Announcement

Collapse
No announcement yet.

Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    09 aout 2014
    Publié par Agence de presse Xinhua

    Voisin du Nigeria où deux décès ont été comptabilisés cette semaine, le Cameroun apparaît pour l'heure épargné par l'épidémie d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest où l'on dénombrait mercredi 932 morts depuis mars, "aucun cas suspect" n'ayant été enregistré, selon le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, dans une déclaration à la presse vendredi à Yaoundé.

    "En ce qui concerne notre pays, à ce jour, aucun cas suspect n'a été déclaré au Cameroun", a déclaré le ministre camerounais dans un pays déjà touché par d'autres épidémies pour des maladies telles le choléra et la poliomyélite et où les habitudes alimentaires sont très marquées par la consommation du gibier dont certaines espèces comme les singes sont pointées d'être les vecteurs de transmission.

    Le Cameroun n'est pour autant pas à l'abri de la menace, surtout qu'il partage une longue de frontière terrestre de plus de 2.000 km avec son voisin nigérian, une frontière d'ailleurs réputée poreuse. Aussi le ministre de la Santé publique a-t-il annoncé un plan de riposte élaboré avec l'appui de partenaires internationaux, au rang desquels l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

    "La surveillance est renforcée dans tous les districts de santé frontaliers, notamment au niveau des postes de santé aux frontières, dans les aéroports et les ports. Cette surveillance s'inscrit dans un réseau de partenariat et d'échanges multiformes rassemblant non seulement les pays en épidémie, mais aussi tous les autres pays africains particulièrement exposés", a-t-il souligné par ailleurs.

    Il a fait part de la mise à disposition par la République démocratique du Congo (RDC) de deux kirs Ebola comprenant une centaine de tenues de protection pour le personnel médical. "D'autres partenaires à l'instar de l'OMS, USAID et GVC se sont déjà engagés à renforcer ces acquisitions d'équipements de prise en charge des patients et de protection du personnel médical", a-t-il encore renseigné.
    ...
    http://www.237online.com/article-847...renforcee.html

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Cameroun – Fièvre Ebola : Une folle rumeur sème la psychose par sms – 09/08/2014

    Depuis plusieurs heures, un sms de mise en garde circule faisant état d’un cas de contagion à Douala.

    André Mama Fouda, ministre de la santé publique.

    « Attention, urgent ! Le virus de l’Ebola a été découvert ce matin à l’hôpital laquintinie. On demande d’éviter les fiévreux (…). Envoie ça autant que tu peux à tous ceux de ton répertoire (…)».

    Tel est le message d’alerte qui depuis ce matin du samedi 09 août 2014 circule sous forme de sms de téléphones en téléphones. « Quand j’ai reçu ce message, j’ai eu des sueurs froide car on dit que cette maladie est mortelle et n’a pas encore de traitement », confie Robert D., commerçant dans la ville de Yaoundé, désemparé.

    Comme Albert, Edwige B., infirmière, a reçu le même sms mais semble prendre la chose avec beaucoup plus de maîtrise : « Rien ne prouve qu’il s’agit bel et bien de l’Ebola », estime-t-elle. « Tant qu’il n’y a pas un communiqué officiel des autorités sanitaires du pays, il n’y a pas milieu de s’inquiéter », ajoute-t-elle.

    En effet, 08 août 2014, le ministre de la santé publique, André Mama Fouda, faisait face au média un état de la situation sanitaire du Cameroun, face à une probable émergence de cette maladie. Il a ainsi expliqué qu’aucun cas suspect d’Ebola n’a été déclaré au Cameroun.
    ...
    http://www.camerpost.com/cameroun-fi...hone-09082014/

  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    jeudi 28 août 2014 par Agence de Presse Africaine (© APA)

    Cameroun : fausse alerte d ’ un cas d’Ebola venu du Nigeria

    Une fausse alerte à la fièvre Ebola a été annoncée au Cameroun, suite à l’internement d’un ressortissant nigérian dans un centre hospitalier à Maroua, Extrême-nord, frontalière du Nigeria.

    Selon les responsables sanitaires, un diagnostic minutieux de ce malade a permis d’aboutir à la conclusion selon laquelle ce patient ne souffre pas d’Ebola, une position sans équivoque confirmée par les tests menés au Centre Pasteur de Yaoundé.
    ...
    Il y a deux semaines, une fausse alerte d’un cas d’Ebola avait été donnée à travers des SMS, alors que le patient de nationalité chinoise qui était malade et hospitalisé à l’hôpital Laquintinie (Central) de Douala souffrait d’une autre maladie.
    ...
    http://www.afriscoop.net/journal/spip.php?article13694

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Urgent-Ebola : Une délégation guinéenne refoulée de Cameroun

    Publié le dimanche 17 août 2014 16:22  Écrit par Amadou Kendessa Diallo

    Des députés guinéens de la mouvance, de l’opposition, Mme Géraldine Lamah du ministère des mines et Abdala Baldé, journaliste à aminata.com, viennent d’être refoulés de Cameroun, a-t-on appris ce dimanche.

    Ces responsables guinéens devaient participer aux cours d’été de l’Université catholique d’une durée d’un mois au Centre d’Excellence sur les Industries Extractives à Yaoundé, a rapporté notre source...

    http://www.lejourguinee.com/index.ph...ee-de-cameroun

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Cameroun: La crainte du virus Ebola cause un nouveau clash à l’aéroport de Douala

    DOUALA - 17 AOUT 2014 - 12H
    © Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

    Un vol Asky en provenance de Lomé est entrain d’être refoulé avec tous ses passagers, mêmes ceux résidant au Cameroun !

    L’ambiance est électrique depuis ce matin du dimanche 17 août 2014 à l’aéroport international de Douala. Un vol de la compagnie Asky en provenance de Lomé au Togo, n’a pas été autorisé de débarquer ses passagers. Et les passagers devant embarquer dans le même vol pour Ndjamena au Tchad, ne peuvent non plus embarquer. Conséquence, le hall et la salle d’embarquement sont transformés en une foire d’empoigne. Les agents d’Asky, remontés contre les éléments de la police locale, sont pris à partie à leur tour par les passagers furieux. L’avion a atterri autour de 6h et jusqu’au moment où nous bouclions cette brève 12h (11h TU), le grand oiseau, le personnel navigant et les passagers sont toujours prisonniers sur le tarmac de l’aéroport. Et pour cause, la police de l’aéroport qui interdit le débarquement des personnes à bord, fait valoir une décision du gouvernement camerounais interdisant les vols en provenance des pays touchés par le virus Ebola: «Nous sommes surpris parce que le communiqué dit bien les pays touchés par le virus Ebola. Or, jusqu’à preuve du contraire, le Togo n’est pas un pays touché par le Virus...

    Selon nos sources, parmi les passagers dans l’avion, se trouvent des Camerounais qui résident au Cameroun, un ministre Centrafricain et un Directeur général d’une grosse entreprise basée à Douala.

    En ce moment, une réunion de crise se tient entre les autorités aéroportuaires camerounaises et les responsables de la compagnie Asky....

    http://www.cameroon-info.net/stories...de-douala.html

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Cameroun: Le Chinois sujet de la rumeur sur la présence d’un cas de Virus Ebola à l’hôpital Laquitinie de Douala est mort !

    YAOUNDE - 14 AOUT 2014
    © Adeline Atangana | Cameroon-Info.Net

    La déclaration du décès de Nziang a été faite Mercredi par Joseph Beti Assomo, Gouverneur de la Région du Littoral, président du Comité régional de lutte contre les épidémies et pandémies.

    Malgré lui, le Chinois Nziang, ingénieur âgé de 48 ans est devenu depuis la semaine dernière, la star des centres hospitaliers de la ville de Douala...«Tout a commencé vendredi soir (le 08 août) quand un patient chinois s’est subitement mis à vomir et à faire la diarrhée. Un autre malade qui partageait la même chambre, croyant reconnaitre à partir des vomissements les manifestations d’Ebola, a pris peur. En fuyant, il criait partout qu’il y un malade d’Ebola dans sa chambre....

    Mis en quarantaine à la suite de cette aggravation de son cas, Nziang a finalement rendu l’âme 48 heures après dans les circonstances dévoilées par Joseph Beti Assomo. «Quand Nziang est tombé malade, il est allé se faire soigner dans un centre de santé chinois. Il y a passé trois jours. Sa situation ne s’améliorant pas, il est allé dans un autre santé de santé dénommé Mbingo à Mboppi où il a passé seulement deux heures avant d’être transféré d’urgence à Laquintinie. Les examens ont démontré qu’il souffrait d’une hépatite B. Son cas s’est compliqué avec une insuffisance rénale. Il est mort dans une ambulance qui le transportait pour l’hôpital général pour une hémodialyse» explique le gouverneur de la région de Littoral.

    Dans la foulée, le patron du Littoral a tenu à insister qu’il n’y a jusqu’ici aucun malade de virus Ebola à Douala, voire dans tout le Cameroun. A toutes fins utiles, Joseph Beti Assomo a publié le numero de telephone 99 00 66 81 présenté comme un numéro vert pour des alertes relatives à tous cas suspect de fièvre Ebola.

    http://www.cameroon-info.net/stories...s-ebola-a.html

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Cameroun: L’épidémie d’Ebola au cœur d’une dispute entre Camair-Co et ses passagers à destination d’Abidjan en Côte d’Ivoire via Lagos

    YAOUNDE - 13 AOUT 2014
    ...
    Aéroport international de Douala. Ce mercredi 13 août 2014, il est 18h (17h TU), la quarantaine de passagers qui ont acheté des titres de transports chez la Compagnie Camair-Co pour un voyage à destination d’Abidjan en Côte d’ivoire via Lagos sont toujours dans l’expectative. Ils étaient supposés embarquer depuis ce matin à 10h (9h TU). Alors que tout était déjà apparemment prêt pour l’embarquement, les passagers seront informés que le départ du vol a été reporté à 13h, puis à 19h40. Pour quelle raison ? «Camair-co nous a enregistré pour la Côte d’ivoire. A l’aéroport, nous avons rempli toutes les formalités. Une fois dans la salle d’embarquement, Camair–co est venu dire que les passagers à destination d’Abidjan sont priés de se lever. Nous nous sommes levés. On nous a regroupé dans un endroit pour nous dire que le vol ne peut plus partir à l’heure prévue parce que tous les vols en provenance du Nigeria sont interdit d’accès en Côte d’ivoire à cause du Virus d’Ebola qui tue les gens au Nigeria. Maintenant, on nous parle d’un autre départ à 19h45 avec un avion qui viendra du Tchad» explique le passager M. Tchouta.
    ...
    C’est depuis le dimanche 10 août 2014 que le gouvernement ivoirien a interdit sur son territoire, tous les vols en provenance des pays touchés par l’épidémie du virus Ebola. Parmi ces pays, figure le Nigeria. Ainsi donc, Camair-co qui a programmé hier un vol Douala – Lagos – Abidjan semblait l’ignorer ! Ses passagers l’ont appris ce jour à leurs dépens.

    http://www.cameroon-info.net/stories...s-passage.html

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Crédit Shiloh

    Cameroun : Fausse alerte à l'Ebola à Douala :: CAMEROON

    La fièvre persistante d’un patient chinois finalement décédé hier d’insuffisance rénale à l’origine de la rumeur.

    Interné depuis vendredi à l’hôpital Laquintinie de Douala, M. Ziang, ingénieur mécanicien de 49 ans, est décédé hier, 10 août 2014, alors qu’il était en cours d’évacuation pour l’hôpital général, en vue d’y subir une dialyse. De source autorisée, CT a appris hier que le patient chinois a rendu l’âme des suites d’une insuffisance rénale, diagnostiquée après d’autres maux qui l’auraient conduit dans quelques cliniques de la place avant son arrivée à Laquintinie. Notamment une hépatite fulminante B avec syndrome hémorragique, découverte suite à des examens et analyses en laboratoire.

    Les manifestations de son mal sont sans doute à l’origine de la rumeur qui a circulé dans la ville de Douala...

    Paru le Lundi 11 Août 2014 11:01:49

    http://www.camer.be/35297/13:1/camer...-cameroon.html

    Leave a comment:


  • Pathfinder
    replied
    Re: Ebola : voisin du Nigeria, le Cameroun n'enregistre aucun cas suspect, surveillance sanitaire renforcée

    Cameroun: Virus d’Ebola, alerte maximale à Douala. :: CAMEROON

    Info ou intox ? Le virus de la fièvre Ebola à l’hôpital Laquintinie ! La psychose s’est emparée de la Ville de Douala samedi 9 Aout, la nouvelle est allée comme une trainée de poudre...

    Du coté de l’hôpital Laquintinie une source indique « Deux malades présumés atteints du virus d’Ebola ont été enregistré à l’hôpital. Un de Nationalité Djiboutienne et un Chinois. Le Djiboutien est décédé et conduit à une destination inconnue. Quant au Chinois, il est en isolement loin derrière dans la salle destinée aux malades du cholera lors des épidémies » Laquelle ? On ne peut pas y accéder. La même source poursuit « Le délégué du gouvernement auprès de la communauté de Douala Fritz Ntone Ntone était sur les lieux pour s’enquérir de la situation qui prévaut à l’hôpital en vue de prendre des mesures si la situation se compliquait »

    A l’entrée principale de l’hôpital, on observe des mouvements de va et vient de la communauté Chinoise...

    La réaction du déléguée régionale de la santé dans le littoral ne s’est pas faite attendre, un premier point de presse est convoqué à 14h ce même samedi au sujet de « La rumeur sur la fièvre Ebola à Douala » pour ensuite être reporté mardi 12 Aout, pour des raisons que seul, lui, le délégué maitrise. En attendant, les populations sont sur le qui vivre.

    Paru le Lundi 11 Août 2014 09:15:08

    http://www.camer.be/35291/13:1/camer...-cameroon.html

    Leave a comment:

Working...
X