Announcement

Collapse
No announcement yet.

New York et le New Jersey durcissent les mesures anti-Ebola

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • New York et le New Jersey durcissent les mesures anti-Ebola

    New York et le New Jersey durcissent les mesures anti-Ebola

    Publié le 25-10-2014 à 11h40


    NEW YORK/WASHINGTON (Reuters) - Les Etats de New York et du New Jersey ont décrété vendredi le placement obligatoire en quarantaine du personnel de santé de retour des pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie de fièvre Ebola, au lendemain de la contamination d'un médecin revenant de Guinée.

    Ces mesures vont au-delà des restrictions imposées au niveau fédéral par l'administration Obama pour les personnes ayant voyagé au Liberia, en Sierra Leone ou en Guinée, les pays les plus affectés par le virus qui a déjà fait près de 5.000 morts.

    Les autorités sanitaires tentent de retracer tous les déplacements à New York du docteur Craig Spencer, qui a été testé positif jeudi au virus Ebola après avoir travaillé pendant un mois pour Médecins sans frontières (MSF) en Guinée.

    La mesure s'applique à tous les travailleurs médicaux de retour de la région et arrivés sur le sol américain aux aéroports internationaux John F. Kennedy à New York et Newark Liberty dans le New Jersey.

    Une professionnelle de santé qui a soigné des malades en Afrique de l'Ouest et qui est arrivée aux Etats-Unis à l'aéroport de Newark a été placée en quarantaine.

    Elle ne présentait aucun symptôme à son arrivée à l'aéroport mais a développé de la fièvre vendredi matin, a déclaré le département de Santé du New Jersey dans un communiqué, ajoutant qu'elle avait été hospitalisée à l'hôpital universitaire du New Jersey.

    "La quarantaine volontaire est presque un oxymore", a estimé le gouverneur de l'Etat de New York Andrew Cuomo, qui avait plus tôt dans la journée cherché à rassurer les New-Yorkais en affirmant que le risque de propagation était faible.

    "Nous voyons ce qui se passe (...) Vous prenez le métro. Vous prenez le bus. Vous pouvez infecter des centaines et des centaines de personnes."

    /.../

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde...nti-ebola.html
Working...
X