Announcement

Collapse
No announcement yet.

Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

Collapse
This is a sticky topic.
X
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

    Le patient a voyagé depuis l'Afrique de l'Ouest, du Libéria, vers les Etats-Unis. Etant donné qu'il n'y a pas de vol direct, il a donc fait escale quelque part. Il semble cependant qu'il n'ait manifesté de symptômes qu'après son arrivée à Dallas.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...etats-unis.php

  • #2
    Re: Etats-Unis - Ebola - 1er cas confirmé à Dallas

    Ebola: premier cas d'infection diagnostiqué aux Etats-Unis

    Par AFP | Agence France-Presse – il y a 1 heure 41 minutes


    Le premier cas d'un malade ayant contracté le virus Ebola en Afrique a été diagnostiqué aux Etats-Unis, a indiqué mardi un porte-parole des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

    Le malade, un homme, avait voyagé au Liberia et est actuellement hospitalisé au Health Presbyterian Hospital à Dallas, au Texas (sud).

    Les CDC fourniront davantage de précisions lors d'une conférence de presse prévue à 21H30 GMT.

    Plus tôt mardi l'hôpital texan avait indiqué dans un communiqué avoir admis ce même patient.

    "Au regard des symptômes et des récents voyages effectués nous l'avons admis à l'hôpital et placé en quarantaine pour déterminer s'il a été infecté par le virus Ebola", était-il précisé sans autres indications.

    Son infection a donc été confirmée par des analyses effectuées par les CDC (Centers for diseases control and prevention).

    L'hôpital n'a pas indiqué l'identité du patient ni son âge et où il aurait pu être infecté.

    /.../

    https://fr-ca.actualites.yahoo.com/e...213940952.html

    Comment


    • #3
      Re: Etats-Unis - Ebola - 1er cas confirmé à Dallas

      Six questions autour du premier cas d'Ebola découvert aux Etats-Unis

      Le Monde.fr | 01.10.2014 à 17h16• Mis à jour le 01.10.2014 à 17h22 | Par Paul Benkimoun

      Le premier cas d’infection par le virus Ebola diagnostiqué hors d’Afrique a été détecté aux Etats-Unis, ont annoncé, mardi 30 septembre, les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Contrairement aux quatre soignants successivement rapatriés du Liberia, il s’agit cette fois d’une personne qui était arrivée à Dallas (Texas) le 20 septembre en provenance de ce pays, sans présenter le moindre symptôme de la maladie.

      Ce n’est que quatre jours plus tard que les premiers signes ont commencé à apparaître. Le patient, dont la nationalité n’a pas été rendue publique par les autorités américaines, a été hospitalisé et placé en isolement le 28 septembre au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas. Un cas importé de fièvre Ebola qui soulève des questions.

      ■ Y a-t-il eu un défaut dans la détection de ce cas ?

      La personne a pris un vol au départ de Monrovia, la capitale libérienne, le 19 septembre et elle est arrivée le lendemain à Dallas. Elle ne présente, alors, aucun des symptômes évocateurs de l’infection par le virus Ebola...

      Une fois à Dallas, où il séjournait dans sa famille, le patient a commencé à présenter des signes le 24 septembre. Il s’est rendu en consultation au Texas Health Presbyterian Hospital où il a été examiné puis renvoyé chez lui avec une prescription d’antibiotiques. La question peut être légitimement soulevée de savoir si des signes, même non spécifiques, chez une personne arrivée quelques jours auparavant du pays le plus fortement touché par Ebola n’auraient pas dû motiver immédiatement un test diagnostique pour cette maladie.

      Deux jours plus tard, les symptômes s’étant majorés et son état s’étant aggravé, le patient a été transporté en ambulance au Texas Health Presbyterian Hospital, où, cette fois, il a été placé à l’isolement. Les prélèvements sanguins sont arrivés mardi 30 septembre dans un laboratoire texan agréé par les CDC et un test réalisé le jour même a établi diagnostic de fièvre Ebola.

      ■ Le patient a-t-il pu contaminer d’autres personnes ?

      Le directeur des CDC a été formel : il est établi qu’une personne infectée ne devient contagieuse que lorsque les signes de la fièvre Ebola apparaissent. Le délai d’apparition des signes, à l’issue de la période d’incubation est le plus souvent de 8 à 10 jours, mais l’incubation peut varier de 2 jours à 21 jours. En conséquence, il n’est pas nécessaire de soumettre à une surveillance les personnes ayant voyagé dans le même vol que le patient infecté.

      ...Les CDC, qui ont dépêché une équipe à Dallas, et les autorités locales ont entrepris d’identifier toutes les personnes ayant été en contact avec le patient infecté à partir du moment où les symptômes sont apparus. Ce sont principalement les membres de sa famille qui l’hébergeaient, des voisins et les personnels soignants qui l’ont examiné le 26 septembre puis le 28 septembre, jour où il a été placé en isolement. Selon le directeur des CDC, le Dr Thomas Frieden, cela représente une poignée de personnes.
      ...
      Le patient est en soins intensifs. Le traitement repose avant tout sur la réhydratation et la compensation des pertes en électrolytes (sodium, potassium…) provoquées par les vomissements et la diarrhée. Il n’est pas exclu que certains des traitements expérimentaux, dont l’efficacité n’a pas encore été démontrée, soient utilisés. Cela n’a pas été précisé par les CDC.
      ...
      http://www.lemonde.fr/planete/articl...8485_3244.html
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas

        Ebola aux États-Unis : une centaine de personnes sous surveillance

        Par Pauline Fréour - le 02/10/2014
        ...
        Âgé d'une quarantaine d'années, Thomas Eric Duncan est arrivé au Texas le 20 septembre, après un vol Monrovia-Dallas via Bruxelles....
        ...
        Depuis l'annonce officielle de ce cas inédit, mardi, par les autorités américaines, les circonstances de la contamination du malade libérien se sont éclaircies. Quatre jours avant son départ pour les États-Unis, il avait en effet aidé à porter une malade (sa voisine) jusqu'à un hôpital, puis à la ramener chez elle. Or le virus Ebola se transmet par contact avec les fluides corporels des malades (salive, vomissures, diarrhée, sang) et, dès lors que ce contact existe, les risques de contagion sont très élevés. Ce qui laisse penser que Thomas Duncan aurait pu se douter des risques qu'il encourait et imposait à son entourage.
        ...
        Une équipe de neuf professionnels de santé a été affectée à la reconnaissance des personnes à risque. Le malade aurait été en contact direct avec douze à dix-huit individus, et avec plus d'une centaine de personnes indirectement, parmi lesquels les trois employés de l'ambulance ayant conduit Thomas Duncan à l'hôpital, et cinq enfants fréquentant quatre écoles différentes. Des témoins ont rapporté que le malade aurait vomi dans la rue devant chez lui au moment où il était transféré dans l'ambulance. Les établissements scolaires fréquenté par les enfants n'ont pas fermé, seul un nettoyage des locaux est prévu, mais les parents ont été prévenus et certains se refusaient pour l'instant à renvoyer leurs enfants en classe, rapporte le Los Angeles Times.

        Fausse alerte à Grenoble

        Le quotidien californien indique également que la fiancée de Thomas Duncan est maintenue en quarantaine avec ses deux enfants. Elle a reçu plusieurs visites des autorités sanitaires, qui lui ont conseillé de prendre régulièrement sa température et de contacter les urgences si celle-ci augmentait.

        Aucun cas de fièvre Ebola n'a encore été diagnostiqué sur le sol français. Un cas suspect, mercredi à Grenoble, signalé par Le Dauphiné libéré, s'est révélé une fausse alerte....

        http://sante.lefigaro.fr/actualite/2...rio-se-precise
        --------------------------------------------------------------

        Contact avec 100 personnes pour le malade américain atteint d'Ebola?

        Reuters – il y a 23 minutes.

        DALLAS Texas/DAKAR (Reuters) - Cent personnes ont pu être en contact direct ou indirect avec le premier malade de la fièvre Ebola diagnostiqué aux Etats-Unis, ont fait savoir jeudi les autorités sanitaires américaines.

        Quatre proches de Thomas Eric Duncan, le malade libérien soigné à Dallas, ont été placés en quarantaine jusqu'au 19 octobre mais n'ont pour le moment présenté aucun symptôme.
        ...
        Duncan, qui séjournait au Liberia, a regagné le Texas le 20 septembre via Bruxelles et Washington. Il se trouve dans un état grave au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas.
        ...
        Les autorités libériennes, quant à elles, n'excluent pas de poursuivre Duncan pour fausses déclarations.

        Avant de quitter le Liberia, il avait été prié de remplir un formulaire pour dire s'il avait été en contact avec des malades d'Ebola ou s'il présentait des symptômes de la maladie.

        "A toutes ces questions, il a répondu par la négative", a dit Binyah Kesselly, chef des autorités aéroportuaires libériennes. "J'ai demandé à la ministre de la Justice si nous pouvions poursuivre les gens qui font de fausses déclarations et mettent ainsi en péril, en toute connaissance de cause, la vie des autres. Elle pense que oui."
        ...
        https://fr.news.yahoo.com/contact-av...192032076.html
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas

          L’épidémie du virus Ebola

          Ebola aux États-Unis : plusieurs personnes sous surveillance

          Mise à jour il y a 53 minutes
          Reuters


          Le reportage de Christian Latreille

          Cent personnes ont pu être en contact direct ou indirect avec le premier malade de la fièvre Ebola diagnostiqué aux États-Unis, ont fait savoir jeudi les autorités sanitaires américaines.

          Quatre proches de Thomas Eric Duncan, le malade libérien soigné à Dallas, ont été placés en quarantaine jusqu'au 19 octobre, mais n'ont pour le moment présenté aucun symptôme.

          Entre 12 et 18 personnes ont eu des contacts directs avec lui et toutes ont été placées en observation, selon les autorités du comté de Dallas.

          Duncan, qui séjournait au Liberia, a regagné le Texas le 20 septembre via Bruxelles et Washington. Il se trouve dans un état grave au Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas.

          /.../

          http://ici.radio-canada.ca/nouvelles...ersonnes.shtml

          Comment


          • #6
            Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas

            Ebola aux États-Unis

            L'homme dans un état très grave

            Première publication 4 octobre 2014 à 15h20
            Mise à jour : 4 octobre 2014 à 16h34
            ...
            «Thomas Eric Duncan est dans un état très grave», a annoncé l'hôpital qui précise que son état qualifié jusque-là de «de grave mais stable» s'était aggravé.

            Son état s'est donc aggravé par rapport à vendredi où le dernier bulletin parlait d'état «grave». Cette porte-parole n'a donné aucune autre précision.

            Par ailleurs, les autorités sanitaires américaines ont indiqué samedi que toutes les personnes ayant été en contact direct avec le patient, ne présentaient aucun symptôme.

            «Nous avons identifié jusqu'à maintenant neuf personnes dont on est sûr qu'elles ont été en contact avec le malade, des membres de sa famille et du personnel soignant», a indiqué le Dr Tom Frieden, le directeur des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d'une conférence de presse.

            Outre ce groupe revu à la baisse par rapport à la veille, «nous avons également identifié 46 personnes pour lesquelles nous ne pouvons pas écarter avec certitude des contacts avec ce patient», a-t-il ajouté.

            Mais pour le moment, «aucune des 45 personnes sur les 46 qui ont déjà été examinées, ni les neuf personnes les plus à risque, n'ont montré de symptômes d'Ebola comme de la fièvre», a souligné le Dr Frieden.

            Suite...
            http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lem...04-152004.html
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment


            • #7
              Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas

              Le premier malade d'Ebola hors d'Afrique, cas d'école de la contamination au Liberia

              Par Marc BASTIAN et Orlind COOPER | Agence France-Presse – il y a 23 heures

              Le premier cas d'Ebola signalé hors d'Afrique, un Libérien qui a déclaré la maladie aux Etats-Unis, très probablement contaminé en tentant de faire hospitaliser une malade, illustre le cercle vicieux de la propagation en Afrique de l'Ouest.

              Contrairement aux volontaires et médecins étrangers contaminés en Afrique et évacués vers l'Europe ou les Etats-Unis, Thomas Eric Duncan a déclaré la maladie après son arrivée à Dallas (Texas, sud), où il est en isolement depuis le 28 septembre dans un hôpital qui a qualifié samedi son état de très grave".
              Il est entré en contact avec le virus quelques jours avant son départ le 19 septembre en portant assistance à Marthalyn Williams, fille de son bailleur, à Paynesville, une banlieue de l'est de Monrovia, la capitale, selon la famille Williams.

              Avant de mourir, Marthalyn, enceinte, a contaminé quatre personnes qui ont succombé, et ses parents sont actuellement soignés dans un centre de traitement d'Ebola, ont indiqué les autorités.

              La mère de Marthalyn Williams l'a emmenée dans une clinique, où "elle a commencé à convulser. Alors la clinique a dit que comme elle était enceinte et qu'elle avait des convulsions il fallait l'emmener dans un grand hôpital", raconte Anna Diah, la tante de la défunte jeune femme.

              "C'est alors qu'ils ont appelé un taxi et l'ont mise dedans. Eric, le père et le frère sont montés dans la voiture, ainsi que la mère", ajoute Mme Diah.
              Le père, le frère, la mère de Marthalyn Williams, accompagnés de Thomas Eric Duncan, l'ont alors emmenée en taxi "mais personne n'a pu la prendre nulle part", tous les établissements de soins étant saturés, poursuit la tante.
              "Ils l'ont ramenée à la maison. C'est comme ça qu'Eric est entré en contact avec la fille" et la maladie, conclut-elle.

              Ce scénario tristement banal ressemble à un calque de la situation relatée le 9 septembre par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au sujet du Liberia, le pays le plus touché, qui compte à présent pour près des deux tiers des quelque 3.300 morts de l'épidémie en Afrique de l'Ouest.

              "A Monrovia, des taxis remplis de familles entières, dont certains membres probablement contaminés par Ebola, sillonnent la ville à la recherche d'une place", s'alarmait l'OMS, soulignant que les malades renvoyés chez eux "contaminaient inévitablement" leur entourage.

              - "Le système ne marche pas" -

              A cause du manque d'ambulances, de nombreux malades - lorsqu'ils en ont les moyens, dans ce pays pauvre - prennent les transports en commun ou des taxis, répandant dans les véhicules le virus, qui peut y survivre plusieurs heures.

              /.../

              https://fr-ca.actualites.yahoo.com/l...152046226.html

              Comment


              • #8
                Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas

                Ebola : le patient libérien soigné aux États-Unis est décédé

                Par lefigaro.fr avec AFP
                Mis &#224; jour <TIME itemprop="dateModified" datetime="2014-10-08T17:49:30+02:00" data-original="le 08/10/2014 &#224; 17:49" data-ago="il y a 2 minutes">le 08/10/2014 &#224; 17:49</TIME>
                Publi&#233; <TIME itemprop="datePublished" datetime="2014-10-08T17:18:21+02:00" data-original=" le 08/10/2014 &#224; 17:18" data-ago="il y a 33 minutes">le 08/10/2014 &#224; 17:18</TIME>

                Thomas Duncan, le patient lib&#233;rien soign&#233; au Texas apr&#232;s avoir &#233;t&#233; infect&#233; par le virus Ebola, est d&#233;c&#233;d&#233;, annonce l'h&#244;pital.

                L'homme hospitalis&#233; la semaine derni&#232;re, &#233;tait la premi&#232;re personne &#224; avoir &#233;t&#233; diagnostiqu&#233;e avec ce virus hors d'Afrique. L'h&#244;pital lui avait administr&#233; un traitement exp&#233;rimental appel&#233; "brincidofovir", alors que son &#233;tat restait "tr&#232;s grave mais stationnaire".
                ...
                http://www.lefigaro.fr/flash-actu/20...est-decede.php
                ---------------------------------------------------------------

                Traduction Google

                Ebola Mise &#224; jour 8 octobre, 10h12 CDT
                08/10/2014

                C'est avec une profonde tristesse et une d&#233;ception sinc&#232;re que nous devons vous informer de la mort de Thomas Eric Duncan ce matin &#224; 7:51 a.m.

                M. Duncan a succomb&#233; &#224; une maladie insidieuse, le virus Ebola. Il a combattu avec courage dans cette bataille.

                Nos professionnels, les m&#233;decins et les infirmi&#232;res de l'unit&#233;, ainsi que l'ensemble de la communaut&#233; Texas Health Presbyterian Hospital de Dallas, sont &#233;galement en deuil de son d&#233;c&#232;s. Nous avons offert la famille notre soutien et condol&#233;ances en ce moment difficile.

                http://www.texashealth.org/body.cfm?...etail&ref=1875
                "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                -Nelson Mandela

                Comment


                • #9
                  Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé

                  L’épidémie du virus Ebola

                  Ebola : second test positif au Texas

                  Mise à jour il y a 10 minutes
                  Radio-Canada avec Reuters et Agence France-Presse

                  L'hôpital du Texas où se trouve le patient infectéL'hôpital du Texas où se trouve le patient infecté Photo : REUTERS/Brandon Wade

                  Le virus Ebola a été détecté chez une deuxième personne au Texas. Un autre test devra toutefois être effectué pour confirmer le diagnostic.

                  Il s'agit d'un infirmier de l'hôpital Texas Health Presbyterian. Après le début d'une fièvre légère vendredi soir, il a été placé en isolement puis soumis à des analyses.

                  C'est dans cet hôpital qu'Eric Duncan, le premier cas d'Ebola diagnostiqué sur le territoire américain, est mort mercredi. Il avait présenté les premiers symptômes de la maladie après son arrivée aux États-Unis en provenance du Liberia, le 20 septembre.

                  « Nous savions qu'il pouvait y avoir un second cas et nous nous sommes préparés à cette éventualité. »
                  — David Lakey, chef des services de santé du Texas

                  /.../

                  http://ici.radio-canada.ca/nouvelles...ats-unis.shtml

                  Comment


                  • #10
                    Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

                    Ebola: les autorités attribuent l'infection au Texas à une faille dans le protocole

                    DCréé le 12.10.2014 à 12:10
                    Mis à jour le 12.10.2014 à 20:20

                    Les autorités sanitaires américaines ont attribué dimanche la première contamination par Ebola aux Etats-Unis, la seconde hors d'Afrique, à une faille du protocole de protection suivi par une soignante d'un hôpital texan où un Libérien infecté est décédé.

                    L'établissement de soins a insisté sur le fait que cette patiente --qui a demandé une confidentialité totale sur son identité-- portait l'équipement (masque, gants, tenue de protection) recommandé par les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).
                    ...
                    «Nous sommes très inquiets par l'annonce que des tests préliminaires montrent qu'un professionnel de santé au Texas a été infecté par Ebola», a déclaré le Dr. Thomas Frieden, directeur des CDC, lors d'une conférence de presse.

                    «Nous ignorons ce qu'il s'est passé au cours du traitement du patient de référence, c'est-à-dire le premier cas traité à Dallas, mais à un certain moment, il y a eu une faille dans le protocole qui a causé l'infection», a-t-il relevé.
                    ...
                    La malade a indiqué, selon les responsables sanitaires, qu'elle n'avait pas connaissance d'un quelconque non-respect du protocole.

                    Le Dr Dan Varga, des services de santé du Texas, a précisé lors d'une conférence de presse distincte qu'elle se trouvait dans un «état stable».
                    Aux dernières nouvelles, elle présente de «légers symptômes» et une «faible fièvre», a indiqué le docteur Frieden, précisant que les résultats définitifs des tests par les CDC devraient être connus dans la journée.
                    ...
                    Les autorités tentent également d'identifier toutes celles ayant été en contact avec la malade.
                    ...
                    C'est le deuxième cas de contamination hors d'Afrique, après celui de Teresa Romero, une aide-soignante de 44 ans, qui avait contracté le virus en soignant un missionnaire mourant rapatrié de Sierra Leone. Elle aurait pu toucher son visage avec un gant infecté, selon l'hôpital où elle est soignée depuis lundi à Madrid.
                    ...
                    http://www.20minutes.fr/monde/145921...te-virus-ebola
                    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                    -Nelson Mandela

                    Comment


                    • #11
                      Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

                      Ebola: 1ère infection aux États-Unis confirmée, probablement une faille au protocole

                      AFPQC | Par Agence France-Presse
                      Publication: 12/10/2014 19:11 EDT Mis à jour: 12/10/2014 19:12 EDT TEXAS EBOLA


                      Les autorités sanitaires américaines ont confirmé dimanche la première infection par Ebola contractée aux Etats-Unis, par une soignante d'un hôpital texan où un Libérien infecté est décédé, l'attribuant à une faille du protocole de protection.

                      L'annonce de cette contamination a ravivé les craintes sur la capacité des Etats à contenir la plus grave épidémie du virus Ebola en Afrique de l'Ouest depuis l'identification du virus en 1976, et sur les mesures de protection adoptées.

                      La fièvre hémorragique a fait 4.033 morts sur 7.399 cas recensés dans 7 pays --surtout en Guinée, Sierra Leone et Liberia, mais aussi Nigeria, Sénégal, Espagne et Etats-Unis--, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), arrêté au 8 octobre.

                      Aucun vaccin ni traitement homologué n'existe pour l'instant contre le virus, qui se transmet par contact direct avec des fluides corporels lorsque le malade a développé les symptômes (fièvre, vomissements, courbatures, douleurs). Les personnels soignants sont équipés de tenues de protection.

                      Les Centres fédéraux américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont confirmé l'exactitude des tests effectués à l'hôpital de Dallas samedi soir. Les différentes déclarations des autorités sanitaires au fil de la journée, y compris du directeur des CDC le Dr. Thomas Frieden, laissaient peu de doutes.

                      Reste que l'hôpital de Dallas a insisté sur le fait que la soignante infectée --qui a demandé une confidentialité totale sur son identité-- portait l'équipement (masque, gants, tenue de protection) recommandé par les CDC.

                      Les autorités sanitaires ont confié être "très inquiètes" après cette contamination en dépit des protections.

                      La patiente travaillait au centre hospitalier Texas Health Presbyterian de Dallas, où a été soigné et est mort le Libérien Thomas Eric Duncan le 4 octobre. Elle faisait partie de l'équipe qui l'a traité après son hospitalisation le 28 septembre.

                      "Nous ignorons ce qu'il s'est passé au cours du traitement du patient de référence, c'est-à-dire le premier cas traité à Dallas, mais à un certain moment, il y a eu une faille dans le protocole qui a causé l'infection", a relevé le docteur Frieden.

                      "A coup sûr, le protocole n'a, malheureusement et par inadvertance, pas été suivi", a estimé sur ABC le Dr Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), la contamination d'un soignant "arrive très rarement" depuis l'identification du virus en 1976.

                      /.../

                      http://quebec.huffingtonpost.ca/2014...n_5974274.html

                      Comment


                      • #12
                        Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

                        Contaminée à l'Ebola à l'hôpital de Dallas
                        L'infirmière Nina Pham lutte pour sa vie

                        Première publication 13 octobre 2014 à 13h50
                        AFP et TVA Nouvelles

                        L'infirmière de Dallas qui a contracté la fièvre Ebola en soignant un malade a été identifiée comme étant Nina Pham, 26 ans, grâce à sa famille.

                        La jeune femme d'origine vietnamienne était lundi dans un état stable. Elle a été admise à l'hôpital vendredi souffrant d'une forte poussée de fièvre.
                        L'appartement de la jeune femme a été décontaminé ce weekend, et son chien mis en quarantaine.

                        Les États-Unis vont devoir repenser leur approche d'Ebola après l'infection d'une femme au Texas qui avait soigné un patient atteint du virus et décédé mercredi, a estimé lundi un haut responsable de la santé.

                        «Nous devons repenser la manière dont nous contrôlons l'infection par Ebola parce qu'une seule contamination est inacceptable», a déclaré lors d'une conférence de presse le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Tom Frieden.

                        M. Frieden s'est aussi excusé pour avoir semblé accuser la femme contaminée quand il a évoqué un manquement aux procédures, affirmant s'être senti «très mal» quand il a appris que l'infirmière était atteinte d'Ebola.

                        «Nous devons tous travailler ensemble pour faire tout notre possible pour réduire le risque qu'un autre personnel de santé soit infecté», a ajouté M. Frieden.
                        ...
                        http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lem...13-135027.html
                        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                        -Nelson Mandela

                        Comment


                        • #13
                          Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

                          Publié le 19 octobre 2014 à 11h47 | Mis à jour à 13h39

                          Ebola: l'hôpital du Texas admet une erreur de diagnostic

                          Agence France-Presse
                          WASHINGTON

                          L'hôpital de Dallas, au Texas, où est décédé le Libérien Thomas Eric Duncan le 8 octobre des suites d'Ebola, a publié une lettre dimanche dans laquelle il présente ses excuses pour ne pas avoir correctement diagnostiqué les symptômes du patient.

                          «Lorsque M. Duncan a été admis, nous l'avons soigneusement examiné et mené toute une série d'analyses, mais le fait qu'il s'est rendu en Afrique n'a pas été correctement communiqué au sein de l'équipe soignante», écrit Barclay Bardan, président de Texas Health Resources auquel appartient le Texas Health Presbyterian Hospital, dans une lettre rendue publique.

                          «À son arrivée aux urgences, nous n'avons pas su déceler ses symptômes comme ceux d'Ebola. Nous en sommes profondément désolés», ajoute-t-il.

                          >>> Cliquez ici pour lire la lettre (en anglais)

                          M. Duncan, arrivé au Texas le 20 septembre en provenance du Liberia sans symptômes, était tombé malade quelques jours plus tard. Hospitalisé le 28 septembre après plusieurs jours d'atermoiements, il est décédé le 8 octobre.

                          Deux soignantes qui ont traité Thomas Eric Duncan ont par la suite été infectées par Ebola. M. Bardan a assuré que l'établissement menait une enquête interne pour déterminer comment elles ont pu tomber malades.

                          /.../

                          http://www.lapresse.ca/international...diagnostic.php

                          Comment


                          • #14
                            Re: Etats-Unis - Texas - Ebola: 1er cas confirmé à Dallas - décédé - une deuxième personne testée positive

                            Extrait

                            La quarantaine de 21 jours, temps d'incubation maximum pour Ebola, imposée à la famille de Thomas Eric Duncan a officiellement pris fin lundi, sans qu'aucun de ses proches n'ait déclaré la maladie.

                            La fiancée de M. Duncan, Helen Troh, son fils et un neveu avaient été contraints de quitter leur appartement où avait séjourné le Libérien, pour s'installer dans une autre maison où ils avaient été placés en isolement.
                            Les autorités sanitaires du Texas avaient annoncé lundi la fin de la période d'étroite surveillance médicale pour 43 personnes qui avaient été en contact plus ou moins direct avec M. Duncan. Dix étaient considérées comme à haut risque, dont les trois membres de sa famille et sept membres du personnel soignant.

                            "Ils n'ont aucun symptôme d'Ebola et ne courent aucun risque de développer l'infection", a précisé le département de la santé du Texas dans un communiqué.

                            Les autorités sanitaires continuent toutefois de surveiller 120 autres personnes, dont certaines avaient été en contact avec M. Duncan lors de son second séjour à l'hôpital, ou avaient approché les deux infirmières malades.
                            Les services de santé suivent aussi les passagers de deux vols de la compagnie Frontier Airlines à bord desquels se trouvait la deuxième soignante contaminée alors qu'elle avait un peu de fièvre.

                            "Un petit groupe de personnes qui se trouvaient dans un rayon d'un mètre autour de l'infirmière, jugées plus à risque, ont été assignées à leur domicile", précise le communiqué.

                            Le Dr Fauci avait jugé "très faible" la semaine dernière le risque d'infection de ces passagers.

                            https://fr.news.yahoo.com/ebola-opti...052927952.html

                            Comment

                            Working...
                            X