Announcement

Collapse
No announcement yet.

Somalie - Trois journalistes arrêtés et une radio indépendante fermée pour leur couverture d'un présumé cas d'Ebola

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Somalie - Trois journalistes arrêtés et une radio indépendante fermée pour leur couverture d'un présumé cas d'Ebola

    Somalie : cinq journalistes arrêtés en deux jours

    Liberté de la presse
    9 janvier 2015
    ...
    Dans un communiqué remis à la PANA, le CPJ a révélé que les forces de sécurité somaliennes avaient arrêté samedi, trois journalistes de la chaîne indépendante, Radio Risaala, et procédé à sa fermeture.

    Les journalistes – le directeur Mohamed Abdiwahab Abdullahi, le rédacteur en chef, Mohamed Kafi Sheik Abukar et le reporter Mohamed Abdi Ali- avaient été arrêtés en relation avec des informations relayées vendredi sur un présumé cas de malade d’Ebola qui vivrait dans la région du Bas Shabelle, en Somalie.

    Le ministre somalien de la Santé avait réfuté ces allégations dans un bref communiqué de presse publié samedi.

    D’après le CPJ, les trois journalistes ont été accusés et la radio est toujours fermée. Cependant, le porte-parole du gouvernement somalien, Abdirahman Omar Osman, avait indiqué que les négociations étaient en cours avec le département de la sécurité pour la libération des journalistes.

    « Les journalistes ne devraient jamais être mis en prison pour leur travail qui implique le fait de soulever des questions sensibles d’intérêt public », a souligné le représentant du CPJ pour l’Afrique de l’est, Tom Rhodes. « Nous exhortons les autorités à libérer immédiatement Mohamed Abdiwahab, Mohamed Kafi et Mohamed Abdi Ali ».
    ...

    http://www.temoignages.re/medias/som...urs,81122.html

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------

    RSF demande la libération de trois journalistes arrêtés pour leur couverture du virus Ebola

    PUBLIÉ LE MARDI 6 JANVIER 2015.

    Trois journalistes d’une radio indépendante ont été arrêtés de façon arbitraire le week-end dernier par les forces de sécurité à Mogadiscio après un reportage sur un possible cas de virus Ebola dans la région du Bas Shabelle. L’antenne a depuis été suspendue.

    Les forces de sécurité somaliennes ont arrêté le 3 janvier 2015 Mohamed Abdiwahab Abdullahi, Mohamed Kafi Sheik Abukar et Mohamed Abdi Ali, respectivement directeur, rédacteur en chef et reporter de la radio indépendante Radio Risaala, et ordonné la fermeture de la station après la diffusion d’une interview d’un habitant de la ville de Mulo Sharay, dans la région du Bas Shabelle, au sujet d’un possible cas de virus Ebola. Le ministre de la Santé, Ali Mohamed Mohamud, a le même jour catégoriquement écarté l‘hypothèse de la présence du virus dans le pays lors d’une conférence de presse. Les trois journalistes sont toujours détenus alors qu’aucune charge n’a été retenue contre eux.
    ...

    « Nous dénonçons ces cinq arrestations arbitraires et la fermeture d’un média indépendant qui constituent des violations flagrantes de la liberté de l’information et de la presse, déclare Virginie Dangles, adjointe à la Direction des programmes de Reporters sans frontières. Nous exhortons les autorités somaliennes à rendre leur liberté aux trois journalistes retenus sans charge et à permettre à Radio Risaala d’émettre à nouveau. Les journalistes devraient pouvoir exercer librement leur profession, informer leurs concitoyens et aussi faire part des préoccupations publiques sans être menacés d’emprisonnement dès lors qu’ils s’intéressent à des sujets certes sensibles mais d’intérêt public ».
    ...
    http://fr.rsf.org/somalie-rsf-demand...015,47446.html
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X