Announcement

Collapse
No announcement yet.

Etude: Ebola: un bébé contaminé par le lait de sa mère

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Etude: Ebola: un bébé contaminé par le lait de sa mère

    Ebola: un bébé contaminé par le lait de sa mère

    Par Soline Roy Mis à jour le 11/12/2016 à 19:07 Publié le 11/12/2016 à 19:07

    En Guinée, une petite fille de 9 mois est morte d’Ebola sans jamais avoir été en contact avec un malade. Sa mère, qui n’avait jamais eu de symptômes, ignorait totalement qu’elle avait été infectée par le virus.

    Ce n’est qu’une étude de cas, mais qui montre à quel point Ebola n’a pas dit son dernier mot en Afrique de l’Ouest. Publié ce 10 décembre dans Clinical Infectious Diseases, le drame survenu dans une famille guinéenne est un argument de plus qui plaide en faveur d’une surveillance continue de la maladie qui, entre décembre 2013 et mars 2016, a contaminé plus de 28.000 personnes et fait plus de 11.000 morts en Afrique de l'Ouest.

    Morte en cinq jours

    Au départ, rien de forcément inquiétant pour un bébé neuf mois: le 18 août dernier, une petite fille de Dubréka, en Guinée, a de la fièvre, la diarrhée, vomit et tousse. Son père, un infirmier expérimenté, lui administre plusieurs médicaments: un antibiotique à large spectre (érythromycine), du paracétamol, un antipaludéen (amodiaquine), un antiparasitaire (albendazole) et un antiémétique (metopimazine). Pendant cinq jours, l’état du bébé reste stable. Mais le 24 août, son état se détériore rapidement et le centre de santé local envoie les parents à l’hôpital universitaire de Conakry. La fillette ne l’atteindra jamais: en chemin, elle présente une détresse respiratoire aiguë et décède.

    Un test salivaire permettra de mettre un nom sur son mal: Ebola. Or cela fait plus de 42 jours que le secteur où elle vit n’a pas enregistré de cas (la durée maximum d’incubation est de 21 jours, un délai de 42 jours permet donc de déclarer la fin d’une chaîne de transmission) et la fillette «n’a jamais fréquenté de centre de santé ni été vaccinée car sa mère craignait qu’elle n’entre en contact avec des malades d’Ebola», rapportent les auteurs de l’étude. Ses parents n’ont pas fréquenté de malades ni été à des funérailles depuis le début de l’épidémie, n’ont pas eu de fièvre ou d’autres symptômes laissant penser qu’ils aient pu être contaminés.
    ...
    http://sante.lefigaro.fr/article/ebo...ait-de-sa-mere
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X