Salvador.
          ...

          http://www.lesechos.fr/entreprises-s...ude-552611.php
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #6
            Re: Menace sur le café : un champignon ravage la production d'Amérique centrale

            En Amérique centrale, Taiwan va aider les planteurs de café à lutter contre la rouille orangée

            Mercredi 4 septembre 2013
            ...
            Avec la CABEI, l’aide apportée sera sous forme de prêts à taux préférentiels destinés aux planteurs. En outre, Taiwan enverra sur place des experts des pathologies des plantes qui collaboreront avec l’OIRSA dans la lutte contre l’épidémie.
            ...
            Selon l’agence de presse Reuters, environ 36% des 126 000 ha de plantations de caféiers du Nicaragua et 25% des 280 000 ha du Honduras sont infectés. La maladie affecte aussi à des degrés divers les autres alliés de Taiwan dans la région, Bélize, le Panama, le Guatemala et le Salvador.

            http://taiwaninfo.nat.gov.tw/ct.asp?...tNode=467&mp=4
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment

            Working...
            X