Announcement

Collapse
No announcement yet.

Ebola: Le plasma des survivants aide peu les nouveaux contaminés

Collapse
X
 
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • Ebola: Le plasma des survivants aide peu les nouveaux contaminés

    Le plasma des survivants aide peu les nouveaux contaminés

    7 janvier 2016 |Pauline Gravel | Science et technologie
    ...
    L’utilisation du plasma de patients en rémission d’une infection à virus Ebola apparaissait comme une intervention prometteuse étant donné qu’une telle démarche avait fait ses preuves dans d’autres maladies virales, telles que la rougeole, la fièvre jaune et la grippe. C’est la raison pour laquelle des chercheurs de l’Institut de médecine tropicale d’Anvers (IMT) financés par l’Union européenne ont mené au Centre de traitement Ebola de Donka géré par Médecins sans frontières (MSF) à Conakry, en Guinée, un essai clinique en bonne et due forme sur 84 patients auxquels on a administré une « dose unique de deux unités de plasma » de survivants d’Ebola, et dont le taux de survie a été comparé à celui de 418 autres patients ayant reçu les soins de soutien dans le même centre au cours des cinq mois précédant l’étude, qui s’est déroulée de février à juillet 2015.

    Peu de différence

    Les unités de plasma avaient été obtenues en prélevant du sang de rescapés d’Ebola et en le traitant par hémaphérèse, un procédé de séparation de cellules qui permet de restituer au donneur les composants sanguins non retenus. Toutefois, il n’a pas été possible de déterminer le taux d’anticorps neutralisants contre le virus Ebola dans le plasma des différents donneurs et donc dans les unités transfusées.

    Dans un article publié dans le New England Journal of Medicine, les chercheurs affirment que le traitement a été « très bien accepté par les patients [donneurs et receveurs] et la communauté », et qu’il s’est avéré « sans danger ». Toutefois, il n’a pas permis de sauver des vies. En effet, la mortalité entre le 3e et le 16e jour suivant la transfusion s’élevait à 31,0 % dans le groupe de patients ayant reçu le plasma et à 37,8 % dans le groupe de référence. Et la différence entre les deux groupes a été réduite à seulement 2,6 % après ajustement par âge et charge virale.
    ...

    http://www.ledevoir.com/societe/scie...aux-contamines
    "Safety and security don't just happen, they are the result of collective consensus and public investment. We owe our children, the most vulnerable citizens in our society, a life free of violence and fear."
    -Nelson Mandela
Working...
X