Announcement

Collapse
No announcement yet.

Maurice - Cas suspect d’Ebola en clinique: la procédure d'urgence enclenchée tardivement - fausse alerte selon le ministère de la Santé

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Maurice - Cas suspect d’Ebola en clinique: la procédure d'urgence enclenchée tardivement - fausse alerte selon le ministère de la Santé

    Cas suspect d’Ebola en clinique: la procédure d'urgence enclenchée tardivement

    Par Marie-Annick Savripène
    12 Décembre 2014

    Maurice recense-t-elle son premier cas d’Ebola ? C.M, une Sud-Africaine d’une quarantaine d’années, arrivée dimanche dans le but de passer des vacances chez des amis, a été admise le soir même dans une clinique de l’île avec des symptômes de fièvre, de diarrhée et de vomissements.

    La patiente a été placée en isolement dans le Medical Ward de l’établissement privé. Et plusieurs traitements lui ont été administrés mais comme elle n’a réagi à aucun d’entre eux et que les symptômes typiques du virus d’Ebola persistaient, la direction de l’établissement privé a informé le ministère de la Santé lundi matin afin que le protocole de prise en charge soit appliqué.

    Normalement, en cas de suspicion d’un cas d’Ebola, l’hôpital de Souillac prend le relais et envoie une ambulance avec un personnel formé et muni de combinaisons et d’autres équipements de protection préconisés par l’Organisation mondiale de la santé pour récupérer le malade et le transporter à Souillac. Un échantillon de son sang est analysé par le laboratoire de l’hôpital Victoria. Celui-ci est le seul à pouvoir mener de tels tests à des fins de confirmation ou d’infirmation de la présence du virus d’Ebola.

    Or, lundi, si des fonctionnaires du ministère de la Santé ont bel et bien débarqué à la clinique, ils ont refusé de faire le prélèvement sanguin à des fins d’analyse et même de transférer la malade à l’hôpital de Souillac.
    Le responsable du ministère a déclaré qu’il aurait eu des instructions de sa hiérarchie de ne pas effectuer le transfert, ni le test de confirmation sur la Sud-Africaine de peur que le cas ne soit médiatisé.

    Ce n'est que ce mercredi 17 décembre que ces informations sont parvenues jusqu'à la Senior Chief Executive au sein du ministère de la Santé, Jaya Veerapen. Et les procédures d'urgence viennent d'être déclenchées.

    ...
    http://www.lexpress.mu/article/25644...ee-tardivement
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

  • #2
    Re: Maurice - Cas suspect d’Ebola en clinique: la procédure d'urgence enclenchée tardivement - fausse alerte selon le ministère de la Santé

    Ebola à Maurice : une "fausse alerte" selon le ministère de la Santé

    LINFO.RE – créé le 18.12.2014 à 10h16 – mis à jour le 18.12.2014 à 10h18

    ...
    "Admise en clinique depuis dimanche 14 décembre, une Sud-africaine présentait des symptômes semblables à ceux du virus Ebola" explique L’Express de Maurice.

    Alerté lundi 15 décembre, le ministère de la Santé a demandé à ce qu’un prélèvement sanguin soit réalisé mercredi 17 décembre vers 12h30.

    "Ce prélèvement a été envoyé à l’hôpital Victoria, seul établissement où se pratique cette analyse" précise L’Express de Maurice. Avant d’ajouter que ces analyses se sont rélévées négatives. Par conséquent, le ministère de la Santé affirme qu’il s’agit d’une fausse alerte.

    "La malade est toujours en isolation dans le Medical Ward, mais son état de santé est jugé stable bien que les symptômes persistent".
    ...

    http://www.linfo.re/ocean-indien/ile...re-de-la-sante
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela

    Comment

    Working...
    X