Announcement

Collapse
No announcement yet.

Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

    EBOLA : LE SÉNÉGAL RÉACTIVE SON SYSTÈME DE SURVEILLANCE ET INVITE À LA VIGILANCE

    Publication 23/03/2014

    Dakar, 23 mars (APS) – Le directeur de la Prévention au ministère de la Santé et de l’Action sociale, El Hadji Mamadou Ndiaye, a assuré samedi que le Sénégal avait réactivé son système de surveillance épidémiologique depuis l’annonce de l’apparition de la fièvre Ebola dans le Sud de la Guinée et invité toutes les structures sanitaires à la vigilance.

    Le sud de la Guinée connaît depuis début février une épidémie de fièvre virale hémorragique, qui a fait, selon un nouveau bilan, 59 morts, ont annoncé samedi 22 mars les autorités guinéennes, selon des médias internationaux.

    L'épidémie est une fièvre Ebola, selon le diagnostic fait à Lyon (France), a expliqué le chef de la division prévention au ministère guinéen de la Santé et de l'Hygiène publique, le Dr Sakoba Kéita.
    ...
    Le Sénégal partage une frontière avec le Nord de la Guinée.

    ‘‘Depuis qu’on nous a notifié la survenue de la fièvre Ebola en République de Guinée, nous avons réactivé notre système de surveillance épidémiologique, au niveau de l’ensemble du territoire du Sénégal, de manière permanente’’, a expliqué docteur Ndiaye dans un entretien avec l’APS.

    ‘’Que ca soit en épidémie ou en dehors de l’épidémie, nous avons un système de surveillance qui fait que toutes les maladies à potentiel épidémique soit notifié régulièrement chaque fin de semaine’’ a-t-il précisé.

    Selon lui, avec la survenue de la fièvre Ebola en Guinée, ce système est réactivé en mettant en alerte l’ensemble des structures sanitaires du Sénégal à qui il est demandé de dresser la fiche technique qui est la carte d’identité de la maladie et demander aux districts sanitaires de redoubler de vigilance autour d’une maladie qui ressemblerait à ce cas.

    ‘’Il faut le notifier immédiatement et voir automatiquement la conduite à tenir par rapport à cette maladie pour permettre aux autorités sanitaires de réagir conséquemment et venir en appui’’ a relevé le directeur de la Prévention.

    Même s’il reconnait que les frontières ‘’sont assez poreuses’’ pour ne pas bien filtrer les entrées et les sorties des individus, docteur Ndiaye souligne que dans ‘’le cadre du règlement sanitaire internationale il y a à faire valoir le respect de la circulation des biens et des personnes.

    Toutefois, il signale que pour le cas de la fièvre Ebola, ‘’c’est une maladie qui n’a ni vaccin, ni médicament, aucune disposition ne peut être prise en vaccinant ou en délivrant des médicaments’’.
    ...

    Article complet:
    http://seneplus.com/article/ebola-le...à-la-vigilance
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

    Kédougou : surveillance médicale renforcée à la frontière avec la Guinée

    2014-03-24 17:59:18 GMT

    Kédougou, 24 mars (APS) - Le médecin-chef de la région médicale de Kédougou, le docteur Abib Ndiaye, a affirmé, lundi, que la surveillance sera renforcée à la frontière sénégalo-guinéenne et a appelé à un renforcement de l’hygiène.

    ‘’Nous avons renforcé la surveillance épidémiologique aux postes de Fongolimbi, Dindéfélo, Népen et Oubadji’’, a déclaré Abib Ndiaye, dans un entretien avec le correspondant de l’APS.

    A propos des mesures prises pour parer à toute éventualité, le docteur Ndiaye a soutenu ‘’qu’un dispositif a été mis en place avec un accent particulier pour les postes de santé situés à la frontière avec la Guinée Conakry’’.

    Selon lui, ‘’il ne faut paniquer, même si la région n’a pas d’expérience de gestion de la fièvre Ebola ».

    Le médecin-chef a en outre préconisé ‘’des mesures d’hygiène exemplaires’’, en évitant par exemple ‘’tout contact avec les chauve-souris, les singes et les porcs notamment’’.
    ...
    http://www.aps.sn/articles.php?id_article=126330
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment


    • #3
      Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

      COMMUNIQUE DE PRESSE
      Mise à jour le Mercredi, 26 Mars 2014 Mercredi, 26 Mars 2014



      Des sources concordantes font état de l’existence d’une épidémie de fièvre Ebola dans le sud de la République de Guinée avec notamment 59 décès à la date du 24 mars 2014.

      Dans un tel contexte, conformément au règlement sanitaire international et compte tenu des flux migratoires de part et d’autres des frontières, les autorités nationales ont pris les mesures suivantes :

      1. renforcement de la surveillance épidémiologique dans tout le territoire national avec un accent particulier au niveau de nos frontières sud.
      2. mise en alerte de toutes les structures sanitaires avec la mise en place d’équipes spécialisées d’interventions, la mobilisation du comité national et des comités régionaux de gestion des épidémies.
      3. diffusion de l’information à l’intention des agents de santé avec l’envoi des fiches techniques de la maladie aux 76 districts sanitaires, aux 14 régions médicales et à l’ensemble des hôpitaux du pays.
      4. information et sensibilisation des populations par les principaux canaux en les invitant à renforcer les mesures d’hygiène.
      5. renforcement du contrôle sanitaire au niveau de toutes les frontières.
      6. prise de décisions concertées entre les départements ministériels impliqués dans le cadre du renforcement de la surveillance, du contrôle et de la mise en œuvre des mesures préventives.

      Pour prévenir la maladie, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale recommande aux populations le respect des mesures suivantes:
      - Eviter de consommer la viande d’animaux sauvages
      - bien cuire la viande
      - porter des gants et vêtements adaptés pour manipuler la viande
      - bien nettoyer les porcheries
      - éviter tout contact rapproché avec les sujets infectés par le port de gants, disposer d’un équipement de protection individuel adapté et se laver régulièrement les mains avec du savon.

      Pour toutes informations complémentaires, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale vous invite à appeler le Service National de l‘Education et de l’Information pour la Santé au numéro vert : 80O OO 5O 50.

      http://www.sante.gouv.sn/index.php?o...tes&Itemid=797
      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
      -Nelson Mandela

      Comment


      • #4
        Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

        Épidémie d'Ébola: des marchés des régions sud pourraient être fermés (ministre)
        Mise à jour le Mardi, 25 Mars 2014 Mardi, 25 Mars 2014



        APS : La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a indiqué lundi soir que le gouvernement sénégalais pourrait être amené à fermer certains marchés des régions méridionales du Sénégal, pour prévenir le virus d’Ebola qui a tué une soixante de personnes en Guinée voisine.

        ‘’Des mesures plus draconiennes allant dans le sens d’interdire certains marchés dans le Sud du pays seront peut-être prises, mais ce n'est pas encore pris comme mesure’’, a-t-elle déclaré en marge d’une manifestation organisée par une structure de son département ministériel.

        Mme Seck a appelé à la vigilance, signalant que ‘’c’est la première fois que nous avons une épidémie de cette envergure en Afrique de l’Ouest et c’est pour cela qu’il faudra que l’on examine la situation avec beaucoup d’attention’’.

        Toutefois, elle a précisé qu’‘’il n’y avait pas de virus d’Ebola au Sénégal’’, avant d’évoquer les mesures de dépistage et de prévention que les services concernés ont prises en vue d’éviter l’apparition de la maladie dans le pays.

        ‘’Il n’y a pas d’Ebola au Sénégal et nous sommes en train de tout faire pour mobiliser les gens au niveau des gouvernances, des préfectures, des services régionaux de la santé, des services d’hygiène, etc., pour qu’il y ait au moins des mesures de dépistage et de prévention’’, a-t-elle dit.

        Le Sénégal, qui partage une frontière avec le Nord de la Guinée, a réactivé son système de surveillance épidémiologique sur l’ensemble du territoire national et de manière permanente, en mettant en alerte ses structures sanitaires.

        Il leur est demandé de dresser la fiche technique qui est la carte d’identité de la maladie et demander aux districts sanitaires de redoubler de vigilance autour des symptômes d’une maladie qui ressemblerait à ceux de l'Ebola.

        ‘’Ces mesures vont permettre d’éviter que des personnes rentrent avec la maladie dans notre pays. Donc, il y a un travail qui se fait’’, a souligné Awa Marie Coll Seck, qui est par ailleurs professeur de médecine et spécialiste des maladies infectieuses.

        ‘’Des choses plus précises vous seront communiquées, mais sachez que nous sommes aussi en contact avec le ministère de la Santé de Guinée pour savoir réellement où on en est (…)’’, a-t-elle indiqué.


        http://www.sante.gouv.sn/index.php?o...tes&Itemid=797
        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
        -Nelson Mandela

        Comment


        • #5
          Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

          VELINGARA: La fièvre Ebola sème la panique au marché hebdomadaire de Diaobé.

          SETAL.NET - Suite à la sortie d'un arrêté des autorités administratives interdisant tout échange commercial dans les marchés hebdomadaires à cause de la fièvre Ebola qui sévit en guinée Conakry, voisine, commerçants et acheteurs se bousculent pour retourner au bercail.

          Des guinéens déjà sur les lieux depuis Mardi soir avec des camions remplis de fruits, légumes et autres produits ont été rencontrés au syndicat ou l'on déverse les containers. L'une d'elle Aïssatou Diaby, venue de Labé, non seulement n'a pas été informé à temps mais aussi déplore le gâchis qui y découle. Elle a investi plus d'1 millions FCFA pour acheminer sa marchandise à Diaobé et aujourd’hui que rien n'est autorisé à vendre, elle risque de connaitre sa plus grande perte commerciale et ses fruits vont pourrir dans les heures qui viennent à savoir les oranges et les mangues.

          Parmi les passagers Guinéens qui viennent de débarquer, le chauffeur Mamadou Dieng Diallo soutient que les frontières si poreuses n'ont pas été fermées. Ils ont voyagé sans être avisés qu'une telle situation demeure au Sénégal.

          Obligés de rebrousser chemin avec leurs marchandises, femmes, jeunes et enfants s'affairent autour de leurs bagages. C'est la panique totale devant des gendarmes, des agents de service d'hygiène et des militaires qui veillent au grain....

          El Hadji Lonka Sabaly
          Mercredi 26 Mars 2014 - 13:58

          Article complet:
          http://www.setal.net/VELINGARA-La-fi...be_a25670.html
          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
          -Nelson Mandela

          Comment


          • #6
            Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

            <TABLE style="BORDER-SPACING: 3px; WIDTH: 23em" class="infobox geography vcard" cellSpacing=3><TBODY><TR class=mergedrow><TD style="TEXT-ALIGN: center" colSpan=2>
            <SMALL>Location of Kolda in Senegal</SMALL>


            </TD></TR><TR class=mergedrow><TD style="TEXT-ALIGN: center" colSpan=2>



            </TD></TR></TBODY></TABLE>
            http://en.wikipedia.org/wiki/Kolda_Region


            KOLDA - virus Ebola : la région médicale prend les devants
            ...
            Le chef de la région médicale de Kolda estime en ces termes « nos populations ne connaissent pas cette maladie, elle n’a pas de remède ni de vaccin c’est pourquoi nous demandons aux populations de respecter les mesures d’hygiène pour éviter de contracter la maladie. »

            En ce sens, nous conseillons aux gens de consommer la viande des boucheries contrôlées par l’état et d’éviter toute viande provenant d’origine animale par ce que prés de 60 personnes sont mortes de ce virus en Guinée Conakry, dixit docteur Gningue.

            L’élément essentiel demeure dans le contrôle de la frontière, en ce sens docteur Gningue rassure l’opinion « nous avons alerté la police des frontières à savoir la police et la gendarmerie pour contrôler tout individu en provenance de ce pays (guinée Conakry) puisqu’ils ont été mis au parfum des symptômes du virus. »

            La région de Kolda présente une large frontière d’avec la guinée Conakry, en ce sens la population doit rester très vigilante.

            AMADOU MAHMOUD DIALLO/KOLDA,
            Mercredi 26 Mars 2014 - 14:00

            Article complet:
            http://www.setal.net/KOLDA-virus-Ebo...ts_a25671.html
            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
            -Nelson Mandela

            Comment


            • #7
              Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

              Crédit Treyfish

              Virus Ebola en Guinée, les marchés des loumas à la frontière seront bientôt fermés

              Écrit par Jean Louis Verdier mercredi, 26 mars 2014 10:10
              ...
              «Il n’y a pas d’Ebola au Sénégal», c’est Mme Eva Marie Coll Seck, ministre de la Santé et de l’Action Sociale, qui l’a fait savoir lundi 24 mars à la place du Souvenir Africain.
              ...
              Mme le ministre de continuer en invitant la population à la sérénité «il ne faut pas se dire ça y est, c’est la catastrophe», s’est-elle exclamée. Pour ce qui est des cas dont annoncent certains, le ministre de dire «c’est cas ne sont pas encore confirmés» insiste telle.

              Selon Mme le ministre, c’est la première fois qu’on ait une épidémie de cette envergure en Afrique de l’ouest de ce fait elle exhorte les gens à voir ça avec beaucoup d’attention. Elle invite les autorités à faire un travail collectif «nous allons travailler avec le ministère de l’Intérieur, le ministère des forces armées mais également la Douane etc.», renchérit-elle.
              ...
              http://www.dakarecho.com/societe/ite...ôt-fermés.html
              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
              -Nelson Mandela

              Comment


              • #8
                Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                Les loumas fermés à cause du virus : Diaobé victime d’Ebola
                ...
                Un arrêté du préfet du département de Vélingara, en date du mardi 25 mars dernier, a imposé la fermeture «jusqu’à nouvel ordre» des marchés hebdomadaires de Diaobé, Sinthiang Coundara, Nianao, Dialadiang, Témento, Pakour et Saré Laobé. Cette décision du préfet, Amadou Moctar Cissé, vise à protéger le Sénégal contre toute menace de propagation de la fièvre Ebola. Une maladie très contagieuse qui s’est déclarée dans la Guinée, ce pays voisin du sud, dont le département de Vélingara est frontalier.

                Pour assurer l’application de cette mesure, le chef de l’administration départementale a mis à contribution les gendarmes, la douane, le service d’hygiène et le service du commerce.
                ...
                Vélingara est un département frontalier à trois pays, à savoir : la Gambie, la République de Guinée et la Guinée-Bissau. Chaque jour de la semaine est un jour de marché hebdomadaire dans cette région du sud du Sénégal. Les deux plus grands marchés sont ceux de Diaobé et de Sinthiang Coundara, ou Carrefour Manda. Pour mesurer l’importance de ces marchés, il faut savoir que les écoles ferment dans ces localités, le mercredi pour le premier et le mardi pour le second. Et dans tous les villages alentours de ces lieux de grandes rencontres, aucune activité communautaire du type réunion, atelier, campagne de masse, ou autre, n’est programmée, par peur d’échouer.

                Hier déjà, la collectivité locale de Diaobé a informé que cette fermeture va entraîner un manque à gagner de plusieurs millions de francs Cfa, le marché s’étalant sur pratiquement trois jours : du mardi au jeudi.
                ...
                http://www.dakaractu.com/Les-loumas-...la_a62840.html
                "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                -Nelson Mandela

                Comment


                • #9
                  Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                  Awa Marie Coll Seck: « Le Sénégal ne va pas fermer ses frontières »

                  Mise à jour le Vendredi, 28 Mars 2014 Vendredi, 28 Mars 2014

                  Le Soleil : Le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a écarté toute idée de fermeture des frontières sénégalaises suite à l’apparition du virus Ebola en Guinée. « Le Sénégal ne peut pas fermer ses frontières, il ne va pas les fermer. Cela est contre les principes de l’Organisation mondiale de la Santé. Par contre, nous allons renforcer la surveillance. Le Comité de crise se réunit tous les jours », a affirmé le Professeur Awa Marie Coll Seck, en marge de la cérémonie de remise de 4 ambulances médicalisées et d’un camion offerts par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa).

                  Toutefois, les services du ministère de l’Intérieur seront chargés de renforcer le contrôle dans les zones frontalières, notamment dans les marchés hebdomadaires.

                  http://www.sante.gouv.sn/index.php?o...tes&Itemid=797
                  "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                  -Nelson Mandela

                  Comment


                  • #10
                    Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                    Virus Ebola à Dakar : Eva Marie Coll Seck dément !
                    28 mars 2014

                    Des informations distillées sur les réseaux sociaux ont fait état de l’arrivée du virus Ebola à Dakar...

                    Le ministère de la Santé ne s’est pas fait prier pour rassurer les sénégalais. Selon les services d’Eva Marie Coll Seck, la fièvre Ebola est loin de Dakar. ...le département de la Santé a assuré que cette maladie qui fait des ravages dans des pays limitrophes comme la Guinée Conakry n’a pas atteint le Sénégal.

                    http://www.koldanews.com/2014/03/28/...nt_123788.html
                    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                    -Nelson Mandela

                    Comment


                    • #11
                      Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                      Fièvre d’Ebola: Le Sénégal ferme sa frontière avec la Guinée "jusqu’à nouvel ordre"

                      Publié le samedi 29 mars 2014 | Agence de Presse Africaine

                      Le Sénégal a décidé de fermer sa frontière avec la Guinée notamment au niveau de ses régions sud de Kolda et sud-est de Kédougou, suite à l’épidémie de fièvre Ebola qui sévit dans ce pays, a appris APA de source officielle.

                      "Le ministre de l’Intérieur informe les populations qu’en raison de la fièvre Ebola qui sévit en République de Guinée et dans le cadre des mesures de prévention, les frontières des régions de Kolda (sud) et de Kédougou (sud-est) avec ce pays voisin sont fermées jusqu’à nouvel ordre", indique un communiqué transmis à APA.
                      ...

                      http://news.adakar.com/h/9220.html
                      "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                      -Nelson Mandela

                      Comment


                      • #12
                        Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                        Ebola bloque une quarantaine de Sénégalais à la frontière avec la Guinée

                        Par Senewebnews | Seneweb.com | Samedi 29 mars, 2014 17:37 |

                        Il s’agit d’un groupe composé de femmes pour la majorité à être bloqué depuis ce samedi matin au dernier poste frontière pour entrer au Sénégal, après la Guinée. La localité appelée Kalifourniénkélé se trouve à quelque 130 kms de Tambacounda. Le passage est fermé depuis ce samedi à 10 heures sur ordre des autorités jusqu’à nouvel ordre.

                        Parmi le groupe se trouve un groupe d’artistes de retour d’un séjour d’un mois à Conakry. Dicson, le réalisateur de la série « Nandité » est l’un d’eux. Joint par nos soins, il ne décolère pas contre cette « interdiction faite à des Sénégalais de rentrer chez eux sans aucune information ». Et pour ne rien arranger, le Commissaire et ses éléments restent peu diserts. Arrivé sur les lieux vers les coups de midi, Dicson décrit un environnement peu accueillant parce que ce poste ne se trouve à un village, mais juste un carrefour.
                        ...
                        http://www.seneweb.com/news/Sante/eb..._n_122289.html
                        "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                        -Nelson Mandela

                        Comment


                        • #13
                          Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                          Eva Marie Coll Seck sur la fièvre du virus Ebola: «Il n’y a aucun cas suspect au Sénégal»

                          Rédigé le Dimanche 30 Mars 2014 à 15:25 |

                          A propos de la lutte contre l’épidémie de la fièvre Ebola, le ministre de la santé et de la prévention, Marie Eva Coll Seck a déclaré ce dimanche, au cours d’une conférence de la presse qu’elle a animé à Dakar qu’ «il n’y a aucun cas suspect ». elle s’est dit confiante par rapport au système de prévention mis en place.
                          ...
                          http://www.ferloo.com/Eva-Marie-Coll...a6382.html?com
                          "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                          -Nelson Mandela

                          Comment


                          • #14
                            Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                            145 millions de francs dégagés pour renforcer la lutte contre le virus Ebola

                            2014-03-30 18:17:21 GMT

                            Dakar, 30 mars (APS) - Un fonds de gestion des épidémies d’un montant de 145 millions de francs a été dégagé par le ministre de la Santé et de l’Action sociale pour renforcer les moyens de lutte déjà disponibles et éviter la propagation au Sénégal du virus Ebola, a informé, dimanche à Dakar, le ministre de la Santé et de l'Action sociale.

                            Le Sénégal a mis en place une batterie de mesures pour barrer la route à la fièvre hémorragique Ebola qui est une maladie virale aiguë. En plus des fonds dégagés, le plan de riposte mis en place prévoit le renforcement de la surveillance épidémiologique sur l’étendue du territoire national avec un accent particulier au niveau des frontières sud, du port et de l’aéroport avec une remontée régulière et quotidienne des informations relatives à tout cas suspect.

                            Selon le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Awa Marie Coll Seck qui était, en conférence de presse, ''à l’hôpital Principal et à Aristide Le Dantec à Dakar, ainsi que dans les hôpitaux des régions sud, des salles d’isolement provisoire des cas suspects ont été d'ores et déjà identifiés''.

                            A cela s’ajoute, a-t-elle dit, la mise à disposition de moyens de protection individuelle pour le personnel médical intervenant en première ligne comme les services des maladies infectieuses. Il s’agit de combinaisons de protection blanches composées de masques, lunettes, coiffes, gants, bottes et de produits de désinfection.
                            ...
                            http://www.aps.sn/articles.php?id_article=126601
                            "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                            -Nelson Mandela

                            Comment


                            • #15
                              Re: Ebola - Le Sénégal réactive son système de surveillance et invite à la vigilance

                              Ebola-Fermeture des frontières d’avec la Guinée : l’OMS désapprouve, SOS consommateurs rue dans les brancards, Mamadou Ndiaye s’explique

                              Tollé autour de la fermeture des frontières avec la Guinée Conakry en maille avec le virus Ebola qui y a tué 78 personnes déjà. Dans tous les cas, la mesure prise ce samedi par les autorités sénégalaises qui ont fini, après la Mauritanie, par procéder à la fermeture de ses frontières d’avec la République sœur n’est pas du tout pour plaire à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) dont le représentant à Dakar a fait part pas plus tard qu’hier de la désapprobation de l’instance vis-à-vis de cette décision du Sénégal. Eh bien le président de SOS consommateurs, n’en a cure. Pour Masokhna Kane, c’est la souveraineté du Sénégal qui se pose face à une maladie très mortelle et pour laquelle, il n’y a aucun médicament ni vaccin. Ce, au moment où le Directeur de la prévention au niveau du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Mamadou Ndiaye s’explique.

                              « C’est une excellente mesure que les autorités sénégalaises aient décidé de fermer les frontières car il vaut mieux trop tôt que trop tard pour une maladie qui a déjà tué 78 personnes chez nos voisins immédiats et une maladie pour laquelle, il n’y ni remède ni vaccin. Donc, cette mesure est bonne, il faut que les populations comprennent que c’est indispensable qu’elles patientent qu’elles sachent que même s’il y a des pertes financières de part et d’autre, c’est le prix qu’il faut payer. Il vaut mieux prévenir que guérir contre des maladies de cette nature qui sont incurables plutôt que d’essayer de gagner de l’argent et d’exposer les populations à des risques aussi graves.

                              Il faut continuer à prendre des mesures de fermeture, de surveillance au niveau des frontières…On a entendu les responsables de l’OMS dire qu’ils n’ont pas approuvé…Ils le disent parce qu’ils n sont pas directement concernés, ce sont nous sénégalais qui le sommes, je peux comprendre qu’ils demandent au gouvernement du Sénégal qui est signataire de leurs accords de les avertir, c’est tout à fait normal mais la décision souveraine appartient au gouvernement sénégalais qui expose ses populations et qui répond de la politique qu’elles mèneront vis-à-vis de ses populations et de cette maladie », plaide le président de SOS consommateurs sur les ondes de la Rfm où Mamadou Ndiaye tente en effet de s’expliquer.
                              ...
                              http://www.pressafrik.com/Ebola-Ferm...u_a120421.html
                              --------------------------------------------------------------------------------------------------
                              [Audio] L'Oms hausse le ton : "La fermeture des frontières entre le Sénégal et la Guinée ne s'imposait pas"

                              ...L'Oms estime que le Sénégal aurait dû la saisir avant la prise d'une telle décision. Sur les ondes de la Rfm ce matin, la représentante de ladite organisation à Dakar, Dr Jeanne Alima Diarra Nama, déclare qu'à ce stade de la situation, la fermeture de la frontière ne s'imposait pas.

                              Audio:
                              http://www.leral.net/Audio-L-Oms-hau...09744.html?com
                              "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
                              -Nelson Mandela

                              Comment

                              Working...
                              X